Prisonniers d'un jeu mortel, votre seul espoir de vous en sortir est de finir le jeu Sword Art Online. Seul hic : vous pouvez vraiment mourir.


Quête : "Ô douce Mathilda " Feat Lyciaa
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
30/718  (30/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Kazuki
Messages : 16 |  Date d'inscription : 03/05/2015 |  
Posté le : le Dim 10 Mai - 13:33
Pour une journée de plus en enfer le ciel était bien trop beau pour que cela ressemble réellement à l'enfer, et pourtant... Être entré dans un jeu pareil, juste pour le plaisir de retrouver une vue intégrale, histoire d'oublier mon accident d'il y a un an. Et me voila enfermé dans un jeu qui semble être mortel. Enfin, je ne comptais pas essayer de jouer avec la mort pour voir si nos corps perdaient également la vie dans le monde réel, bien trop risqué. Puis j'avais tout de même l'intention de rentrer chez moi, revoir mes parents, ma petite sœur, retrouver ma routine... Un long soupir s'échappe de ma bouche m'extirpant de mes pensées. Ce n'était pas le moment de penser à tout ça, pour le moment il fallait finir cette quête. Le silence commençait à peser pendant que nous parcourions les ruelles en direction des plaines. Je n'osais pas vraiment revenir sur ce qui avait du se passer avec des sangliers, du moins je suppose. Ce n'était pas le moment de mal commencer ce travail d'équipe en parlant de sujets qui peuvent se révéler sensibles. Du coup, après m'avoir légèrement gratté l'arrière de la tête je tente de lancer un discussion lambda, pour faire cesser ce silence qui commençait à se faire lourd. Chose qui n'était pas forcément facile pour quelqu'un comme moi, qui n'était pas asocial, mais qui avait perdu l'habitude du contact amical avec les gens qui m'entouraient.

"- pour ma part, ma carte et elle aussi bien grise, et certainement bien plus que la tienne... C'est la première fois que je sors de la ville. Enfin... Puis ce n'est pas comme si j'étais un accro de ce genre de jeux à la base, alors, je reste bien trop novice pour risquer de faire descendre mes PVs par manque d'expérience. "

J'espère au moins qu'elle ne pense pas que je me sert d'elle uniquement pour ne pas trépasser. Bon dans un sens il y avait de ça, mais c'était plutôt pour me rassurer, que je voulais faire cette quête accompagner d'un autre joueur, qui si possible aurai de l'expérience dans ce type de jeu. Mais cette association n'était aucunement faite pour profiter de la demoiselle pour xp sans effort. Puis pour ce qui est de la discussion, j'avais lu sur pas mal de forums que dans ce type de jeu, les joueurs parlent moyennement de leur vie de l'autre coté de l'écran, ou seulement une fois qu'ils trouvent une bonne équipe et que des liens semblent se tisser. Alors, pour moi, un novice en tout point, comment pouvais-je trouver un sujet quelconque de conversation pour faire taire ce silence qui revenait bien trop vite à chaque fois. Je devais paraitre idiot, avoir le culot de venir directement vers elle pour lui proposer de faire un groupe et là être incapable de parler un peu pour que l'on puisse se cerner un peu plus, histoire que notre groupe ne soit pas totalement désordonné et sans la moindre cohésion en cas d'attaque de monstre.

***

Enfin, nous sortions de la ville, dans ce même silence. Les plaines s'étendaient sur une distance monstrueuse. Comment allions nous trouver cette petite maison dans laquelle Mathilda vivait ? Ça y est, ça commençait, il fallait que je me repose sur ma coéquipière pour que l'on puisse gagner un peu de temps. Non je n'était pas macho, mais bon, j'aurai bien aimé pouvoir servir un peu plus que mon inutilité actuelle... Je me tourne vers Lyciaa, passant une main sur ma nuque en affichant un large sourire mi-gêné, mi-stupide. Quel idiot je pouvait faire. Même dans un jeux à réalité augmenté, j'étais totalement incapable de laisser ma nature de base prendre le dessus. J'espère au moins qu'elle ne pense pas que je me servait de cette quête pour un plan drague. ça serai le pompon. C'est vrai que souvent, à cause de mes fréquentations, on me prenait pour un dragueur à cause de mon physique qui me donnait un air assez confiant, voir même trop. Alors, que.... ça n'a jamais vraiment été le cas. Même passé cette mauvaise période, et en me mettant au sport, ce cliché me collait à la peau, mais pourquoi ? Allez savoir, car je ne donne aucunement l'impression d'être confiant actuellement. Je sors de mes pensées et fini enfin par ouvrir la bouche pour prendre la parole.

"- Dis, tu les as explorées jusqu’où les plaines ? Tu es déjà tombée sur une petite maison ou cabane dans laquelle pourrai se trouver Mathilda ? Car ma Map ne nous sera d'aucune utilité... "

Je laisse mon regard se poser dans celui de la demoiselle, attendant sagement qu'elle réponde à son tour. Je lui emboitais le pas, tranquillement. Je regardais un peu partout, bien que tout soit presque identique. Du gazon verdoyant, un léger vent, et ce sentiment de liberté omniprésent. C'est donc ça, cette liberté qui avait attiré tant de joueur de ce jeu. Si le contexte était un peu différent, j'avoue que j'y prendrai surement gout. Je profite discrètement des sensations que je pouvais ressentir, attendant simplement une directive de ma partenaire quant au chemin à prendre pour tenter de se rendre chez dame Mathilda sans trop perdre de temps et en essayant d'éviter les monstres. Quoi que, à deux, cela peut surement être intéressant de profiter d'un sanglier isolé pour se faire la main. Pourquoi pas, mais nous n'y étions pas encore.

HRP:
Bon, c'est pas trop mal pour une reprise ^^'. ça reviendra en allant. Donc je te laisse le choix de la direction à prendre et de savoir si oui ou non on tombe sur un ou deux monstre avant d'arriver chez Mathilda. o/
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
518/718  (518/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Lyciaa
Messages : 256 |  Date d'inscription : 16/04/2015 |  
Posté le : le Lun 11 Mai - 20:04
Si l'approche peut paraître compliqué avec la plupart des autres joueurs, celle Lyciaa est un peu trop facile. Soit c'est la kikolol que l'on trouvait en masse dans les jeux vidéo, soit elle n'a rien à faire dans un jeu vidéo. A voir son comportement brusque et sa façon de marcher tout sauf féminin, ça serait plutôt la seconde option dans son cas.

Lyciaa soupira rapidement comme si elle cherchait les mots exacts à dire.

-Pff, la seule chose que je sais faire depuis que je suis coincée c'est tapé alors connaissance en jeu vidéo j'imagine que je n'en détiens pas des masses. La seule quête que j'ai fait jusque là, c'est celle qui concerne le génocide porcin

La conversation en restera là pendant le trajet en ville. Tout ce que fit Lyciaa est de regarder du coin de l'oeil son partenaire pour se donner une petite idée de sa classe même si à ce niveau du jeu cela ne voulait strictement rien dire. Un manieur d'épée longue et équipé correctement. Voilà ce qu'elle retiendra, c'est à dire pas grand chose au bout du compte. Elle ne posera même pas la question sur la classe puisque ses caractéristiques doivent être proche des siennes.

***

En sortant, elle sortit par réflexe sa long sword qu'elle posa sur son épaule gauche. Aucun danger mais elle estime que ça se doit d'être un vieux réflexe, surtout quand l'étui se trouve sur le dos et où seul les petits malins ayant choisi près de 1 mètre 90 au réglage du Nerve Gear peuvent avoir le luxe de le porter à la taille. Un peu crétin comme raisonnement, ça augmente la hit box. Comment sait-elle ça alors qu'elle n'y connait rien? Son demi frère voulait de toute façon jouer une loli en jupette si il avait ce foutu casque. Non, c'est elle qui l'a eu et elle n'a rien demandé à personne le pire! Le bon côté, elle ne l'a même pas payé...

Elle farfouilla dans le menu pour activer le partage de carte quand il en parla. Un cadeau? Un don? De toute manière il n'y a rien à partager si ce n'est un peu le tour de la ville du premier palier. Elle comprendra aussi qu'elle risquait d'avoir à faire à un novice qui ne sait pas zoomer et dézoomer avec la carte au point que ça rappellera quelques choses à Lyciaa qui s'est carrément paumé en ville.

-La mini map, c'est comme les téléphone portable, on joue avec le zoom de la même façon. Ca peut paraître con comme ça mais aurait eu plus vite de rajouter un "+" et "-" quand on l'affiche pour ceux qui ne savent. Ce n'est pas si ça prenait une tonne de place.

Ça s'appelle la logique de jouer avec deux doigts en 2022 sur un jeu vidéo tactile mais certainement pas pour Lyciaa qui ne s'en sert que sur son téléphone portable.

-Ta mini-map n'affiche que la direction à prendre et sa direction tant que ça reste au gris, je n'en sais pas plus. Je ne pense pas que ça soit trop gênant au premier étage parce qu'à part quelques arbres, ce n'est pas comme si dans les plaines on serait obligé de faire un détour à cause d'un canyon.

Elle s'étira le bras qui ne portait pas son épée avant de commencer à marcher dans cette direction.

-Ah oui au fait, je sais qu'on a nos noms au dessus de nos trognes mais moi c'est Lyciaa. Ca serait un peu couillon de ma part de perdre le peu de politesse que j'ai IRL ici. Déjà que je n'en ai pas des masses.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
30/718  (30/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Kazuki
Messages : 16 |  Date d'inscription : 03/05/2015 |  
Posté le : le Lun 11 Mai - 20:08
Je ne sais pas si c'était une chance, mais j'étais tombé avec quelqu'un qui comme moi ne s'y connaissais pas vraiment en jeu à réalité augmentée. Au moins je ne serai pas ridicule pour mes début, elle comprendrai surement. Je me sentais soulagé et plus à l'aise. C'est étrange, car après tout, qu'elle s'y connaisse ou non, elle resté cette même personne inconnue au final. C'était certainement mon égaux qui était rassuré plus rassuré que moi. Son franc parlé en disait assez long sur la personne qu'elle devait être, ou bien c'était uniquement sa façon de se comporter dans le jeu ? Bonne question, j'avais beaucoup de mal à dissocier ce qui se passe dans le jeu, de ce que peuvent être les gens dans la réalité. Bon ce n'était pas l'heure de se questionner sur de tel futilité pour le moment, je pourrai certainement me pencher sur la question une fois cette quête terminée. Pourquoi est ce que je me sentais inquiet alors que mon expression avait un mal fou à exprimer cette inquiétude ?La seule chose qui me trahissais encore, était mes mimiques. Mes sourires stupide et pas vraiment contrôlé, je ne sais même pas s'ils pouvaient sembler chaleureux ou s'ils faisaient presque peur. Ah, dans quoi est ce que j’étais encore tombé ?... A croire que j'attirais les ennuis autour de moi. Bon après ce n'est pas comme si cela allai touché ma famille. C'était peut être cruel à dire, mais pour le moment je ne connaissais pas vraiment les autres joueurs, donc c'était certainement moins grave et moins traumatisant de perdre quelqu'un ici. Du moins c'est ce que je pense. Car je sais que s'il ne se réveil pas dans la réalité, j'aurai certainement du mal à assumer cela. Je soupir une nouvelle fois, sortant de mes pensées cette fois suite à l'équipement de ma partenaire. Une longue Sword, donc, tout comme moi. C'était un bon point pour moi, j'allais pouvoir voir comment bien me servir de mon épée pour faire un maximum de dégâts.

S'en était fini de ce silence pesant. Et pour une fois je n'avais pas aborder un sujet inutile. Un cadran s'affiche devant moi. Un échange de map ? J'accepte en appuyant sur le même rond bleu que pour l'acceptation de la quête. Puis sans rien ajouter j'ai le droit à un petit cours sur l'utilisation de cette petite carte. Je lâche un léger rire. Son franc parlé me plaisait bien, au moins c'était direct et elle n'avait pas tord. Pouvoir concevoir un jeu pareil et ne pas se permettre d'ajouter un bouton propre pour zoomer et dézoomer. Je garde un large sourire en écoutant attentivement ses derniers conseils. Au moins je sentais que j'arrivais à mieux me détendre et a prendre confiance, elle ne me prenait pas pour un profiteur et ses explications m'étais utile. Maintenant il nous fallait trouver cette fameuse Mathilda en évitant les sangliers qui vivaient dans les plaines. Je la remercie par politesse en lui emboitant calmement le pas.

"- Je te remercie pour ses informations. Et tu n'a pas tord, ils auraient pu trouver le moyen de simplifier la façon pour zoomer et dézoomer la carte, pouvoir créer un jeu pareil et ne pas penser à des petits détails de la sorte c'est assez idiot. "

A peine à une dizaine de mètre de la ville qui se dressait derrière nous elle reprend la parole, m'incitant à tourner la tête vers elle. Elle se présente à moi, soulignant que même si nos pseudo étaient visible, cela resté une politesse de base. En effet, on a pas vraiment l'habitude de voir les noms des gens que l'on croise dans la rue au dessus de nos tête. ça façon de parler me fait encore sourire, ça me fait penser un peu à ma vie de tout les jours. La plupart des personnes qui fréquentaient mon Bahut et les quartiers alentours avaient cette même façon de parler. Dialecte que je n'avais pas vraiment suite à l'éducation de mes parents, qui n'était pas vraiment stricte, mais ils étaient assez à cheval sur la façon de parler. Sans la faire attendre je décide de répondre à mon tour en me présentant :

"- Enchanté Lyciaa, pour ma part je m'appelle Kazum.... Kazuki. Navré j'ai encore du mal entre mon pseudo et l'IRL. Ton franc parler me fait un peu penser à mon Bahut... Je me demande si j'y retournerai de toute façon. Oh... Désolé de parler de l'IRL ici... Bon, et si on se trouvé un de ses stupide porcin qui semble t'avoir fait réagir à mon mot culotté de tout à l'heure ? Je pense que ça me fera un bon entrainement, puis mon professeur semble bien plus hardi que moi pour tout ça. "

Je lui fait un large sourire, en me traitant d'abruti intérieurement. Quel idée de parler de l'IRL ici ? Franchement, comme si cela pouvait l'intéresser ne serai ce qu'un peu... Ce n'est pas comme si on c'était déjà croisé. Enfin, je ne mettrai pas ma main à couper la dessus. Je ne saurai dire si son visage m'était inconnue ou non pour le moment, à croire qu'avec ma chance c'était quelqu'un qui pouvait vivre à moins de 10km de chez moi... Je n'étais sûr de rien, et puis je n'allais pas la fixer pour me faire une idée. Je continu de marcher silencieusement à coté d'elle regardant un peu partout. Je restais impressionné par tout les détails, tout cela semblait tellement réel... Je regarde la carte, encore bien trop grise pour pouvoir appeler ça une carte au final. Après deux bonne minutes de marche je semble apercevoir quelque chose au loin se déplacer. Un autre joueur ? Non je ne pense pas ça semble bien trop petit pour être un joueur, sauf si ce joueur en question était en train de faire la cueillette des pâquerettes... Je tapote doucement l'épaule de Lyciaa en prenant la parole.

"- Dis, ça ne serai pas un de ses porcins auxquels tu as eu à faire la dernière fois ? ça te dirais de faire un léger détour ? Avec un peu de chance il rode prés de la maisonnette de Mathilda. une quête sans péripéties ça semble trop simple tu ne penses pas ? "
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
518/718  (518/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Lyciaa
Messages : 256 |  Date d'inscription : 16/04/2015 |  
Posté le : le Lun 11 Mai - 20:21
L'un des problèmes avec ceux qui ne connaissent pas les jeux vidéos, c'était tellement simple qu'ils cherchent toujours compliqués. Il y a aussi la grosse fainéantise qu'est celui d'ouvrir le Faqs qui se trouvent dans les options mais il y a des chances que certains soient déjà morts en croyant déjà tout connaitre alors que ce n'est pas le cas. Lyciaa fait parti de ceux là: déjà lire l'hiragana l'ennuie alors si en plus elle doit "feuilleter" une notice elle n'a pas fini. Donc non: la notice ça sert à rien à ses yeux et si il n'y avait pas eu Arane, elle l'aurait découvert quelques jours plus tard!

Il lui rappela aussi qu'elle aussi a confondu son prénom avec son pseudo avec Arane. Lisa, Lycia, elle n'a pas chercher loin pour trouver son pseudonyme. Ici c'est Lyciaa puisque déjà choisi. Premier inscrit premier servi! La rousse ne peut pas en vouloir à celle qui l'aura prise de vitesse. Ce guerrier s'appelle visiblement Kazuma et est comme Lisa, ne s'est pas réellement foulé pour trouver son pseudonyme.

Si d'abord la joueuse laissa échapper un petit rire suivi d'une sourire, il ne resta pas bien longtemps sur son visage lorsque Kazuki parlera de son établissement scolaire. Il faut savoir qu'en temps normal ça ne l'aurait pas dérangé mais parler de cela alors qu'elle a rencontrer Murasaki quelques jours auparavant à tendance à plus la déranger qu'autres choses. Et en y repensant, c'est vrai que Kazuki a plus de l'archétype de celui qui en hoche pas une en classe et qui préfère fumer une clope à la sortie de l'établissement pour faire chier les surveillants. Est-il dans le même établissement qu'elle? Lisa quitte assez tard de son club elle ne le saurait le dire. En tout cas il n'est pas dans sa classe et n'a jamais chercher non plus à savoir si il y avait un Kazuma dans les autres classes de l'établissement.


-Ah oui. Le bahut... A t'écouter j'ai l'impression que le système éducatif japonais est à revoir entièrement. Le miens était déjà assez pourri comme ça et si les chiottes étaient la misère de certains parce que les pions n'y jetaient un œil, moi ça été en quelques sortes ma bénédiction pour me faire respecter. Tout le monde n'a pas comme hobby les sports de combat...

La fille n'en rajouta pas plus, déjà que la façon dont elle parle des toilettes de son école lui a laisser un goût amer quand elle repense à ce que lui a balancer Mushi il y a peu.

Que Kazuki change de conversation l'arrangera, elle l'aurait fait de toute manière. Il parle de cochon? Ça tombe bien car il y a un point à discuter.

-Oui il tombe à pic celui là, il y a un point dont je me suis faite surprendre il y a quelques jours, c'est ça!

Lyciaa pinça le joueur au bras droit sans le prévenir. Ce foutu casque simule très bien la douleur et elle en a fait les frais elle aussi.

-Il y a quelques jours j'ai coller un coup de boule à un con dans une taverne sans trop comprendre ce qu'il a ressenti. Si il n'y avait pas eu un ancien qui avait agi à ce moment là, il m'aurait matraquer à coups d'épée avec son copain dans une zone où on ne peut pas mourir. En fait que la douleur soit retransmise, je m'en suit rendu compte il y a seulement quelques jours face à, justement, un sanglier comme ça. Bref: PAF LA CHARGE DANS LA GUEULE!

Lyciaa se mettra à se marrer, visiblement elle croit être tombée sur un élève pas bien méchant mais qui n'en branle pas une pendant l'année. Un peu comme dans son club de karaté à son école. Autant dire qu'elle était plus à l'aise pour parler.

-Tiens ça peut faire un bon test histoire que tu comprennes: frappe le. Tout ce que tu as à savoir c'est qu'un sanglier rentre en rage quand il ne lui reste plus que peu de points de vie. Au pire je taperais au bon moment pour le tuer sans qu'il ne te porte un coup sous l'effet de rage.

Elle haussa les épaules devant l'idée. Oui pourquoi pas. Ici ce n'est pour XP mais plus pour qu'il comprenne le système de douleur qui peut être pas mal bouleversant dans certaines conditions. Autant qu'il s'y habitue.

-De toute façon, le temps que l'on se pointe à la cabane ta jauge se sera certainement régénéré.

C'est donc face à un sanglier niveau 2 qui fouille dans des écorces près d'un arbre que le groupe est. En tout cas Lyciaa ne compte pas agir, du moins au début du combat histoire que son partenaire puisse se rôder... et surtout tester cette fameuse douleur dont elle parle!

Hors Jeu a écrit:On ne va pas embêter les "Meujeu" pour un sanglier. Destin ou Cardinal, on s'auto-gère pour ce combat là, c'est une bonne occasion pour voir ce que ça donne. Tu peux reprendre après le combat si tu le désires
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
30/718  (30/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Kazuki
Messages : 16 |  Date d'inscription : 03/05/2015 |  
Posté le : le Jeu 14 Mai - 20:15
L'entendre rire me fis sourire, mais cela ne dura qu'un temps. En effet, son rire n'avait duré qu'un court instant. Ce rire, même son sourire avait disparu lorsqu'elle commença à faire tout comme moi et parler de son Bahut.  A l'entendre parler j'avais l'impression de revoir mon lycée. Même si les mots de la demoiselle étaient crus et rabaissant envers l'éducation Japonaise, cela semblait assez probable quand je repensais à mon propre lycée. Je secouais la tête ne voulant pas repenser aux mauvaises années que j'avais pu vivre il y a à peine un an de cela. Maintenant malgré la coin pourri dans lequel je continuais mes études, je faisais de mon mieux pour essayer de changer, et de ne plus suivre l'influence de ces gens qui m'avaient fait perdre beaucoup de choses. Heureusement que ce sanglier était apparu au loin, je ne me sentais pas aborder le sujet "bahut" encore bien longtemps. Ce qui semblait également être le cas de Lyciaa qui sauta tout de suite sur l'occasion pour laisser cette discussion derrière nous. J'affichais à mon tour un large sourire, bien décidé à me faire ce cochon sauvage pour me faire la main. En plus ma coéquipière connaissait déjà un peu trop bien ces sales bêtes. Mon sourire quitta rapidement mes lèvres, lorsqu'elle me pinça le bras sans prévenir. Je sursauta un peu sous l'effet de surprise. Quelle idée de me pincer aussi. J'avais déjà compris à quelle point, malgré le fait d'être dans un jeu, je pouvais ressentir tout ce qui touchait mon corps. En effet je m'étais déjà cogné pas mal de fois, le temps de m'habituer à mon nouveau corps virtuel.

Sans trop attendre ma réaction elle me raconta une petit anecdote sur une prise de tête avec d'autres joueurs dans une taverne. Quelle drôle de façon de faire pour une jeune femme, attaquer une autre personne en lui assignant un coup de boule. Mais je ne resta pas bloqué sur ce détail, me contentant de sourire en écoutant la suite. C'est la qu'elle en vient au fait, elle s'était donc fait surprendre par un de ces sangliers et s'était faite charger. Je me tournais vers l'animal essayant d'imager ce que l'on pouvait ressentir si l'on se faisait charger. Étant donné que des enfants jouaient à SAO la douleur de ne devait pas être démentiel non plus. Pas comme l'accident, pas comme les accrochages devant le bahut. Ça devait être bien moins que ça, je n'avais donc pas à m'inquiéter. Puis avec les rires répétitifs de Lyciaa cela me mettais largement à mon aise. Elle approuva mon idée sur le fait que ça devait être un bon test. Me disant de me débrouiller seul et qu'elle interviendrai pour le finir si besoin, pour ne pas qu'il me frappe dans son état de rage. Je fait un large sourire en sortant mon épée de son étui et en prenant la parole, bien plus confiant qu'avant.

"- Je suppose que la douleur est tout de même bien anesthésiée, ça serai dommage que les plus jeunes joueurs ne se relève pas après une charge. Donc je pense que cela ne pourra pas me faire plus mal qu'un règlement de compte qui tourne mal dans le milieu assez pourri ou nous vivons.''

J'étais peut être un peu trop confiant, mais je n'avais pas l'intention de me défiler. Je n'étais pas macho, mais c'est vrai que c'est toujours blessant au niveau de l'égo de passer pour plus faible qu'une demoiselle. Stupidité masculine. Surtout que Lyciaa ne ressemblait pas au genre de fille qui avaient trouvé de suite une épaule pour se reposer dans ce jeu. Rien que son langage, puis le fait qu'elle soit adepte de sport de combat m'aidais un peu à cerner le personnage. Au moins, mon franc parlé ne risquerai pas de la déranger. Mais pour le moment nous n'y étions pas encore, il fallait d'abord en finir avec ce cochon sauvage. Je prend mon arme à deux mains, l'enlevant du sol dans laquelle je l'avais plantée et le dirige vers mon premier ennemi. Je m'approche doucement en laissant charger ma compétence d'épée avant de lancer mon premier assaut. Assaut qui toucha sans difficulté sa cible. Pas de coup critique, cela aurait était bien trop beau pour une première. Les 150PV du cochant descendirent rapidement à 89 PV (150 - (25 +36) ). Encore deux coups comme celui là et s'en était terminé pour lui. J'affichais un large sourire, content de ma charge. Je me mis en garde contre l'animal pour essayer d'esquiver sa prochaine attaque ou essayer de la parer. L'animal se retourna vers moi, apparemment assez contrarié de s'être fait attaquer de la sorte pendant qu'il fouillait dans les racines. Il se mit à me charger, pas encore très doué avec le contrôle de mon avatar en combat, impossible d'esquiver. Je poste donc ma lame devant moi pour parer un minimum l'attaque. Il frappe de plain fouet ma lame, m'expulsant en arrière et me faisant perdre 50PV, j'avais limité la casse, mais finir sur le cul dans l'herbe ne me plaisais pas vraiment. Je me relève de suite pour lui renvoyer la pareil. Mes deux mains bien agrippées à mon épée je le frappe de nouveau de plein fouet, avec une touche d'énervement. Bien que son coup ne soit pas des plus violent cela m'avais tout de même secoué un peu. Il avait quand même réussi à me repousser bien que je m'attendais à son attaque. Cette réalité augmenté semblait bien plus réelle que copiée. Les PVs de mon adversaire descendent en dessous de la barre des trente. Plus qu'a lui ôter les 28 restant et ce combat prendrai fin. Je lance un regard à Lyciaa, pour qu'elle vienne en finir rapidement. Ainsi nous pourrions enfin reprendre la quête qui nous était assignée. Malgré moi je me frotte l'arrière train, gardant tout de même un gout assez amer de cette stupide chute. Je m'étais fait surprendre comme le bon débutant que j'étais. Ma coéquipière avait du bien rire de ce qui m'arrivais. Il faut dire on aurai pu croire à un numéros de cirque, dans lequel j'aurai été le clown bien maladroit. Mon pauvre égo venait d'en prendre un coup.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
518/718  (518/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Lyciaa
Messages : 256 |  Date d'inscription : 16/04/2015 |  
Posté le : le Jeu 14 Mai - 21:12
C'est peu être bien la première fois que Lyciaa regarde un combat d'un joueur contre un mob en n'étant que simple spectatrice depuis qu'elle est dans ce jeu. Avant ça, à part les quelques entraînements dans l'arène elle n'a rien vu de bien stimulant. Les combats à l'épée n'a jamais été sa tasse de thé et ce n'est pas maintenant que cela commencera. Allait-elle regarder avec le cerveau branché sur "off" ce combat? Certainement pas. Qazea, sans le vouloir, en a trop dit à Lyciaa. Ses sangliers des landes ont une faille quand il frappe. Lyciaa ignore où mais elle existe. Allait-elle le découvrir après un simple regard? Certainement que non mais ce n'est pas tous les jours que l'on pouvait être témoin d'un spectacle contre un sanglier des landes tout en se tournant les pouces.

Son verdict? Les sangliers utilisent un peu toujours la même attaque. Une charge et un coup de gueule pour blessé avec ses défenses car visiblement il n'y a pas de morsures de prévu chez cette créature. Tout se joue sur la rapidité mais n'en dit pas plus à la jeune américaine. Il lui faudrait regarder ce genre de combat pendant des heures pour le savoir mais la patience de la miss est insuffisante pour avoir une telle analyse sans bouger son petit doigt. Elle verra plus tard ce genre de détails, peu être qu'affronter à la chaîne des sangliers lui permettrait de le découvrir sans avoir à passer par Qazea.

Les yeux du sanglier vireront bien vite au rouge, signe que sa rage vient de s'enclencher. Kazuki aura eu à peine le temps de se remettre de ses émotions que la rousse que Lyciaa enclencha le système Switch pour prendre sa place et porter le coup fatal en visant entre les yeux, dématérialisant le monstre.


-Ce système Switch permet de prendre la place de celui qui est en première ligne. En avantage numérique et cloîtré, je ne sais pas si ce système est vraiment utile mais bon j'ai quand même l'impression que ça peut sauver des vies en prenant un coup à la place de son coéquipier.

Elle lui tendit la main pour le ramasser. Du choc, elle n'en a pas tenu compte, juste qu'elle rappela un point.

-Fait gaffe, j'ai déjà vu mon demi frère jouer à des MMORPG et on voit à ce qui arrive de dos. Là, dès que tu tournes la tête, tu ne vois plus rien.

L'Allonge rangea son épée dans son dos. Il ne restait plus qu'à continuer vers cette fameuse cabane de Mathilda, avec comme risque, d'avoir un accueille digne de ce nom!
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
30/718  (30/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Kazuki
Messages : 16 |  Date d'inscription : 03/05/2015 |  
Posté le : le Ven 15 Mai - 14:30
Pendant que j'avais le cul par terre, je me sentais assez... Comment dire, misérable ? Oui c'était plus ou moins mon ressenti. Vu le faible nombre de PV qu'il restaient à l'animal, je m'attendais à ce que Lyciaa le termine. D'ou le fait que je baisse autant ma garde. Un peu trop rapidement même. Heureusement, sans que je ne puisse la suivre des yeux, Lyciaa apparu à coté de moi, faisant exploser en une infinité de pixel le cochon sauvage. Je laissais un soupir de soulagement sortir de ma bouche. S'il elle n'était pas intervenue si vite, je pense que je me serai pris cette charge de plein fouet. Et bien que la douleur ne soit pas démentielle, c'était tout de même assez déplaisant. Je reste un instant posé par terre relevant les yeux pour être attentif à ce que ma coéquipière était en train de m'expliquer à propos du système de Switch. C'est donc cela qui l'a fait arriver si vite en première ligne. Si cela permettait de gagner de la vitesse sans avoir une agilité hors du commun c'était assez utile, du moins de mon point de vu. Car il ne semble pas servir qu'à encaisser les coup, mais aussi à en donner. J'attrapais sans attendre la main que me tendait la demoiselle pour m'aider à me relever. Je me frotte un peu l'arrière train pour ôter la terre qui restait. Vraiment bien fait ce jeu, même au niveau des détails. Je n'en revenais toujours pas. Mais pourquoi, avoir fait de cette merveille, un jeu mortel ? Qu'est ce qui avait traversé l'esprit de ce fameux Kayaba... J'oublie rapidement de pensait à cela et prend note des derniers conseil de Lyciaa. J'approuve de la tête avant de prendre la parole à mon tour.

"- J'y veillerai la prochaine fois. Bien que ça ne soit qu'un jeu, les coups secoues bien quand même. Je me demande pourquoi Kayaba à voulu le rendre mortel..."

Je me demande si tout les joueurs se posaient cette question. La plupart avait du ce l'a poser au moins une fois. Mais maintenant que les heures passaient tout semblait rentrer dans l'ordre et la plupart des joueurs semblaient vraiment s'y faire. Je regardais le ciel, en me demandant ce que ma famille allait penser de tout cela. Qu'allaient ils penser de moi. Moi qui était toujours de plus en plus discret à la maison, pour les peu de fois ou je rentrais de bonne heure. Mon regard retourne contempler l'horizon, maintenant que ce premier combat était terminé il fallait continuer d'avancer, pour s'occuper de cette fameuse quête. J'ouvre le menu pour faire apparaitre ma carte, carte encore bien vierge. Je tourne une dernière fois mon regard vers Lyciaa avec un large sourire, laissant mes pensées nostalgique derrière moi. Maintenant, il fallait avancer, gagner en expérience si l'on souhaitait pouvoir survivre assez longtemps pour revoir un jour la réelle lumière du soleil. Je reprend la marche en direction du nord.

Après cinq bonne minute de marche, à me comporter à moitié comme un enfant, qui n'en revenait toujours pas que ce monde était virtuel. Tout semblait si réel. Lyciaa devait certainement me prendre pour un fou. Enfin, ce qui me rendait si heureux était avant tout de pouvoir revoir à 100% de mes deux yeux. C'était la seule part de merveille qui me donner envie de rester vivant. Pour la suite, c'est vrai que personne n'était certains de mourir dans la réalité suite à la chute de nos PVs, mais à quoi bon prendre ce risque ? Surtout que pour le moment, tout allait bien, j'avais enfin trouvé ce que je recherchais dans ce jeu. Rapidement, mon regard se fixa sur un lac que l'on pouvait apercevoir au loin. Il semblait également y avoir une maisonnette à coté de l'étendue d'eau. J'affiche un large sourire en prenant joyeusement la parole.

"- Regarde là bas ! ça doit être ça la maison près de l'étang ou habite Mathilda ! On l'a enfin trouvé, plus qu'à délivrer cette lettre et on aura fait notre commission."

Je me lance en courant un peu vers la maisonnette. J'avais envie de terminer cette quête rapidement, pour pouvoir ensuite continuer ma progression dans ce jeu. Une fois cela terminé, je pourrai grandement remercier Lyciaa de toute l'aide qu'elle a pu m'apporter. Nous nous rapprochions de la maisonnette rapidement.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
518/718  (518/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Lyciaa
Messages : 256 |  Date d'inscription : 16/04/2015 |  
Posté le : le Sam 16 Mai - 0:05
Lyciaa haussa les épaules devant ce qu'elle crut être une question. Pourquoi il a enfermé tout le monde? Pourquoi il a activé la mort? Pourquoi il a eu le vice d'activé un programme générant la douleur?

-Ah ça... Il faudrait d'abord déjà le retrouver si jamais il traîne dans le jeu. Le seul bon côté que je vois c'est qu'il le sentira passer mon poing dans la gueule si jamais je mets la main dessus ou alors ça affichera "Immortal Object" après m'être exploser la main...

C'est quelques marmonnements qui se feront entendre à la fin de sa réponse. Oui s'exploser le poing dans ce genre de situation, aussi faible soit-elle, es bien plus probable.

La route ne sera pas compliqué, cette quête existe seulement pour monter de niveau et avoir les ingrédients pour commencer à monter sa compétence de cuisine. Le niveau intéresse tout le monde, Lyciaa n'était pas un cas à part. La cuisine bien moins! Peu être devrait-elle se répertorier les tâches avec ce cuistot, ce Mocakafe car part des nouilles, du riz et un bon gros steak, cuisiner n'a jamais été l'un des hobby favoris et il y a peu de chance que l'américaine y trouve un réel intérêt.

Les cinq minutes de marche Lyciaa ne fera que peu attention au comportement de son compère rouquin puisqu'elle mettra cela sur le dos de l'ambiance pesante de la ville du premier palier. A bien y réfléchir, c'est peu être la raison pour laquelle la joueuse a une certaine obsession pour Edvis : éviter de voir toujours les mêmes visages et toujours les mêmes réactions. Même les obsèques de son père était plus gaie c'est dire !

La maisonnette sera visible de loin, impossible à louper puisqu'il suffira seulement de suivre ce petit chemin de terre pour l'atteindre. Pour un premier palier qui, normalement, devait servir de tutorial pour beaucoup Lyciaa n'en espérait pas moins. Regardant aux alentours tout en pressant le pas, elle ouvrit son inventaire pour en sortir la lettre. Le personnage non joueur ne semble pas être à l'extérieur, Lyciaa gardant cette manie d'agir comme dans la réalité, tambourinant sur la cabane pour se faire remarquer alors que la porte est ouverte.


-Colis expresse pour Mathilda ! Et rien n'a signé. Remerciez votre Dieu créateur pour ne pas avoir retranscrit le terrible cauchemar qu'est la paperasse. Oui les trucs à remplir en remplir en trois exemplaires où il faut marquer « lu et approuvé » et signé à chaque fois et il faut tout recommencer si on oublie des initiales en bas à droite de la page...

Le genre de chose qui traumatise à chaque fois que l'on a à faire à un comptable ou un notaire. Au moins Kayaba aura fait quelques choses de bien dans son jeu : éviter toute la paperasse qui pouvait provoquer tout plein de tracas que l'on pouvait se coltiner dans la réalité!
avatar
Immortal Object
Immortal Object
Destin
Messages : 141 |  Date d'inscription : 07/03/2015 |  
Posté le : le Dim 17 Mai - 11:09
Mathilde haussa un sourcil. Elle était en train de faire la cuisine, et avait son rouleau à pâtisserie dans la main, menaçante. Elle lut rapidement la missive, et son visage devint rouge de colère.

«Si ce lâche veut me dire quelque chose, qu'il vienne me le dire lui-même ! Envoyer des aventuriers pour ce genre de choses... Rah ! Vous, si vous voulez être dédommagés pour votre peine, allez me récupérer des Baies d'Artha, au nord d'ici. Les buissons sont rouges, et les baies noires comme la nuit. Une vingtaine devraient suffire. Et plus vite que ça !»

Ô Douce Mathilde... -2

Mathilde vous demande d'aller récupérer des Baies d'Artha, au nord d'ici, afin de vous faire pardonner.

Conditions :

♦ Victoire si : Ramener 20 Baies d'Artha à Mathilde.



Récompenses (sanglier):  Drops : /. Expérience : +30xp chacun. Cols : +10 chacun.

avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
30/718  (30/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Kazuki
Messages : 16 |  Date d'inscription : 03/05/2015 |  
Posté le : le Mer 20 Mai - 19:02
Cette franchise et façon de s'exprimer de la part de la demoiselle me faisait doucement rire à chaque fois. Je restais à la porte pendant qu'elle s'occupait de remettre la lettre à Mathilda, lui expliquant les biens fait d'être dans un jeu sans papier. Ce qui m'arrachais de nouveau un large sourire. Comme si un PNJ pouvait comprendre cela. Inconsciemment, plus je regardais Lyciaa et plus j'avais cette étrange impression de l'avoir déjà vu quelque part avant de finir dans ce monde virtuel. Mais je ne pu réfléchir plus longtemps que Mathilda enclencha la seconde partie de cette quête. A croire que l'on allait se prendre son rouleau à pâtisserie en pleine figure. Elle nous envoyait hors de chez elle pour aller lui chercher des baies. Il faut avouer que cette quête aurait été bien trop simple s'il n'y avait pas cette complication. C'est donc sans broncher que je tourne les talons en direction du nord. Je commençais à bien me débrouiller avec ma carte. Je pense que je devrai vraiment remercier Lyciaa après cette quête si elle accepte une invitation de ma part pour boire ou manger quelque chose dans une taverne après cette quête. Je marchais tranquillement cherchant du regard ces fameux arbustes rouge sur lesquels se trouvaient les baies d'Artha. Je coupe enfin le silence qui était de nouveau de retour.

"- J'ai bien cru qu'elle allait te balancer son rouleau à pâtisserie à la figure. Tu penses que ce PNJ réagit toujours de la sorte, ou bien seulement quand tu lui parles de paperasse ?"

Je termina ma phrase en plaisantant un peu. Alors que je cherchais à savoir ou est ce que j'avais pu voir Lyciaa avant ce jeu. J'en étais presque sûr, ce visage ne m'étais pas inconnu. Mais ou est ce que j'avais pu le voir. Impossible de me rappeler... ça ne pouvait pas être au lycée. Enfin, je ne connaissais pas toutes les personnes qui étudiaient dans mon bahut. Je n'osais pas trop repartir sur le sujet du lycée. Ce sujet semblait moyennement sensible. Je soupir légèrement avant de relever les yeux pour enfin apercevoir ces fameux buisson à baies. 20 baies. Juste vingt petite baies à lui ramener et s'en était fini de cette quête. En espérant que l'on ne dérange pas un de ses stupides sangliers, il nous ferait perdre du temps. On s'approche des buisson que je venais de montrer du doigt, je m'accroupis et commence doucement la cueillette, prenant garde à ce qu'il n'y est pas d'épines. ça serai dommage de perdre des PV bêtement à cause d'un buisson...
Spoiler:
Court, pas vraiment bien, désolé D8
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
518/718  (518/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Lyciaa
Messages : 256 |  Date d'inscription : 16/04/2015 |  
Posté le : le Jeu 21 Mai - 22:38
En sortant de la maisonnette, Lyciaa leva les yeux au ciel en entendant la question. Qu'est ce qu'elle en sait? Pas grand chose. Certainement que c'est prévu dans la quête puisqu'elle n'a même pas citer le nom du destinataire. Il s'appelait comment déjà? L'autre lâche? Ce n'est pas un nom ça. Elle et les noms ça fera deux, peu être qu'elle devrait un de ses quatre se servir du bloc note pour ce genre de chose. Un PNJ ça ne se vexe pas mais un joueur peut être chatouilleux si jamais elle devait reprendre cette vilaine habitude: avoir Alzheimer quand ça ne l’intéresse pas. En temps normal elle envoie promener les vexés mais ici les vexés peuvent lui faire mordre la poussière.

-Surement. Je n'ai même pas citer le nom du mec qui nous a envoyé faire la quête.

Elle ne se rappelle réellement plus du nom du PNJ qui a envoyé faire la quête. Le résumé de la quête est dans le menu mais ce n'est pas ce petit oubli sans importance qui fera ouvrir son menu à Lyciaa. Foutue mauvaise mémoire avec les noms! Heureusement qu'elle se rattrape sur la physionomie! Qu'elle ne se rappelle pas de Kazuma est certainement dû au fait qu'il est dans une classe supérieur à la sienne. Déjà qu'elle essayait tant bien que mal d'ignorer ce qui se passait dans sa classe alors s'intéresser à celle de ses aînés il y avait peu de chance. Lyciaa a beau être plus proche de ses 17 ans que de ses 16 ans, elle n'a pas pour autant sauter une classe. Déjà qu'elle n'ait pas redoublé la moindre fois dans son cursus scolaire est un miracle quand on voit ses notes hors domaine sportif!

Premier réflexe une fois dehors pendant qu'elle suivait Kazuki? Regarder sa mini map. Niet que dalle si ce n'est la direction de la ville principale. Visiblement les développeurs n'ont pas non plus mâcher le travail aux joueurs en ayant le vice d'indiquer les buissons dessus!


-Je crois que l'on va devoir la faire à l'ancienne. Y a pas d'aide cette fois-ci. Je surveille les environs.

[i]Lorsque Kazuki se baissa pour fouiller dans l'un des buissons, Lyciaa quand à elle resta sur ses gardes et se contenta de contourner légèrement le buisson. Si un sanglier se pointe à ce moment là, il ne restait plus qu'à ouvrir les paris de qui entre elle et le phacochère agirait en premier.


[spoiler="Hors jeu"]C'est largement suffisant pour moi: ça dit l'essentiel. Il fallait s'attendre que ça diminue après les quelques posts qui ont suivi les premiers posts/spoiler]
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
30/718  (30/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Kazuki
Messages : 16 |  Date d'inscription : 03/05/2015 |  
Posté le : le Mer 27 Mai - 1:35
Comme Lyciaa venait de le dire il fallait le faire à l'ancienne. La map n'avait servis à rien, si ce n'est nous indiquer la direction du nord. Heureusement que cette quête était faite pour les novice. De ce fait, nous n'avions pas à chercher longtemps pour tomber sur les buissons en question. Au moins, c'était déjà ça de gagner. Malgré tout cette quête semblait encore trop simple pour nous faire gagner autant d'expérience que ce qui était indiqué au comptoir des mercenaires. Pendant que Lyciaa surveillait les alentours, je m'attelais à la tâche, pour cueillir les baies que nous avait réclamer Mathilda en nous menaçant furieusement avec son rouleau à pâtisserie. Je souris un peu en repensant à cette scène, à croire qu'elle aurait attaqué Lyciaa à coup de rouleau. Cela était assez drôle en soit. Je continue silencieusement la cueillette. Changeant de buisson à la recherche d'autres baies pour tenter d'avoir le compte. En même temps j'essayais de revisioner la réalité. Cela faisait peu de temps que j'étais enfermé dans ce mon, et c'est vrai que je n'avais encore jamais essayé de revoir le monde réel dans ma tête. Et en y repensant, j'en étais certain. J'avais déjà vu Lyciaa quelque part. Mais ou ? Réfléchit, réfléchit, réfléchit Kazu.... Non, ce n'était pas dans les salles de classes. Même en me retraçant une journée type je n'arrivais pas à me souvenir. Quoique. Si je l'avais déjà vu, elle devait être la rouquine que je peux croiser de temps à autre lorsque je me rendais au gymnase le soir. Je me décide à ouvrir la bouche pendant qu'elle monte toujours la garde.

"- Dis Lyciaa. Excuse mon indiscrétion, mais j'ai l'impression de t'avoir déjà croisée dans mon Bahut. Ferais tu partie d'un club sportif ou quelque chose du genre qui ferai que tu te rendes dans les environs du gymnase le soir ? Question stupide, excuse moi..."

Je me remet de suite à la cueillette, ne prenant pas trop garde au bruit de feuilles perceptible non loin de ma position. J'étais de nouveau concentré sur les baies, la tête basse dans les buissons, en train de me traiter intérieurement suite à mon indiscrétion des plus complète. Cela ne faisait même pas un jour que je venais de la rencontré et je lui parlait déjà de l'IRL. Même si nous étions bloqué dans cette virtualité, cela ne devait pas être très polie de s'intéresser à la vie privé des gens. Il fallait que je m'habitue à cela plus rapidement.

Spoiler:
Navrée pour l'attente.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
518/718  (518/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Lyciaa
Messages : 256 |  Date d'inscription : 16/04/2015 |  
Posté le : le Jeu 28 Mai - 21:20
Même si ce geste ne pouvait se voir pour Kazuki qui est à quatre pattes à récolter des baies, Lyciaa serra nerveusement son arme face à la question. Énervement? Pas exactement car plusieurs interrogations ont fusé dans la tête de la jeune fille. Tard le soir? Son club finissait assez tôt mine de rien, en bonne partie parce les tatamis sont rapidement rangés. Malgré ce point, Kazuki a raison sur un point, quand elle quittait tard c'était quand elle passait voir le club d'athlétisme. Hors, le dernier mois elle a évité ce club pour la simple raison qu'il n'y avait personne pour l'accompagner après avoir failli se faire agresser dans l'enceinte du lycée par trois étudiants plus vieux qu'elle qui n'avaient rien à faire dans ce lieu. Quand on finit par se mêler de ce qui ne la regarde pas et à jouer avec le feu, on finit par se brûler. Même si Lisa ne s'est pas brûler, autant dire qu'encore un peu ça aurait pu sentir le roussi et pour elle cette fois. Elle a beau frappé aussi fort qu'un mec, quand c'est trois aînés et pas franchement les plus fréquentables, il n'y a que Van Damme ou Schwarzy qui s'en sortent. Non pas Chuck Norris, lui il compte à part.

Ce Kazuki en faisait parti? Sa tête ne lui disait rien et dans un sens tant mieux, Lisa n'aurait pas chercher à comprendre et aurait certainement passé au orange même si dans son cas il n'y aurait eu aucune intention de meurtre. Un geste qui aurait été simplement du réflexe, le temps de tirer ça au clair. Elle a beau être bonne bagarreuse IRL, le fair play ne compte pas trop à ses yeux et rien de mieux pour tirer les choses au clair quand un joueur voit sa barre virer au rouge avant le début des hostilités.

Le ton qui suivra sera assez sec malgré l'absence d'hostilité à l'égard de son collègue.


-Non, sauf quand je rendais visite au club d'athlétisme alors que je faisais parti de celui de karaté. Le bahut en question se situe à l'Est de l'arrondissement de Shinjuku. Pourquoi cette question?

Le pourquoi de cette question, Lisa a beau avoir un accent ça ne sonne pas comme une question. En tout cas la position de l'établissement scolaire est trop précise pour que Kazuki doute maintenant: des rousses sportives dans cette école il n'y en avait pas des masses. Et puis Shinjuku ce n'est pas le quartier réputé le plus calme de Tokyo.

Elle ne s'arrêta pas à sa simple question puisqu'elle passa au sarcasme.


-Très convivial comme bahut n'est ce pas? Tellement que l'on laisse entrer de parfaits inconnus pour venir te pété un membre quelques mois avant les championnats inter-lycées quand on fait chier la mauvaise personne. Et ce jour là, je crois que les sports de combat n'aurait pas servi à grand choses encore un peu.

Il a clairement aborder le mauvais sujet, surtout après une journée avec la rencontre de la tête de turc de sa classe dans ce jeu. Avec ce changement d'ambiance pesante, Lyciaa a un peu la tête ailleurs et ne regarde plus trop les environs.
avatar
Immortal Object
Immortal Object
Destin
Messages : 141 |  Date d'inscription : 07/03/2015 |  
Posté le : le Lun 1 Juin - 18:01
Entrée en combat !

Croyiez-vous réellement que cette quête serait aussi simple ? Kurasa dérangea visiblement un couple de sanglier en cueillant ses baies. De fait, deux sangliers bondirent face à vous deux, le plus gros d'entre eux fonçant droit sur Lyciaa, d'une attaque parfaitement inesquivable.

Sanglier Mâle
Niveau : 2
Force : 30
Résistance : 35
Points de vie : 150
Sanglier Femelle
Niveau : 1
Force : 20
Résistance:25
Points de vie : 100

Le choc du sanglier sur le ventre de Lyciaa fut suffisamment brutal pour l'envoyer paître à plusieurs mètres. Suite à ça, ils se regroupèrent, lançant une seconde offensive, dirigée cette fois sur Kurasa.

Dégâts infligés : Sanglier > Lyciaa : -58 PV !
Points de vie restants : Lyciaa : 192

Contenu sponsorisé
Posté le :
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum