Prisonniers d'un jeu mortel, votre seul espoir de vous en sortir est de finir le jeu Sword Art Online. Seul hic : vous pouvez vraiment mourir.


Sen'Ken & Neelah - Quête: Ô douce Mathilda...
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Caractéristiques
Niveau: 2
Expérience:
543/1395  (543/1395)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Neelah
Messages : 535 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Dim 5 Avr - 21:41
J’avais à peine acceptée la quête qu’un homme m’aborda pour me proposer de faire le chemin avec moi, ayant lui-même pris la même quête. Hésitant un instant, je finis par hocher doucement la tête pour accepter. Je ne savais pas si c’était raisonnable vu que je ne le connaissais pas mais j’allais rester méfiante au moins un temps et ensuite je pourrais me faire véritablement un jugement sur l’homme.

Posant une main sur mon familier pour le caresser et le calmer, je pivotai sur mes talons pour quitter les lieux. Je n’aimais pas les lieux avec autant de personnes et Kiwi était comme moi. Après, l’aiglon était quand même un animal sauvage à l’origine et donc il était logique qu’il préfère la nature aux bâtiments de la ville de départ.

Marchant d’un bon pas pour sortir de la ville, je n’arrêtais pas de lancer un coup d’œil à l’homme à côté de moi, essayant de déterminer les risques que je courrais d’être à ses côtés. Ma compétence principale n’étant pas très forte, j’allais être destinée à me battre en groupe et pour ça il allait bien falloir que je sache juger les gens rapidement pour ne pas me faire avoir et prendre le risque de mourir. Décidant de me lancer, je lui adressai un regard plus franc accompagné d’un léger sourire avant de me questionner.

Il me semble logique d’en savoir un peu plus sur vous si on doit faire cette quête ensemble … Je m’appelle Neelah et ma compétence principale réside surtout dans le dressage de familier comme ce petit aiglon. Et vous ?

J’avais bien une épée mais je n’étais guère douée avec. D’après mon frère, il existait d’autres armes qui me seraient plus adaptées mais il fallait déjà que je prenne un peu d’expérience pour être plus à l’aise en combat.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
75/718  (75/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Sen'ken
Messages : 156 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Lun 6 Avr - 14:45
Sen’ken n’effectuerait pas sa première quête seul, et il en était bien satisfait. Quitte à rester coincé dans cet univers pixelisé, autant le faire accompagné. Dieu seul savait combien de temps ils allaient rester coincés ici. Il faudrait sans doute attendre quelques jours, deux semaines grand maximum, avant qu’un ingénieur brillant ne trouve le moyen d’extraire leurs esprits du jeu et d’éviter que la Nerve Gear ne fasse griller leurs neurones. 

La petite qu’il avait pris sous son aile (car c’est comme ça qu’il voyait les choses) était une créature frêle et innocente. Elle devait avoir une quinzaine d’années tout au plus. Décidément, Sen ne s’y faisait pas. Il croisait des adolescents comme elle à longueur de journée, et il était à chaque fois frappé par la même stupeur en les imaginait arrachés à la vie paisible qu’ils devaient mener. La haine de Genki envers le créateur de l’Aincrad macérait en lui, et bien qu’il n’ait démarré « l’aventure » (avec de gros guillemets) ici que quelques temps auparavant, il ressentait déjà à l’égard de Kayaba une vielle rancoeur, de celle qui vous prend aux tripes en toutes circonstances, qui vous ronge de l’intérieur et ne vous quitte sous aucun prétexte, comme une douleur sourde, une rage de dent qu’on ne saurait traiter.

Si les premières minutes de marche s’avérèrent silencieuses entre les deux avatars, la jeune demoiselle prit la parole, l’air amusée, afin de se présenter. Elle n’avait pas complètement tort ; ils étaient amenés à passer un certain temps ensemble, autant passer les formalités rapidement.
C’était donc une dompteuse, une aventurière composa avec la nature, avec l’environnement, pour prendre l’avantage sur ses adversaires. Une fraudeuse indirecte, pas toujours à l’aise seule, mais redoutable en compagnie des ses familiers. Enfin, Sen’ avait tout de même un peu de mal à imaginer que le pigeon qui l’accompagnait puisse se montrer dangereux. Un simple coup de pied semblait à même de le plumer.

- Et bien enchantée ma p’tite Neelah. Moi, c’est Sen’ken, et ma compétence principale, comme tu le dis, c’est de veiller sur les jeunes gaillards de ton genre ! Vous avez toute une vie qui vous attend de l’autre côté, quand on aura trouvé le moyen de nous débrancher, alors il est hors de question que je vous laisse clamser ici. Avec moi, tu crains rien, t’inquiète pas.

Le cinquantenaire avait parlé avec conviction, l’air assuré, ne laissant pas paraître la peur qui lui nouait le ventre. Il avait déjà joué à des MMO, et connaissait bien les bases de ce genre de jeu, mais se battre en sachant qu’on pouvait y laisser sa peau ne pouvait pas laisser indifférent. Il n’imaginait pas que quelqu’un puisse s’amuser ici, puisse prendre du plaisir à évoluer dans cet univers. Mais les premiers moments passés dans l’Aincrad l’avaient amené à s’interroger sur qui il était, sur la tâche qu’il avait à accomplir, et il finissait par se dire que seule une solidarité extrême, de tous les instants, entre les joueurs pouvait leur permettre de survivre, de s’en sortir. 

Le chemin menant jusqu’à la cabane de la dénommée Mathilde n’était pas bien long, et les deux camarades d’un jour arrivèrent vite chez elle. Tout pimpant, Senk’en prit les devants, lui annonçant qu’ils détenaient une missive qu’ils devaient lui remettre. Cette quête était d’une simplicité enfantine, et allait leur offrir un bonus d’expérience conséquent sans qu’ils aient à forcer. C’était toujours ça de pris !
avatar
Immortal Object
Immortal Object
Destin
Messages : 141 |  Date d'inscription : 07/03/2015 |  
Posté le : le Mar 7 Avr - 19:57
Mathilde haussa un sourcil. Elle était en train de faire la cuisine, et avait son rouleau à pâtisserie dans la main, menaçante. Elle lut rapidement la missive, et son visage devint rouge de colère.

«Si ce lâche veut me dire quelque chose, qu'il vienne me le dire lui-même ! Envoyer des aventuriers pour ce genre de choses... Rah ! Vous, si vous voulez être dédommagés pour votre peine, allez me récupérer des Baies d'Artha, au nord d'ici. Les buissons sont rouges, et les baies noires comme la nuit. Une vingtaine devraient suffire. Et plus vite que ça !»

Ô Douce Mathilde... -2

Mathilde vous demande d'aller récupérer des Baies d'Artha, au nord d'ici, afin de vous faire pardonner.

Conditions :

♦ Victoire si : Ramener 20 Baies d'Artha à Mathilde.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 2
Expérience:
543/1395  (543/1395)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Neelah
Messages : 535 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Mar 14 Avr - 16:54
Ecoutant l’homme qui se présentait, je hochai doucement la tête à ces mots. Je n’étais pas sûre d’apprécier ce qu’il disait puisque dans un sens, il disait que parce qu’on était jeune, on n’était pas capable de se défendre. Ok pour moi c’était plutôt logique vu ma compétence principale mais je connaissais de jeunes bretteurs plutôt doué.

Ce n’est pas parce que je suis petite que je ne sais pas forcément me défendre. D’accord ma petite taille ne m’aide pas mais j’ai quand même quatorze ans et donc je ne suis plus une gamine ! Juste … juste une débutante en jeu qui n’a pas eu le temps d’avoir les explications de son frère avant d’en être séparé …

Détournant la tête pour ne pas montrer les larmes qui avaient envahis mes yeux à cette évocation, j’observai les alentours tout en chassant les petites gouttes salées qui perlaient sur mes joues. Je ne voulais pas montrer ma faiblesse car dans ce monde si dangereux, ça serait signer mon arrêt de mort. Heureusement pour moi, je n’eue pas le temps de justifier mon attitude qu’on arriva à la cabane de Mathilde. Laissant Sen’Ken passer devant, je m’avançai quand même à ses côtés pour ne pas passer trop invisible. La femme était impressionnante avec son rouleau à la main et je faillis me cacher derrière mon compagnon jusqu’à ce qu’elle se lance dans son discours. Soupirant en comprenant sa demande, je reculai doucement vers la porte pour « fuir » le plus loin possible. Une fois à distance respectable de la jeune femme, je me tournai vers l’homme pour lancer d’une voix un peu écœurée.

Elle a un sacré toupet de nous envoyer balader comme ça, c’est pas notre faute s’il n’a pas le courage de venir lui parler. Après … je le comprends vu comme elle est menaçante avec son rouleau à pâtisserie à la main. Même Kiwi a eu peur !

Caressant le volatile pour le caresser, ce dernier quitta bientôt mon épaule pour voler en direction d’un buisson non loin de là. Se posant sur une branche, il poussa un cri en se tournant vers moi. Un large sourire passa sur mon visage avant que je ne lance un nouveau regard au garçon.

Enfin, la quête n’a pas l’air compliquée, allons-y vite !

Accélérant le pas, je me mis à courir vers mon familier avant de m’arrêter juste devant le buisson et d’admirer les baies. Il y en avait largement assez pour remplir la quête sans avoir à aller chercher ailleurs, c’était parfait !
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
75/718  (75/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Sen'ken
Messages : 156 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Mer 15 Avr - 19:19
Ah, les jeunes. Jamais capables de supporter qu'on puisse les appeler "petit" ou "gamin". Sen'ken regrettait que de nos jours, les adolescents avaient une haute estime d'eux-mêmes. Ils s'offusquaient dès qu'ils se sentaient infantilisés, avant même de se comporter en adultes. Ils voyaient une insulte en un terme affectif, qui ne faisait qu'établir un rapport entre les différentes générations. La petite Neelah avait réagi comme 90% des gens de son âge, Sen'ken ne lui en tint donc pas rigueur. Il savait que les prépubères cultivaient le culte du "non", du "pas moi". Qu'ils bombaient fièrement le torse et vantaient leur mérite lorsqu'ils discutaient, mais fuyaient la queue entre les jambes dès qu'ils étaient confrontés à la réalité de la vie.

Pris dans ses pensées, le vieillard ne réalisa pas qu'en évoquant son frère, la dresseuse de moineaux avait perdu son innocence et s'était laissée gagner par l'émotion. A vrai dire, Sen'ken n'avait même pas compris que son frère puisse être dans l'Aincrad. Il était resté bloqué sur l'âge de la jeune fille : 14 ans. C'était bien jeune. Il essaya de se remémorer la manière dont il s'occupait lorsqu'il avait le même âge. C'était essentiellement à l'extérieur, avec les autres enfants du quartier, qu'il s'amusait. Pas branché à un ordinateur. M'enfin, à ce niveau-là, il s'était rattrapé peu de temps après.

Ce fut la voix de Mathilde, plus sûre d'elle et mature que Neelah, qui sortit le quinquagénaire de ses songes. Ca, c'était une femme de caractère. Si elle n'avait pas été un PNJ, Sen'ken lui serait bien rentrée dans le lard. Il aimait les forts tempéraments, celles qui en avaient dans le ciboulot. Mais non, pas la peine de chercher à s'amuser avec cette belle inconnue : c'était une création de Kayaba. Elle sortait tout droit de l'esprit de ce malade. Peut-être s'était-il inspiré de sa mère. Ou de son premier amour. Si toutefois quelqu'un s'était déjà intéressé à lui. La rencontre avec Mathilde fit prendre conscience à Sen'ken que l'écosystème dans lequel il évoluait était en quelque sorte l'imaginaire rêvé du psychopathe qui les retenait captifs. Et prenait donc un tout autre sens. Sans avoir la prétention de dresser un portrait robot de leur preneur d'otage (Sen'ken ne s'intéressait pas assez aux autres pour être doté d'une telle capacité), le vieil homme se promit d'observer avec attention l'Aincrad, véritable transposition des rêves et délires de Kayaba.


- Ahah ma petite, ne t'inquiète pas. Ce n'est qu'une PNJ, elle n'a aucune substance et aucune âme. Pas la peine de t'émouvoir ! Cette Mathilde n'est qu'une succession de 1 et de 0, un programme conçu pour crier fort sur nous visiblement.

Il répondit à Neelah tandis qu'ils sortaient de la cabane de Mathilde pour aller chercher les fameuses baies d'Artha. Le piaf de la petite était tout chose, virevoltant joyeusement. Sen'ken se demandait si la pré-adolescente avait conscience que son familier, aussi joyeux puisse-t-il être, n'était lui aussi qu'un programme. Qu'il n'était pas vivant. Tout du moins pas comme eux. Ne souhaitant pas la blesser ou la décevoir, car il était probable qu'elle s'y attache malgré tout, Genki garda sa question pour lui même.

- Effectivement, ça n'a pas l'air difficile. Ce n'est pas plus mal, la récompense de cette quête est intéressante ! Cueillons ses baies et partons d'ici.

Mêlant les gestes à la parole, le vieillard s'accroupit pour dégoter la vingtaine de baies requise. Il apprécia de voir que son dos, parfois douloureux de l'autre côté, ne lui posait aucun problème ici, et commença la cueillette.
avatar
Immortal Object
Immortal Object
Destin
Messages : 141 |  Date d'inscription : 07/03/2015 |  
Posté le : le Jeu 16 Avr - 13:54
Entrée en Combat !

Pendant la cueillette, vous dérangez un  couple de sangliers visiblement occupés à dévorer chacune des baies de ce buisson !

Sanglier [1]

♦ Niveau : : 2
♦ Points de Vie : 150
♦ Force : 30
♦ Résistance : 35

Sanglier [2]

♦ Niveau : 1
♦ Points de Vie : 100
♦ Force : 20
♦ Résistance : 25

Le premier sanglier, le plus gros, fonce directement sur Sen'Ken pour lui infliger une attaque impossible à esquiver.

Dégâts infligés : Sanglier [1] > Sen'Ken : - 59 PV !!
Sen'Ken - Points de vie restants : 191
avatar

Caractéristiques
Niveau: 2
Expérience:
543/1395  (543/1395)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Neelah
Messages : 535 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Dim 19 Avr - 16:12
Je grimaçai légèrement en entendant l’homme me dire de ne pas faire attention à la fameuse Mathilde. Oui peut-être que ce n’était qu’un programme mais actuellement, n’étions-nous pas obligés d’obéir à un simple programme, rien que pour avoir de quoi vivre, se nourrir et acquérir un minimum d’expérience ? Je faillis lui dire tout ça mais préféra me contenter de hausser les épaules avant de foncer vers le buisson de baies. Accroupie devant, je ramassais ce qu’on nous avait demandé tout en écoutant Kiwi qui gazouillait comme un petit piaf tout en sautillant de branche en branche, en profitant de me piquer parfois quelques baies. J’aurais pu m’amuser ainsi pendant longtemps si je ne réalisai pas que le buisson bougeait tout seul …

Euh … Sen’Ken …

Je n’eue pas le temps d’en dire plus que deux sangliers assez imposants jaillir du buisson, me faisant sursauter et tomber sur les fesses. Reculant rapidement, je vis le plus gros qui fonçait droit sur mon camarade de cueillette. Sans même réfléchir un instant, je me relevai rapidement et sortis mon épée en grimaçant. Cette dernière était plutôt lourde et même si elle pouvait logiquement être manipulée à une main, je mis les deux pour être sûre de ne pas la lâcher.

Serrant mes mains à en faire devenir blanche, les jointures de mes doigts, je cherchai mon aiglon du regard avant de hocher la tête et de le laisser foncer droit vers le deuxième sanglier légèrement plus petit pour l’attaquer. J’avais peur mais vu le coup que venait de prendre Sen’Ken, je ne voulais pas que l’autre animal s’en prenne aussi à lui.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
75/718  (75/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Sen'ken
Messages : 156 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Dim 19 Avr - 19:49
Lorsque l'on a l'âge d'être grand-père, on apprécie moyennement de se faire avoir comme un bleu. Autant dire que Sen'ken se sentit bien bête quand, malgré le début d'avertissement de Neelah, sa camarade d'un jour, il vit le buisson trembler et une énorme masse sombre lui fondre dessus. Ni une ni deux, il se retrouva sur le cul, les quatre fers en l'air. Face à lui gisait, non peu fier, un énorme cochon sauvage, bien plus massif que le deuxième qui le suivait à la marque. C'était comme si Neelah et Sen'ken venaient de croiser leurs doubles à grouin, sauf que cette réunion de sosie n'avait rien de convivial.

C'était la première fois que Genki recevait un coup ici, dans l'Aincrad. Un seul coup avait suffi à voir sa barre de vie chuter dangereusement. Et alors quoi ? La triste réalité de ce jeu prenait tout son sens. Cette ligne verte, amas de quelques pixels, était comme un électrocardiogramme permanent. Elle venait à elle seule attester de l'état de chaque joueur, et quand elle tombait à zéro, la conséquence était sans appel. Là, maintenant, tout de suite, il n'était plus question de pester contre Kayaba, de maudire le fait d'être coincé ici. Il s'agissait désormais, de manière très concrète, de sauver ses miches.

Intérieurement, le vieillard se félicita d'avoir songé à s'équiper en armure dès ses premiers pas dans la Ville de Départ. Vu les mastodontes qu'il avait à affronter, cela ne pouvait qu'être bénéfique.

Bref, plus le temps de rêvasser, place à l'action. Se retournant rapidement avant de se relever, le vieillard fut rassuré de voir que la petite n'avait rien.


- Neelah, ne t'inquiète pas. On va se dépêcher d'embrocher ces deux gros tas, ce soir c'est papy qui régale !

Sen'ken se voulait rassurant. S'ils se laissaient gagner par la panique, par la peur, alors ils n'avaient aucune chance de s'en sortir. Et ça, c'était hors de question. La peur était là, indéniablement, mais il fallait en tirer le maximum pour aller dégommer les deux sales bêtes. L'espace d'un instant, Genki se demanda si, comme pour les humains coincés ici, les sangliers étaient réels, connectés eux-aussi à un Nerve Gear. Puis il se rendit compte immédiatement de l'improbabilité de l'idée qu'il venait de formuler, et se félicita de l'avoir gardée pour lui.

Les jambes légèrement tremblantes, Sen'ken engagea donc le combat. Ils allaient, avec le phacochère qui lui faisait face, se rendre coup pour coup, c'était certain. De son côté, Neelah avait ordonné à son piaf d'aller occuper la plus petite des deux bêtes. C'était une bonne idée, car il ne serait pas trop de deux pour venir à bout du plus massif des deux sangliers.


- Bonne initiative, ton pigeon peut divertir la petite femelle pendant qu'on taillade le mâle. Vas-y franko ma petite, tu peux le faire. De toute façon, c'est soit eux, soit nous, donc t'as pas trop le choix. Bord*l de m**de, j'suis trop vieux pour ces conneries.

Le front du cinquantenaire était humide, la sueur perlait. Il était en train de jouer sa vie face à un sanglier. Finis les cancers, accidents de voiture ou autres arrêts cardiaques. Ici, ça se jouait contre de la cochonnaille, des loups ou autres hybrides mi homme-mi lézard.

Son épée longue bien en main, décidé à en découdre, Sen'ken fonça donc en direction du gros saucisson sur pattes afin de lui porter un coup à son tour.
avatar
Immortal Object
Immortal Object
Destin
Messages : 141 |  Date d'inscription : 07/03/2015 |  
Posté le : le Ven 24 Avr - 18:05
Sen'Ken & Neelah VS Sangliers

L'Aiglon de Neelah porta son attaque avec succès, déstabilisant le sanglier le plus faible, malgré la faiblesse de l'attaque.

Dégâts infligés : Aiglon > Sanglier : -9 PV !
Points de Vie restants : Sanglier : 91 PV

En colère, le sanglier fonça vers l'Aiglon, prêt à sauter s'il le fallait pour porter son attaque, qui échoua lamentablement. Les cochons ne volent pas. Pas encore. Mais l'objectif fut atteint : le sanglier coursant l'aigle. Une situation ridicule, mais salvatrice.

Quant à Sen'Ken, son attaque frappa le leader du duo de plein fouet.


Dégâts infligés : Sen'Ken > Sanglier : - 46 Pv !
Points de vie restants : Sanglier : 104 Pv

Le sanglier, furieux, fonça une nouvelle fois sur Sen'Ken. Cependant, l'attaque, contrairement à la première, est nettement plus prévisible.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 2
Expérience:
543/1395  (543/1395)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Neelah
Messages : 535 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Lun 27 Avr - 23:49
Ce n’était qu’un couple de gros cochons mais savoir que j’allais devoir me battre contre eux pour pouvoir survivre, c’était ça qui faisait peur. Serrant les dents, je vis la barre de Sen’Ken perdre quelques pixels et grimaça en me disant que la mienne aurait surement perdue bien plus que ça. Le regardant se relever, j’envoyai Kiwi s’occuper du plus petit sanglier avant de hocher la tête à la réponse de l’homme.

C’est pas un pigeon, c’est un aiglon ! Mais ok, j’ai pas envie de mourir maintenant …

Sen’Ken réussit à donner un coup au sanglier et sa barre diminua légèrement. Voyant ça, je lançai un regard à mon aiglon qui s’amusait à promener l’autre sanglier. Je n’étais pas sûre que ça dure très longtemps mais il fallait en profiter pour tuer le premier animal.

Attire bien son attention, j’ai pas beaucoup de défenses !

Regardant le sanglier furieux qui attaquait de nouveau mon compagnon d’un jour, j’en profitai pour l’attaquer de côté et tenter de lui donner un coup d’épée. Je n’étais pas douée et je tenais mon épée à deux mains mais l’animal était si imposant que j’espérais bien le toucher et lui enlever un minimum de points de vie pour le déstabiliser.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
75/718  (75/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Sen'ken
Messages : 156 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Jeu 30 Avr - 2:58
Sen'ken était presque attendri par l'attachement dont Neelah faisait preuve à l'égard de son familier. Il l'imaginait bien, enfant, jouer à la dinette avec ses peluches et donner vie à toute sa chambre. Pas encore adulte, elle reproduisait donc de manière naturelle ce comportement dans l'Aincrad, s'entichant d'un oiseau de pixels, d'une IA aux belles formes mais sans fond. Si ce piaf était important pour elle, s'il représentait l'unique chose sur laquelle elle pouvait s'appuyer ici bas, alors ainsi soit-il. Pas la peine de la titiller là-dessus ; Genki décida que dorénavant, il tâcherait de respecter l'intégrité de "Kiwi", puisqu'elle lui avait même donné un nom. 

Lorsqu'il chargea à son tour, il ne fut pas peu fier de voir qu'il était lui aussi en mesure de réduire drastiquement la barre de vie de son adversaire. Néanmoins, il n'allait pas être trop de deux étant donné qu'il y avait toujours sur le terrain deux porcs poilus à exterminer. Le piaf accomplissait à merveille la tâche qui était la sienne, à savoir divertir le moins massif des deux sangliers, et c'était très bien comme ça. Neelah en profita donc pour rejoindre le cinquantenaire dans son duel face à la masse graisseuse qui se tenait face à lui. A deux contre un, ils devaient être en mesure de prendre l'ascendant sur lui. Une fois que ce serait fait, le plus dur serait sans doute derrière eux ; la femelle (Sen' s'était convaincu que c'en était une, car elle était plus frêle, moins imposante ; gardons en tête l'âge du gaillard) ne devrait pas poser trop de problèmes. 


- Parfait ma petite, on tient le bon bout. Prête à en découdre j'espère !

Tout en parlant, le vieillard se rendit compte que son adversaire d'un jour était d'humeur revancharde, et qu'il avait visiblement prévu de le charger à nouveau. Aïe, rien que l'idée d'un nouveau choc dans ses entrailles faisait mal à Sen'ken. Cette fois-ci, hors de question de se faire avoir ; il n'allait pas faciliter la tâche du porcinet. Il avait le temps de voir venir et de calculer la trajectoire qu'il allait emprunter (de manière très sommaire, toutefois). Lors de son voyage en Catalogne espagnole, Genki avait assisté à une corrida. Il avait vu le combat de deux êtres, la danse d'un homme et d'une bête, en symbiose malgré leur adversité, leur opposition. Il n'avait pas du tout aimé le spectacle qui lui était offert, comprenant les arguments avancés par les "anti", mais la situation ne lui permettait pas de bouder le plaisir qu'il avait eu d'assister à une telle performance. Il essaya donc d'en tirer une leçon, et attendit le dernier moment, celui où il pouvait presque sentir le souffle de la bête fondre sur lui, pour se décaler d'un pas, d'un seul petit pas, afin d'esquiver l'attaque.

Sen'ken ne put s'empêcher de lâcher un "Oléé !" conquérant, prenant presque du plaisir à se défaire de son adversaire. Le sourire aux lèvres, il resserra son emprise sur son épée pour donner un coup dans le dos de la bête, ne lui laissant pas de répit. La peur des premiers instants était presque passée, il croyait désormais plus que jamais en les chances que Neelah et lui avaient de s'en sortir.
avatar
Immortal Object
Immortal Object
Destin
Messages : 141 |  Date d'inscription : 07/03/2015 |  
Posté le : le Dim 3 Mai - 12:59
Sen'Ken & Neelah VS Sangliers

Vos deux attaques font mouche toutes les deux, retirant un sacré paquet de points de vie à l'adversaire.

Dégâts infligés : Neelah > Sanglier : -34 PV !
Dégâts infligés : Sen'Ken > Sanglier : -46 PV !
Points de Vie restants : Sanglier : 24

Le sanglier se lance à nouveau à l'attaque, et bien que proche de la mort, sa vitalité approche dangereusement du seuil de Furie. Il fonce directement vers Sen'Ken, pendant que l'autre continue de courir après l'Aiglon, n'ayant manifestement pas compris que cloué au sol, il n'avait aucune chance de l'attraper.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 2
Expérience:
543/1395  (543/1395)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Neelah
Messages : 535 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Lun 4 Mai - 12:13
A son tour Sen’Ken attaqua le sanglier, semblant s’amuser en évitant l’animal au dernier moment. Je faillis lui faire une remarque pour qu’il n’oublie pas que nous risquions notre vie mais la barre du sanglier venait de se prendre un sacré coup avec nos deux attaques combinées. Souriant légèrement, je portai mon regard vers Kiwi qui continuait de promener le sanglier. Le petit volatile devait voler assez rapidement pour rester à distance respectable du mammifère et je sentais bien qu’il commençait à fatiguer.

Sen’Ken, mon aiglon ne retiendra plus très longtemps l’attention du sanglier, il faut qu’on se dépêche !

Vivement que je gagne quelques points d’expérience et que mon aiglon fasse de même, il pourra ainsi nous être beaucoup plus utile que maintenant. Même si je ne regrettais pas ce qu’il faisait déjà. Fonçant vers le plus gros sanglier, je levai mon épée et l’abattis sur son dos en grimaçant. Vraiment cette épée était trop lourde, après cette quête, il allait falloir que je pense à faire un tour à l’armurerie voir si je pouvais me trouver une arme plus adaptée à mon gabarit. Pendant ce temps, l’aiglon venait de se poser sur une branche pour se reposer les ailes, fatigué d’avoir autant voler autour de nous.

Oh … oh … Je sens qu’on va se récupérer le deuxième …

Pivotant sur mes talons, je regardais la femelle sanglier qui venait de s’arrêter sous l’arbre où se reposait Kiwi. Allait-elle attendre là ou chercher une autre cible ? Le cœur battant, mon regard slalomait entre les deux bestioles, me demandant que faire pour ne pas paniquer.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
75/718  (75/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Sen'ken
Messages : 156 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Mar 5 Mai - 19:15
Visiblement, Neelah et Sen'Ken avaient pris l'ascendant sur ce combat. L'esquive aux accents ibériques du vieil homme avait réussi, et leurs attaques combinées étaient sérieusement venues entacher les chances de réussite du couple de porcins. Il ne restait plus qu'à espérer que ces deux masses de graisse constituaient l'obstacle majeur de cette quête, car si une opposition plus féroce et plus nombreuse venait à apparaître, Sen' ne donnait pas cher de sa peau. Et encore moins de celle de sa partenaire du jour.

Le piaf de Neelah avait réussi l'exploit de distraire à lui-seul le plus petit des deux sangliers, laissant le champ libre aux deux joueurs pour affaiblir le mastodonte. Cette technique était un vrai succès, et le vieillard était plutôt surpris de l'apport qu'avait apporté la bête à plumes de l'adolescente.

Toutefois, il ne fallait pas crier victoire trop vite. Aussi brave soit-il, ce "Kiwi" avait des limites. Sans doute épuisé de s'être fait harceler par un sanglier, avouons le, pas très malinou, l'oiseau préféra se poser pour récupérer. Maître Kiwi sur son arbre perché, laissa au sanglier un chemin tout tracé. Et ce chemin mènerait fatalement à Neelah ou à Sen'Ken, sauf dans l'hypothèse où le pachyderme était suffisamment stupide pour rester au bas de l'arbre à contempler sa proie rêvée, tel un chat regardant voler les oiseaux de l'autre côté d'une fenêtre. Le cinquantenaire ne croyait pas trop à cela, et préféra prendre les devants. Il répondit alors à la jeune donzelle :


- Effectivement, ça risque de se corser. Neelah, j'ai confiance en toi, tu peux achever ce gros tas, il a presque déjà rendu les armes. Donne lui le coup de grâce, je m'occupe de notre deuxième petit pote là-bas.

Ni une ni deux, Sen'Ken changea donc de trajectoire, ne s'étant pas rendu compte que le gros sanglier l'avait dans son giron lui plus que Neelah. Un coup dans le dos risquait de lui faire mal, mais le "sage" avait une idée en tête, et n'avait pas observé avec suffisamment d'attention la bête avec laquelle il luttait depuis plusieurs longues minutes. So bad.

Levant son épée de la même manière que l'aurait fait un enfant de 4 ans avec une arme en plastique, Sen chargea donc sur le petit sanglier au pied de l'arbre.
avatar
Immortal Object
Immortal Object
Destin
Messages : 141 |  Date d'inscription : 07/03/2015 |  
Posté le : le Ven 8 Mai - 14:51
Sen'Ken & Neelah VS Sangliers

Avant que Neelah lui assène le coup fatal, le gros tas eut tout de même le temps de frapper Sen'Ken dans le dos, le faisant tomber sans ménagements à terre, et annulant du même coup son attaque sur le plus petit des deux sangliers. Ce dernier vit toute la scène, et spécialement Neelah qui tuait le leader du groupe. L'effet fut instantané, et il entra directement en état de [Furie], fonçant sur Neelah.

Dégâts infligés : Sanglier > Sen'Ken : - 59 PV !
Points de vie restants : Sen'Ken : 132

Dégâts infligés : Neelah > Sanglier : -34 PV !
Points de vie restants : Sanglier : 0

Le porc s'effondra au sol et disparut aussitôt.

Sanglier [Furieux] : Stats > Force : 40 | Résistance : 50

avatar

Caractéristiques
Niveau: 2
Expérience:
543/1395  (543/1395)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Neelah
Messages : 535 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Dim 10 Mai - 17:02
Les mots de mon compagnon me firent grimacer. Je n’étais pas sûre d’être capable de « finir » le sanglier et alors que j’hésitais, Sen’Ken se reçut un coup dans le dos. Poussant un cri, je fonçai donc sur l’animal et le termina d’un bon coup d’épée.

Tu va bien ?

Lâchant mon épée au sol, je me précipitai vers l’homme pour l’aider à se relever. Je ne fis pas gaffe au deuxième sanglier mais les piaillements de Kiwi attirèrent mon attention. Pivotant sur mes talons, je vis l’animal qui me fonçait dessus.

Oh non !!!

Mon regard inquiet passa de la créature à mon épée qui gisait au sol un peu plus loin. Me mordant les lèvres, je ne savais pas si j’aurais le temps de l’atteindre mais je n’allais pas rester là à rien faire. Fonçant vers mon arme, j’y étais presque quand je me pris les pieds dans une racine et que je m’étalai au sol. Comprenant que je n’aurais pas le temps de me relever, je fermai les yeux et attendis le choc qui allait surement bientôt arriver. Ce que j’espérais, c’était qu’un simple coup ne me tue pas …
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
75/718  (75/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Sen'ken
Messages : 156 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Dim 10 Mai - 17:55
Règle numéro une : ne jamais crier victoire trop vite. Surtout quand votre vie est en jeu. Sen'ken, qui s'imaginait il y a quelques minutes triompher des deux porcs, vit en quelques secondes à quel point le jeu pouvait se révéler cruel envers ses joueurs.
Tout pimpant et sûr de lui, il avait foncé sur la jeune femelle pour en découdre, sans prendre le temps de réfléchir. Son pseudo était sensé signifier "Vieux sage", et à voir la manière dont il jouait, on pouvait légitimement s'interroger sur la pertinence de cet identifiant. Un "Vieux con" semblait plus approprié. Avant de lâcher un dernier râle et de disparaître dans une gerbe de pixels bleus, le gros mâle prit donc le temps d'envoyer paître Genki d'une puissante attaque dans le dos. S'étalant de tout son long sur le sol, le vieillard ravala sa salive, inquiet, lorsqu'il se rendit compte que sa barre de vie descendant dangereusement.
L'attention de Neelah, qui avait pris le temps d'aider son aîné à se relever, abandonnant par la même occasion son épée au sol, toucha Sen'ken. Lui qui jouait le dur et qui s'imaginait que c'était à lui de piloter les choses et de protéger l'adolescente bafouilla un "Merci ma p'tite" un peu gêné. C'était elle qui avait le plus besoin de réconfort et de soutien, pas lui. Mais pendant ce temps-là, le combat continuait.

Ce que le cinquantenaire n'avait pas prévu, c'est que la mort du plus gros des deux sangliers provoquerait la colère de sa comparse. Enragée, la femelle fonça sur Neelah avec une détermination et une vitesse que Sen'ken ne lui connaissait pas.


- Hé quoi ? On va nous faire croire que les cochons sont émotifs, ici ? Fais gaffe, Neelah, celle-ci a l'air d'en avoir dans le ventre !

Son avertissement n'était pas de trop. Se jetant sur son arme pour la récupérer et sans doute contrer l'attaque dont elle était la cible, Neelah s'étala à son tour sur le sol. Elle s'était visiblement pris le pied dans quelque chose. Argh, ce n'était pas prévu, et ça n'allait pas simplifier les choses. Sen'ken se demandait s'il devait oui ou non se jeter à son tour et encaisser le coup à la place de la petite. Il en avait envie, c'est ce que son instinct le poussait à faire. Mais un bref regard sur sa barre de vie le paralysa l'espace d'une demi-seconde. Etait-il prêt à se sacrifier maintenant ? Il n'eut pas le temps de répondre à cette question capitale qu'il se posait intérieurement, car le sanglier frappa Neelah, recroquevillée sur elle-même, semblait presque attendre ce coup.

- Neelah !

Bouillonnant au plus profond de lui-même, se détestant d'avoir laissé cela arriver, incapable qu'il avait été de réagir à temps, le vieillard leva son épée et se jeta sur le sanglier en hurlant. Il était hors de question que la jeune fille ou lui-même disparaissait à leur tour dans cette explosion bleutée, cette animation presque mignonne qui scellait pourtant le destin des joueurs qui la subissait.

- Pas le moment de flancher ma petite, on va y arriver. Lève-toi et bats-toi à mes côtés, Kiwi doit nous aider lui aussi. A trois contre un, elle n'a aucune chance. Prête à lui rendre la monnaie de sa pièce ?

Genki se voulait aussi réconfortant que possible. Il croyait en cette petite, elle en avait suffisamment dans le ciboulot pour tracer son petit bonhomme de chemin dans l'Aincrad. Il fallait juste qu'elle prenne confiance en elle, qu'elle s'affirme et ne se laisse pas paralyser par la peur. Et il était bien décidé à l'aider à y arriver.
avatar
Immortal Object
Immortal Object
Destin
Messages : 141 |  Date d'inscription : 07/03/2015 |  
Posté le : le Dim 17 Mai - 20:50
Sen'Ken & Neelah VS Sangliers


Quelques moments d'hésitation, c'est parfois beaucoup trop. En tout cas ce fut largement suffisant pour que le crâne du sanglier percute violemment Neelah, la propulsant en arrière sans douceur.

Dégâts Infligés : Sanglier > Neelah : -80 PV !
Points de vie restants : Neelah : 110 PV

Le coup de Sen'Ken, heureusement, fut couronné de succès.

Dégâts Infligés : Sen'Ken > Sanglier : -38 PV !
Points de Vie restants : Sanglier : 53

Le sanglier ne lâchant rien, il fonça cette fois sur Sen', la vraie menace à ses yeux. Toujours aussi furieux, d'ailleurs.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 2
Expérience:
543/1395  (543/1395)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Neelah
Messages : 535 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Lun 18 Mai - 12:49
J’entendis le cri de Sen’Ken mais je me sentais incapable de bouger. La peur me paralysait alors que je voyais le sanglier qui me fonçait droit dessus. Fermant les yeux, je lâchai un cri de douleur alors qu’il venait de me percuter et qu’il m’envoyait quelques mètres plus loin. J’en avais eu le souffle coupé pendant quelques secondes et je me demandai comment la douleur pouvait être aussi réaliste dans un jeu.

Secouant la tête pour me reprendre, je me levai en grimaçant. Je ne savais pas si j’avais encore la force de continuer, surtout en voyant la chute libre qu’avait faite ma barre de vie. Encore deux coups comme ce dernier et je ne serais plus de ce monde ! Si ça n’était qu’un jeu, ça ne m’aurait pas déranger mais avec l’annonce de Kayaba, la peur de mourir était très présente en moi et surement aussi en Sen’Ken.

Allons-y !

Regardant le sanglier qui fonçait vers mon compagnon, j’en profitai pour récupérer mon épée et courir vers l’animal. De son côté, Kiwi s’envolait de sa branche pour foncer en piquer sur la créature, l’interceptant pour l’empêcher de toucher l’homme. Ca n’allait peut-être pas le ralentir beaucoup mais j’espérais qu’on allait avoir le temps de le frapper et de faire descendre sa barre à zéro.  Avec un peu de chance, nos coups seront assez forts pour le détruire de suite parce que je n’étais pas sûre de tenir encore très longtemps. Ajustant la direction de mon épée, je l’enfonçai dans le flanc de l’animal avec détermination.

Crève espèce de monstre !
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
75/718  (75/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Sen'ken
Messages : 156 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Lun 18 Mai - 23:56
Si Sen'Ken ne put s'empêcher de grimacer quand il vit la petite gémir sous le coup du sanglier, il fut agréablement surpris de voir que cela eut l'effet d'un électrochoc sur elle.
Neelah était de retour dans le combat. Oh, bien sûr, la peur était toujours là. De l'adolescente ou du vieillard, il n'était pas aisé de deviner qui était le plus effrayé par ce qu'il venait de se passer. Qui avait vu le plus de choses défiler sous ses yeux ? Mais cette peur, ils finissaient par la dompter ensemble, chacun allant puiser en l'autre les ressources nécessaires pour mettre un terme à ce combat qui avait déjà trop duré.

Piquée à vif, elle reprit du poil de la bête plus vite que ce que l'Allonge se serait imaginé. Non pas qu'il ne l'ait sous-estimé, mais il appréciait de voir que ce petit bout de femme (et encore, femme était un bien grand mot) n'avait pas dit son dernier mot, et qu'elle était prête à en découdre. Chargeant sans faux-pas la bête dans le dos, elle fut suivie dans son retour gagnant par son familier, qui quitta l'arbre dans lequel il s'était réfugié pour lui aussi venir participer aux réjouissances.


- Ca c'est ma championne !

Tout en parlant, l'homme aux cheveux grisonnants se rendit compte que cette euphorie naissante n'avait pas ému pour un sous le dernier sanglier debout, qui galopait joyeusement en sa direction. Hé m**de, ce coup là allait encore être pour lui... La perspective d'un nouvel uppercut en plein dans le bide ne l'enchantait guère.

Mais comme tout est bien dans le meilleur des mondes, Kiwi, prenant le cochon sauvage de vitesse, vint le charger avant qu'il ne puisse atteindre le vieillard. Sen'ken était incapable de voir l'attaque de l'aigle avait fait mouche, mais le volatile venait d'encaisser un rude coup. Ce qui ne déclencha en lui pas la moindre trace de compassion ; il ne fallait pas se foutre de la gu**le du monde, ce piaf n'était qu'un bot, et si sa présence se révélait bien utile au combat, il n'était pas condamné à se battre dans un jeu vidéo, son corps réel relié à un micro-ondes tueur prêt à lui faire péter la cervelle.


- Et tiens mon gros, avec les compliments du patron !

Complètement euphorique, Sen se jeta donc à son tour sur la grosse bête à poils, enclenchant une attaque qu'il espérait être la dernière.
avatar
Immortal Object
Immortal Object
Destin
Messages : 141 |  Date d'inscription : 07/03/2015 |  
Posté le : le Mar 19 Mai - 11:53
Sen'Ken & Neelah VS Sangliers



Malgré sa faiblesse manifeste, l'Aiglon sut se montrer utile : il intercepta la charge du sanglier, prenant l'attaque de plein fouet mais épargnant à Sen'Ken la joie de devoir encaisser une nouvelle charge.

Dégâts Infligés : Sanglier > Aiglon : -80 PV !
Points de vie restants : Aiglon : 20 PV

Les attaques combinées de Neelah et Sen'Ken firent mouche toutes les deux, grâce au petit oiseau.

Dégâts Infligés : Neelah > Sanglier : -29 PV !
Dégâts Infligés : Sen'Ken > Sanglier : -38 PV !
Points de vie restants : Sanglier : 0.

Le sanglier finit par disparaître, non sans un certain regret, dans les limbes numériques du jeu, auréolé d'une gerbe d'étincelles bleutées signifiant la fin du combat. Vous pouvez ainsi reprendre votre cueillette et amener les baies à cette damnée Mathilda.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 2
Expérience:
543/1395  (543/1395)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Neelah
Messages : 535 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Mar 19 Mai - 13:09
La peur faisait battre mon cœur à toute vitesse mais je ne voulais pas céder. Non je ne devais pas … Céder à la panique sonnerait l’heure de ma mort et peut-être même celle de Sen’Ken. Si je devais risquer ma vie, jamais je ne serais responsable de la mort de quelqu’un d’autre. Du haut de mes quatorze ans et de ces quelques jours sur l’aincrad, je me sentais beaucoup moins gamine qu’à mon arrivée. Ce n’était peut-être pas grand-chose mais risquer sa vie à chaque instant, faisait réfléchir.

Souriant à la remarque de Sen’Ken, je me repris encore un peu plus et sursauta en voyant mon petit aiglon qui fonçait au combat. L’animal empêcha le sanglier de prendre l’homme pour cible et encaissa le choc avec difficulté. Sa barre de vie descendit en chute libre et mon cœur loupa un battement en réalisant qu’il n’était pas loin de mourir lui aussi.

Kiwi éloigne-toi !

Fonçant à mon tour sur l’animal, je lui donnai un coup en même temps que Sen’Ken et regarda le mastodonte disparaitre dans une nuée de pixels. Restant immobile quelques secondes, je finis par m’écrouler à genoux au sol en lâchant un long soupir de soulagement.

J’ai cru qu’on n’y arriverait jamais …

L’aiglon vint se poser sur mon épaule et se frotta contre ma joue en signe de réconfort. Le caressant doucement, je levai les yeux vers mon compagnon de quête et lui adressa un léger sourire. J’avais les larmes aux yeux mais je ne voulais pas craquer et passer pour une faible. Si je n’avais pas pleuré après l’annonce de Kayaba et le fait d’avoir perdu mon frère au milieu des nombreux joueurs, je ne voyais pas de raison de pleurer maintenant. Quoique … J’avais quand même failli mourir …

Cueillons vite nos baies avant qu’ils ne reviennent …

Me remettant sur pied, je rangeai mon épée à ma ceinture avant de retourner vers le buisson. Je ne savais pas combien de temps allaient se passer avant qu’ils ne réapparaissent mais il me semblait que mon frère m’avait dit qu’ils revenaient vite.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
75/718  (75/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Sen'ken
Messages : 156 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Mar 19 Mai - 20:29
- BOUYAH !! DANS TON GROUIN DE PORCINET GALEUX.

Vous savez, il n'y a pas d'âge pour exulter comme l'aurait fait un gosse de 7 ans venant de gagner son premier combat de Pokemon face à RED, ce rival agaçant qui fit exprès de choisir le Starter de type fort par rapport au votre. L'explosion du sanglier dans un harmonieux ballet de pixels bleus déclencha en lui une montée d'adrénaline comme il n'en avait plus l'habitude. Visiblement, Neelah et lui étaient bel et bien "sauvés". Le danger était écarté. Il tomba sur ses genoux et prit une grande inspiration. Peut-être que l'air qu'il respirait ici n'existait même pas, mais l'espace d'un instant, il mit de côté toute sa hargne envers l'Aincrad et prit un peu de temps pour apprécier cette victoire à sa juste valeur. Cette victoire sur la vie, ou sur la mort plutôt, et sur l'horrible système de Kayaba. A peu de choses près, la jeune adolescente ou le vieillard aurait pu y laisser sa peau. Les deux en même temps, aussi. Paradoxalement, il ne s'était jamais senti aussi vivant qu'à cet instant précis où il avait entrevu la mort. En tirait-il du plaisir pour autant ? Surement un peu, comme toute personne jouant avec le feu, mais il refusait de se l'admettre car cela serait venu encenser le projet macabre du créateur de Sword Art Online. Et pour rien au monde Genki n'aurait fait ça.

Pas encore remis de ses émotions, l'Allonge regarda en direction de la petite Neelah. Elle avait su se faire violence au moment crucial, réveiller la bête qui sommeillait en elle juste avant de perdre le contrôle. S'il était convaincu que les deux comparses d'un jour devaient plus leur victoire à lui qu'à la naine aux cheveux violacés, il devait bien admettre qu'elle avait joué un rôle "non-négligeable" dans la résolution de cette quête. Quête qui, d'ailleurs, n'était pas terminé : ils allaient ENFIN pouvoir cueillir ce qu'ils étaient venus chercher ici. En espérant, évidemment, qu'ils ne seraient cette fois-ci pas dérangés dans leur besogneuse tâche.


- Il ne faut jamais dire jamais. C'est un proverbe de vieux c*n, je suis bien d'accord avec toi, mais il est parfaitement de circonstance aujourd'hui.

L'homme mur vint ensuite se poster juste à côté de la frêle Neelah et de son fidèle oiseau, qui lui aussi avait joué un rôle dans le combat du jour. S'agenouillant à son tour, il entama la cueillette des fameuses baies d'Artha. Punaise, cette Mathilda s'était quand même bien foutue de leur gue*le, les envoyant droit au casse-pipe pour leur première quête.
avatar
Immortal Object
Immortal Object
Destin
Messages : 141 |  Date d'inscription : 07/03/2015 |  
Posté le : le Mar 19 Mai - 20:43
Ô Douce Mathilda... - 3

Ramenez les baies à Mathilda.

Objets de Quête Obtenus : +20 Baies d'Artha chacun.
Expérience Compétence «Cueillette» : +300 chacun.

Neelah et Sen'Ken : Niveau 2 en Cueillette atteint.
(Pensez à éditer vos fiches techniques respectives)
avatar

Caractéristiques
Niveau: 2
Expérience:
543/1395  (543/1395)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Neelah
Messages : 535 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Ven 22 Mai - 16:23
Un sourire passa sur mon visage en entendant la remarque de Sen’Ken. Il n’avait pas tord, le mot « jamais » était un mot à bannir de notre vocabulaire dans un cas comme celui-ci. Hochant la tête, je me concentrai sur le ramassage des baies et me mis à rire en voyant Kiwi qui en piquait quelques unes.

Elles ont l’air bonnes ! Je vais en prendre quelques unes en plus pour garder pour Kiwi ou moi-même …

Ramassant les vingt baies demandées par Mathilda, j’en ajoutai une dizaine de plus dans mon inventaire avant d’en goûter une, me demandant si ça avait un goût quelconque.

Oh mais c’est pas si mauvais que ça ! Je comprends mieux pourquoi Mathilda en veut …

Me relevant en voyant que mon compagnon de la journée avait terminé aussi, je me mis en route vers la maison de la PNJ pour lui rendre la quête et ainsi valider mon expérience. Même si je n’étais pas sûre que j’aurais réussi sans l’aide de Sen’Ken, j’étais bien contente d’avoir fait ce combat, au moins maintenant, je savais ce que c’était de se prendre un coup et de risquer de mourir …

En tout cas, je tiens à te remercier Sen’Ken. Je doute que j’aurais réussi sans toi …

La cabane de Mathilda était désormais en vue et bientôt, je devrais repartir vers la ville pour me trouver une chambre pour la nuit. Il faudrait que je pense à demander à mon nouvel ami s’il voulait bien que je l’ajoute à ma liste mais … je n’étais pas sûre qu’il le veuille vu comme on était passé pas loin de la mort …
Contenu sponsorisé
Posté le :
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aller à la page : 1, 2  Suivant