Prisonniers d'un jeu mortel, votre seul espoir de vous en sortir est de finir le jeu Sword Art Online. Seul hic : vous pouvez vraiment mourir.


Un autre prisonnier
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
0/718  (0/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Gan
Messages : 48 |  Date d'inscription : 06/06/2015 |  
Posté le : le Dim 7 Juin - 15:48

Données de Gan

Nom Véritable : Yannis Kuchiki
Surnom en Jeu : Gan
Âge : 18 ans
Sexe (Véritable) : très grand Masculin  What a Face
Groupe souhaité :Joueurs
Résultat Bêta-Test : 42 ! (c'est Cardinal qui l'a dit)


Aucun masque sur l'Aincrad

«Le corps est la forteresse de l'âme »

Gan a la chance de pouvoir vanter son corps d’athlète. Du haut de son mètre soixante-seize, on peut apercevoir la musculature du jeune adulte. Il faut dire les choses telles qu'elles sont : il est un grand sportif. Malgré cet avantage, Gan a honte d'une chose, il ne supporte pas le fait d'être imberbe. Il possède une peau lisse et douce comme un bébé, où se cache parfois un ou deux poils. Cela a le dont de l'énerver, car il aurait préféré avoir un torse et des jambes velus pour pouvoir faire l’éloge de sa virilité.  

Sa tête est présidée par une touffe de cheveux blonds ; ils sont soyeux mais très bordéliques. Il possède un nombre incalculable de mèches rebelles, il a beau essayer de les coiffer, elles reprennent facilement le dessus. Cette chevelure recouvre, légèrement, deux grands yeux, couleur or. Toujours en descendant, on peut croiser un nez fin, légèrement à la grec ; il est suivi d'une bouche aux lèvres fines. Une petite particularité, c'est l'apparition de deux petits creux quand celui-ci sourit.

Quand Gan fut prisonnier dans SAO, son style vestimentaire a beaucoup changé. Il est vrai que dans ce jeu, Gan ne pouvait plus s'habiller de manière classe, comme il le faisait dans la réalité. Maintenant, celui-ci porte un sarouel en lin de couleur belge. Celui-ci est tenu par un long ruban rouge où Gan à l'habitude de ranger sa dague. Il a pour habitude de ne  rien porter pour couvrir son torse, mais on peut parfois l'apercevoir avec un gilet de la même couleur que son sarouel.
Pour finir, il faut rajouter que Gan porte une sorte de cordon rouge autour de son cou, ça n'a pas grande utilité, mais ça lui rappelle son enfance.


Je pense donc je suis. Mais où ?
Notre protagoniste est un personnage qui mélange banalité et particularité, ce qui en fait un être unique en son genre.
•Gan est avant tout quelqu'un de méfiant et défiant. Ayant passé plus de la moitié dans son enfance à vivre avec des gens pleins de mauvaises attentions, il a appris à se méfier de son entourage et à ne pas donner sa confiance à n'importe qui. Pour lui, chaque personne est un ennemi.
•Malgré cette méfiance disproportionnée, Gan arrive à se faire des « amis » ! Pour cela, il utilise un masque rempli de mensonge. Il cache ses véritables pensés et attentions aux autres. Durant son enfance, il a su qu'il ne fallait jamais montrer de faiblesse, et être le plus fort ; sinon on le détruira, petit à petit, de l'intérieur. Bien-sûr, il essaye de changer et de s'ouvrir au monde ; il a déjà réussi à le faire avec sa mère adoptive et sa grande « sœur », même si cela a dû prendre du temps.
•Le jeune adulte est quelqu'un ayant une vision assez négative de la femme, on pourrait dire qu'il est sexiste et machiste. Mais ce n'est pas véritablement sa faute, durant son enfance, il a vécu dans une société où la femme était une chose faible et sans aucune importance. Heureusement grâce à la rencontre avec sa « sœur », il a pu comprendre son erreur. Malheureusement certaines brides de cette vision des choses restent ancrées en lui.
•Gan est quelqu'un ne supportant pas la défaite et d'être faible, il tient beaucoup à sa fierté et son égo. C'est à cause de cela, qu'il a commencé le sport à haute dose : depuis qu'il s'est fait battre par sa sœur, il cherche à devenir plus fort pour prendre sa revanche. Cet orgueil, lui donne parfois du mal à s'intégrer avec les autres.  
•Il ne faut pas croire que Gan ne possède que des défauts, il est conscient de sa façon d'être et essaye de changer pour devenir quelqu'un de bien. C'est pour cela qu'il rejette son enfance qui n'a été que néfaste pour lui. Il a un réel souhait de pouvoir se faire de vrais amis, sans devoir se cacher, par crainte. Car, comme toute personne, il recherche avant tout un endroit où il sera accepté, son âme sœur et du chocolat ! Un petit oubli, Gan adore le chocolat, il en est très fan est en mange tout le temps !
Par contre le cas SAO, n'arrange rien à son comportement, le fait de se trouver dans un nouveau monde ou le but est de survivre l'a fait rechuté dans une grande méfiance … En plus, il n'a pas de chocolat dans SAO …



Once upon a time



      I/ Ελλάδα

Je m'appelle Yannis Hatzidakis, comme mon nom l'indique, je suis grec. Je ne connais pas mes parents. Ils m'abandonnèrent à l'âge de quatre ans, me laissant seul, sans défense dans les rues d'Athènes. Je n'étais pas le seul dans ce cas, avec la crise de 2008, des centaines d'enfants vagabondaient dans les rues de la capital à la recherche de nourriture pour survivre. J'eus la chance d'être recueilli par un gang d'orphelin, si je me rappelle bien, je passai mes premiers à pleurer, jusqu’à ce que j'acceptasse mon sort. Comment arrivions nous à survivre dans cette «jungle» ? Nous volions les touristes. Mon rôle était de faire diversion, avec ma «gueule d'ange», il était facile d'amadouer les passants. Pendant ce temps là, mes complices volaient les biens des victimes. Voilà à quoi ressemblait ma vie … J'étais devenu une racaille des rues.
Pendant à peu près 13 ans, je vécus comme ça. De plus, au sein même de mon gang, le vol et la violence régnait, bien qu'on «travaillait» ensemble, la confiance ne régnait pas. Au fur et à mesure que le temps passait, je me renfermais sur moi-même, pour laisser surgir un masque de mensonge. Mais le 15 août 2017, ma vie changea brutalement …


« Yannis, es tu prêt ? On y va à trois »




J’acquiesçai d'un signe de tête, notre prochaine victime arrivait. C'était une grande femme mince, sa chevelure noire et ses yeux bridés nous dévoilaient ses origines asiatiques. Elle était accompagnée d'une petite fille, qui devait sûr-ment être sa fille. Sans perdre un instant, je courrai dans leur direction et me jeta à leurs pieds. Je me concentrai pour essayer de sortir quelques larmes. Voilà, cela arrivait, je levai ma tête vers elle. Ma victime posa son sac par terre, et commença à me demander, dans un grec approximatif, si j'allais bien. Elle était tombée dans le panneau, je continuai de pleurer pour laisser mon coéquipier voler le sac de la femme asiatique.
Mais au moment où il essaya de prendre le sac, la jeune fille se mit à bouger et à intercepter la main de mon partenaire. Comment cela était possible ? C'était bien la première fois que notre stratagème ne marchait pas. Un stress incommensurable commençait à monter en moi. Mon ami, sans réfléchir se détacha de l'emprise de la jeune asiatique et prit la fuite. Moi je ne bougeais pas, au fond de moi j'avais peur. Après plusieurs secondes, je repris mes esprits et tentai de prendre, aussi, la fuite. Mais la femme m'en empêcha. Pourquoi ? Elle m'aida à me relever, et me sourit …

      II/ 日本

Voilà bientôt quatre ans que je vis au Japon. Cela peut vous paraître bizarre, mais la femme asiatique que j'avais essayé de voler m'a adopté. Elle ne m'a jamais expliqué clairement pourquoi elle me prit avec elle, au lieu de me laisser pourrir dans les rues d'Athènes. Maintenant, je sais que ma «sauveuse» se nomme Kuchiki Arumi, et qu'elle a une fille : Kuchiki Kaguya. J'ai moi-même hérité de leur nom à cause de l'adoption, le seul souvenir de la Grèce est mon prénom. Quoi que, ayant des difficultés à le prononcer, ma famille adoptive changea mon nom en Gani au lieu de Yannis ; ma « sœur » se met, même, à m'appeler Gan. Mes relations avec ce nouveau monde sont encore fragiles, bien que j'essaye de m'adopter le plus possible, malgré plusieurs contraintes comme la langue … Bien que je me débrouille assez bien en japonnais, l'ajout mon accent grec n'arrête pas de faire rire la galerie, ce qui, la plupart du temps, m'insupporte beaucoup. Mais bon, je ne vais pas trop me plaindre, avec cette nouvelle vie, je vais pouvoir donner un sens à ma vie …

«Attention, j'arrive !»




Kaguya s'avança doucement vers moi. J'essayais de garder une certaine distance de sécurité, mais ma sœur était trop forte. Sans un bruit, elle fonça sur moi, son poing en avant. Avec ma main gauche je déviai son coup et, de ma main droite, j'essayai de lui asséner un coup dans l'estomac. Telle une danseuse, elle l'évita mon attaque, comme si elle l'avait anticipée. Je n'eus pas le temps de reprendre mes esprits qu'elle m'infligea un redoutable coup de pied au milieu du ventre. Je gisais par terre, à genoux, durant que ma sœur sautée de joie.

«Je t'ai encore battu ! Tu es trop nul Gan»




Ma fierté en prenait un coup, déjà que je n'aimais pas me faire battre, c'était encore pire quand c'était une femme qui le faisait … Bien que je pratiquasses le karaté depuis trois ans, ma sœur était bien meilleur que moi. Il fallait m’entraîner encore plus, pour pouvoir la battre. Là était mon objectif. J'avais encore du chemin à faire …


      III/ SAO

C'est en 2022 que ma vie commença à changer. J'avais un nouveau centre d'intérêt. Bien que je sois de nature très sportive et que je ne suis pas fan de petit geek boutonneux à lunettes, je m'étais attaché à un jeu vidéo : Sword Art Online. C'était un  VRMMORPG. Tous les journaux parlaient de sa futur sortie. Il fallait à tout prix que je me le procure avec, en plus le NeverGeas, le joyau permettant d'entrer dans ce monde virtuel ! La vieille de la sortie de SAO, je m'installai devant le magasin pour être sur de pouvoir l'acheter, et par chance, je réussis ..!

Je fermai la porte de ma chambre, ainsi que mes rideaux. Je voulais être tranquille pour pouvoir essayer ce nouveau jeu. Je sortis le NerverGear de sa boîte et lis rapidement la notice.

«Je pense avoir compris»


Je le branchai à une prise et m'installai confortablement sur mon lit. J'appuyai sur le bouton pour l'allumer et l'enfilai sur ma tête. J'eus une petite hésitation, sûr-ment dû à l’excitation. C'est parti pour entrer dans une nouvelle aventure !

«Link start !»






To be or not to be !

Réactions face à l'emprisonnement :

Comment cela pouvait être possible ? Je n'y croyais pas mes yeux … moi qui avais hâte de découvrir ce monde, me voilà bloquer dedans. Pendant un instant, je priais pour que ma mère ou ma sœur ne débranche pas mon NeaverGear ; après quelques minutes d'attente, en voyant que je restais connecté, je fus soulagé. Mais il ne fallait pas, car le pire était encore à venir … J'avais de plus en plus de mal à respirer, me voilà de nouveau coincé dans un monde rempli de barbarie où il faudra tout faire pour survivre. Pourrais-je faire confiance à tous ces gens ? Serais-je assez fort pour rester en vie et finir le jeu ? Que dois-je faire ? Un tas de questions se bousculaient dans ma tête, il me fallait que reprendre mes esprits ! Je ne vais pas rester sagement ici sans ne rien faire ! .


Ambitions en Jeu :

Je n'avais pas réellement d'ambition dans le jeu, tout ce que je voulais c'était survivre, peu importe les moyens que je devais utiliser. Pour cela, il fallait devenir fort, très fort, et avec cette puissance je pourrais sortir du jeu et retourner avec ma famille … Que ce soit Kayaba ou les autres prisonniers, pour l'instant, vous êtes tous mes ennemis !




Compétences de Départ

Compétence de Classe : Bretteur
Compétence Arme n°1 : armes légères
Compétence secondaire : Pistage




Derrière l'écran
Surnoms/Pseudos : Je vous laisse m'en donner un Smile
Comment avez-vous découvert AC ? Via google
Votre première impression ? Wouha ! Le design est juste magnifique !
Parrain ? (Si oui, qui ?) Non
Activité (estimation) Au moins une fois par jour (sauf en période d'examen)

avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
0/718  (0/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Gan
Messages : 48 |  Date d'inscription : 06/06/2015 |  
Posté le : le Dim 14 Juin - 19:31
Hum, hum ...

/roulement de tambours/

J'ai fini ma présentation Very Happy (bon l'histoire est un peu bâclé) ! Si je dois faire des retouches, dîtes moi :3 ~
Invité
Invité
Posté le : le Dim 14 Juin - 20:42
Félicitations, te voilà validé ! Tu peux désormais poster ta fiche technique et une fois que cette dernière sera approuvée, tu pourras enfin te lancer en rp ! Bon jeu ! What a Face
Contenu sponsorisé
Posté le :
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum