Prisonniers d'un jeu mortel, votre seul espoir de vous en sortir est de finir le jeu Sword Art Online. Seul hic : vous pouvez vraiment mourir.


Tout ça pour une lance qui n'existe pas! [FB : Arane ]
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
518/718  (518/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Lyciaa
Messages : 256 |  Date d'inscription : 16/04/2015 |  
Posté le : le Dim 3 Mai - 18:20
"Putain de merde, pourtant ça ne devrait pas être plus compliqué qu'un GPS ce truc!"

La fameuse ville du palier 1, réputée comme l'une des plus grandes pour la simple raison qu'elle est censée accueillir tous les nouveaux joueurs. Ou plutôt tous les nouveaux taulards au vu de la situation ses deux derniers jours. Lyciaa, qui pourtant n'est pas du genre à finir dépressive si facilement, commençait sérieusement à avoir le moral en berne après s'être rendu qu'elle avait cessé de compter le nombre de personne s’apitoyant sur son sort là où la rouquine cherchait tant bien que mal à se guider en ville et à chercher du marchand indépendant pour se trouver une foutue lance qui n'est pas en vente sur les boutiques officielles. En fait le jeu serait lancé depuis plusieurs mois que la question ne se serait pas posée puisqu'un joueur aurait certainement crafter une telle arme mais voilà, ici on parle de deux jours et surtout on parle de quelqu'un qui n'est pas capable d'utiliser sa mini carte correctement puisqu'elle ne sait pas qu'un simple glissement de deux doigts permets de zoomer et dézoommer à volonté!


"J'ai quand même l'impression d'être déjà passer par ici... Celui là se tapait sur les murs il y a dix minutes."

Mémoire photographique oblige, Lyciaa est plus du genre à se rappeler du visage que d'une ruelle. Donc oui, elle a reconnu le jeune joueur brun de son âge qui est allongé au fin fond d'une ruelle à regarder le ciel et non la ruelle en elle même.

Marchant, elle regarda de nouveau sa carte sans avoir d'avantage d'information pour la simple raison que par défaut, le zoom était trop gros. Elle n'a jamais lu de notice de sa vie, ce n'est pas aujourd'hui qu'elle commencera! Sans parler que lire l'hiragana reviendrait à provoquer une surchauffe du cerveau. Elle s’interrompra après avoir bousculer quelques choses. Sa tête se baissa pour voir une jeune japonaise en kimono traditionnel sur les fesses. A s'énerver de la sorte et à presser le pas, elle n'a pas fait attention à ce qu'il y avait en face. C'est peu être aussi pour cette unique raison que Lyciaa tourne en rond depuis maintenant près d'une heure. Demander son chemin? Pas envie!

"Oups merde! S'cuse moi, je ne t'ai pas vu. Je n'ai pas fait attention ce qu'il y avait devant moi."

Elle tendit la main pour la relevée.

"Il faut dire que ça fait deux plombes que je tourne en rond ici. Les boutiques sont nazes, je ne trouve pas mon bonheur et cette carte m'aide en rien puisque les programmeurs sont trop cons pour l'avoir régler à la bonne échelle."

Non juste que Lyciaa l'est davantage pour ne pas vouloir ouvrir le tutoriel et se rendre compte de son erreur!
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
100/718  (100/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Arane
Messages : 202 |  Date d'inscription : 02/05/2015 |  
Posté le : le Dim 3 Mai - 19:19
Le temps apaisait certaines tensions, plusieurs joueurs captifs de ce jeu pour le moins anormal acceptaient doucement ce qu'ils décrivaient comme une nouvelle réalité tandis que d'autres se refusaient toujours à admettre cette fatalité.

Arane quand à elle était assise sur un tabouret de bois, autour d'une table dans une des tavernes de la ville dans lesquelles s'étaient réfugiés nombres de personnes n'osant franchir les limites de la ville de départ.

Dehors, des joueurs mourraient. Explosant dans un artifice de pixels bleus s'élevant de la surface de l'Aincrad, des rescapés revenaient en racontant cet scène et que si eux aussi n'avaient pas fuit, ils auraient probablement subit le même sort.

La jeune femme ne pleurait plus, trop de larmes avaient coulés ces derniers jours et elle en était venu à se faire une raison. Pour le moment, elle était bloquée ici et un tas d'autres personnes était dans la même situation sans aucune clefs pour s'en sortir si ce n'est l'objectif de terminer ce jeu. On pouvait tendre la main vers le ciel et imaginer le sommet de ces paliers, la refermer en priant ardemment pour attraper la poignée de cette porte de sortie puis ouvrir sa paume et constater encore une fois que la fin était loin.

La silhouette d'Arane se tenait ainsi dans une des ruelles, le bras tendu en direction de la voûte céleste avec pour promesse inconsciente son retour au monde réel.

Cocasse quand on sait qu'elle voulait fuir celui-ci en direction de nouveaux horizons, c'était l'inverse aujourd'hui.

Alors qu'elle demeurait là en espérant, sans se faire remarquer, discrète et silencieuse, quelque chose vint la brutaliser et clore violemment ses pensées.

Quelque chose, ou quelqu'un.

Une jeune rouquine, au langage quelque peu ordurier et dont la manière de s'exprimer ne paraissait de prime abord pas des plus agréables venait de lui rentrer littéralement dedans. Arane laissa échapper un léger cri en chutant, avant de se relever et de faire face au boulet de canon humain qui avait décidé de la prendre pour cible.

-Ce n'est rien, je .. je vais bien.

Encore sous l'effet de l'annonce, la joie de vivre d'Arane frôlait le négatif. Elle regarda la petite guerrière qui décidément avait bien plus d'énergie à revendre, elle lui accorda un sourire tout en plissant les yeux. Laissant malencontreusement couler une fine larme sur sa joue avant d'attraper la main qu'on lui tendait pour se relever.

-Merci. Je suis désolée, c'était idiot de ma part de rester en plein milieu de la rue.

Elle se retourna, pour être de dos face à elle et en profiter pour essuyer  l'humidité qui dormait sous ses yeux avant de se retourner pour présenter un visage plus adéquate. Après avoir écouté les plaintes à propos de .. cartes, et tout ça, de programmeurs, elle s'inclina pour redémarrer la conversation d'une manière qui lui paraissait plus dans les normes. Elle avait conscience que ça allait peut-être installer un froid mais ne savait que trop peu comment se comporter dans un jeu, surtout dans un jeu qui n'en était plus trop un.

-Enchantée, je suis Arane. Je ne pourrais malheureusement pas te conseiller en ce qui concerne cette ville pour la simple et bonne raison que je débute dans ce jeu.

Suite à quoi, elle émit un léger rire qu'on pouvait qualifier de moqueur tout en regardant son interlocutrice.

-En revanche, j'ai discuté avec d'autres personnes durant ces deux derniers jours. Pour restreindre et augmenter le rayon d'action de ta carte, il te suffit de faire glisser tes doigts. De cette manière vois-tu ?

Arane, amusée, ouvrit simplement sa carte et fit le geste pour le lui montrer. Une manière assez enfantine et puéril de l'indiquer alors qu'une simple explication aurait suffit, mais ça avait au moins le mérite de la faire sourire et de lui faire oublier un instant les moments de désarroi de plus en plus récurrent.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
518/718  (518/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Lyciaa
Messages : 256 |  Date d'inscription : 16/04/2015 |  
Posté le : le Dim 3 Mai - 20:05
Comme à son habitude, elle se frotta un peu les cheveux devant les excuses d'Arane, signe qu'elle réfléchissait à ce qu'elle s'apprêtait à dire, ce qui ne l'empêche pas de dire des choses pas nécessairement intelligente. Malgré tout, la réponse se fera presque au tac-au-tac.

"C'était surtout idiot de ma part de tourner en rond depuis une heure à chercher une lance qui n'existe pas. Epée longue ou épée tout court quand il existe une classe spécialisé en allonge, faut être pas mal con pour ne pas proposé ça d'entrée de jeu. Déjà que l'on ne peut pas refaire le portrait à Cochounou à coup de lattes en pleine de gueule..."

Lyciaa parlait toute seule. En réalité elle cherchait un moyen de dégager toute la frustration qui s'accumulait depuis quelques jours déjà. Non ce n'est pas de la colère et encore moins de la peur mais seulement de la frustration! Kayaba aurait validé des gants de combat que Lyciaa serait un peu moins frustrée, toujours certes, mais moins! Pire! Y a pas et en plus il n'y a même pas de lance en vente dans la première ville!

Elle changea de sujet pour la simple raison qu'Arane eut la politesse de se présenter et que ce n'était pas une mauvaise idée. Oui, penser "Lance" trop longtemps reviendrait à finir comme la plupart des autres joueurs: à se saouler la gueule à une taverne et à déprimer ensuite dans la rue comme tout le monde.

"Euh oui... Moi c'est Lisa et je dois dire que je n'y connais pas grand chose non plus en jeu vidéo. Jamais touché de ma vie, sauf depuis avant hier où je n'avais rien demandé à personne."

Au dessus d'elle c'était écrit Lyciaa, soit elle n'est pas assez futé pour écrire son prénom, soit elle n'y connait strictement rien du tout en jeu vidéo. Le prénom n'est pas japonais et l'accent confirme à Arane qu'elle à affaire à une étrangère ou à une parfaite touriste. Touriste... terme qui lui irait à merveille puisqu'elle n'y connait rien aux jeux vidéos!

Lyciaa écouta attentivement la jeune Arane avant de marquer une pause devant ses explications. C'est si bête que ça? Ils ne peuvent pas faire comme tout le monde en mettant un "+" ou un "-" sur la mini map? En fait le cerveau bloqua quelques temps, ayant l'impression d'avoir passé pour une grosse buse en l'espace d'à peine quinze secondes.

"Ah? Okay... Un peu comme mon téléphone portable tout bêtement... Putain de didacticiel de merde..."

Lyciaa s'en remettra. Elle s'en remet toujours et de toute manière ce n'est pas la première fois de sa vie qu'elle passe pour une grosse cruche de service.

Elle soupira légèrement gênée, elle savait d'où venait l'erreur.

"C'est vrai que cette connasse de commerciale a dû retirer tout le didacticiel avec les bases ce jour là. Ça me semble logique vu que je ne devais pas être la seule à le tester... Enfin bref..."

Lyciaa sourit pour remercier la jeune japonaise.

"Je vois que tu es un peu paumée dans ce jeu, un peu comme moi. Il faut dire que ça donne pas trop envie de sortir quand on voit les noms qui se sont affiché sur le monuments au morts. Mais le jour où tu veux traîner un peu dehors pour prendre l'air, n'hésite pas à me demander un coup de main. La verdure et parler de tout et n'importe quoi, c'est les meilleurs moyens pour décompresser après le cul. C'est prouvé scientifiquement! Et le jour où ça te dit de te changer les idées, n'hésite pas à me le demander. De toute manière je connais personne sur ce jeu puisque de toute façon, je ne suis même pas censé être dessus."
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
100/718  (100/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Arane
Messages : 202 |  Date d'inscription : 02/05/2015 |  
Posté le : le Lun 4 Mai - 1:55
Son état d'esprit était bien différent de ceux qui déprimaient à la taverne. Arane en venait à se demander, avait-elle conscience que cette nouvelle réalité pouvait apporter la mort à ceux qui dans l'imprudence la plus totale décidaient de se lancer à l'aventure ? Cette fille avait de l'entrain, et finalement, c'était peut-être ce genre de personnes qui allaient être en mesure de débloquer les paliers suivants pour permettre une percée vers l'objectif final.

Le cheminement de ses pensées tandis que son interlocutrice se présentait filait tranquillement son bout de chemin. La jeune prêtresse allait peut-être devoir retrousser ses longues manches et participer à l'effort, ses derniers jours passés à ruminer et à maudire sa situation avaient commencé à la ramollir. Tsuko lui avait expliqué les bases avant de partir vers la ville suivante, il lui avait fait part qu'elle n'était pas obligée de se battre et que l'option de rester en sécurité ici était tout aussi envisageable. Mais en écoutant celle qui se présentait sous le nom de Lisa, prête à, je cite, démolir du cochounou à coups de lattes au péril de sa vie, Arane n'était plus aussi sûre de vouloir rester en sécurité dans son petit confort égoïste.

Où alors, elle était juste inconsciente. Mais bon, autant envisager les choses de manières optimistes non ?

Lisa ? Étrange, Arane, dans un instant de doute, vérifia le pseudo trônant fièrement au dessus de l'épaisse chevelure rousse. Lyciaa, aucune erreur possible, c'est bien ce qui était écrit.

-Lisa … ?

Se contenta t-elle de chuchoter en fronçant les sourcils, les pupilles en direction du pseudo, exprimant ainsi le doute qu'elle ressentait en cet instant.

Évidemment ! C'était à coup sûr son nom véritable. Elle hésita du coup, allait-elle à son tour se présenter sous son identité véritable ? Quelque chose en elle, peut-être de la méfiance, une peur encore présente, l'en empêcha. Silencieuse et à l'écoute, elle resta attentive aux mots, parfois grossiers de Lisa. Elle essayer de faire de son mieux, mais ses réactions naturelles en entendant quelques injures dispensables se firent de moins en moins discrètes, et à chaque juron, elle se grimaça, jouant avec des doigts.

Elle aborda ensuite le triste dessein que les joueurs les plus téméraires et malchanceux avaient pu connaître précipitamment, une vie coupé dans son élan par quelques chiffres.

Un monument aux morts ? Jusqu'où irait donc cette macabre comédie …

-Toutes ses vies fauchées, c'est horrible. J'ai eu la malheureuse idée d'écouter les conversations, et un joueur est revenu derrière les murs pour se mettre à l'abri après avoir vu son compagnon d'armes disparaître alors que ses points de vies atteignaient le rouge. Cette émotion sur son visage, le timbre tremblant de sa voix, c'est comme si j'avais vu son ami mourir sous mes yeux … J'ai prié pour qu'il aille mieux mais ici, je ne sais pas si ça sert à quelque chose.

Pour ce qui est de la suite de la conversation .. Déjà qu'elle grimaçait aux mots orduriers, je vous laisse deviner sa réaction lorsque Lisa aborda, même courtement, les relations charnelles. Le meilleur moyen pour décompresser après .. COMMENT ? Elles se connaissaient à peine, c’était très gênant, vraiment, Arane ne savait plus quoi dire ni quoi faire.

Elle agita les deux bras vivement, sa tête devenant aussi rouge qu'une tomate.

-Oh, euh, c'est à dire .. Je, oui, pourquoi pas ? Se changer les idées, bonne idée ! Meilleur que .. enfin, je ne sais pas .. C'est à dire que, c'est … Un peu, beaucoup ? Aaaaa … ah ah ..

Vite, vite. Quelque chose, il fallait changer de terrain au plus vite, elle commençait déjà à balbutier, étouffée par la gêne. Si elle pouvait faire un vœu au ciel, ce serait celui de disparaître, paf, comme ça ! Et de se téléporter loin loin, très loin d'ici.

Trouvé !

-Ton accent est vraiment agréable à entendre quoiqu'il en soit ! D'où viens-tu ?

Elle accompagna ce changement subit de sujet pas du tout suspect d'un regard fuyant, se grattant la joue, mal à l'aise. Elle souffla longuement à deux reprises pour reprendre son sérieux ce qui pouvait paraître évidemment étrange, puis réajusta rapidement sa longue chevelure noire avant de reprendre.

-Sinon, c''était bel et bien le cas. J'étais un peu perdue dans ce flot de technologie, mais c'est finalement assez intuitif d'utilisation, au bout de deux jours j'ai réussi à comprendre partiellement l'interface. Je n'ai pas les réponses à toutes les questions mais je peux certainement répondre à quelques unes d'entres elles. Elle se cambra légèrement, pensive. Pas censée y être ? Qu'est-ce que tu veux dire par là ?

Elle profita du peu de laps de temps avec que Lisa réponde pour l'inviter à poursuivre leur discussion autre part que debout au milieu d'une ruelle. Plus loin, proche de la place, il y avait des bancs et un panorama plus agréable pour converser. D'autres personnes se réunissaient là-bas comme attirés par des aimants vers le centre de la ville.

Arane lui indiqua simplement la direction d'un signe de tête vers le lieu désigné.

-Tu viens ?
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
518/718  (518/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Lyciaa
Messages : 256 |  Date d'inscription : 16/04/2015 |  
Posté le : le Lun 4 Mai - 20:12
Lyciaa est tête brûlée, pas suicidaire surtout quand il s'agit de se retrouver entre quatre planches. Quoique ici, à écouter la jeune japonaise qui lui faisait face, le jeu ne prenait même pas la peine d'organiser un enterrement si ce n'est laisser apparaître le pseudo sur le Panthéon, endroit que Lyciaa surnomme le monument en mort. Pour une fois que la rouquine visait juste même si cela sonnait comme une plaisanterie de mauvais goût. Non elle n'est pas optimiste, juste sérieusement frustré d'être coincé ici et ça se sent dans son comportement parfois agressif, surtout quand elle pense à la très sympathique commerciale par qui où tout à commencer! La guerrière malgré elle n'en rajouta pas sur les disparitions et la mort des joueurs: elle a certes un humour parfois décalé mais se moquer des morts fait parti des limites à ne pas dépasser.

La réaction d'Arane pourrait être jugé être marrante pour le peu que l'on remplace son avatar par quelques choses de plus chibi qui gesticule de partout en ne savant pas quoi mais voilà, même si Lyciaa se posa quelques questions sur son comportement, cela n'ira pas plus loin que cela puisqu'elle n'a pas compris que c'était belle et bien l'américaine qui en était la cause principale. Non au lieu de ça, elle rajouta un point où la jeune japonaise n'avait pas forcément tord.

"Oui c'est vrai que la religion aussi ce n'est pas mal non plus pour décompresser."

Non! Lyciaa ne critiquera pas la religion, étant elle même protestante même si ça fait des lustres qu'elle n'a pas mise les pieds dans une église. Elle haussa un sourcil quand Arane lui demandera sa nationalité et avec un accent aussi discret que le sien, ce ne fut pas étonnant.

"Je suis de nationalité texane, à un bled à une cinquantaine de bornes de Houston. Oui j'avoue que mon accent n'est pas très discret, il faut dire que ça fait à peine un an que je suis au Japon."

Lyciaa commença à marcher quand la petite demoiselle lui proposa de la suivre. Les rues moroses, ce n'est pas très gai et donc très bon pour le moral. Par contre elle commença à s'emmêler dans ses dires elle aussi, pas franchement motivé à raconter que son emprisonnement a commencer par une malheureuse paire de gant de boxe et surtout, cela reviendrait à repenser à sa commerciale. Vite trouvé un sujet à aborder, n'importe quoi fera l'affaire. Oui n'importe quoi et c'était bien là le problème...

"Ah euh. Pas censé être là? J'ai dit ça moi? Héhé hé... Un truc trèèès compliqué puisque je ne touche pas au jeu vidéo. Enfin si une fois mais en boite de jeu seulement, c'était pour rendre service à mon demi frère pour acheter un aroge ou un nom dans ce genre en avant première... Et euh tiens en parlant d'acheter, je vois que tu n'as encore rien acheter et que tu as l'équipement du début."

Yes trouvé! Le sujet étant le shopping!

"J'ignore si tu comptes sortir ou non un jour de cette ville mais c'est toujours mieux d'avoir les armures standard pour un minimum de protection. Enfin je dis ça, je ne suis pas joueuse pro' pour te donner un conseil mais c'est mieux que rien! Je cherchais une boutique dans l'espoir de trouver une lance mais y a que dalle en ville. Par contre les boutiques normales, je sais où les trouver. T'es quoi exactement?"
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
100/718  (100/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Arane
Messages : 202 |  Date d'inscription : 02/05/2015 |  
Posté le : le Mar 5 Mai - 0:06
C'est ainsi que va la vie, dans Sword Art Online. Les rencontres se font entre des individus qui autrement ne se seraient jamais abordés, dans sa vraie vie, Lisa venait donc du Texas, en Amérique. C'est de là que lui venait son accent si prononcé et malgré sa présence sur le territoire nippon depuis à peine une année, Arane trouvait qu'elle s'en sortait plutôt bien.

Les demoiselles, dont l'une était vêtue de la tenue de départ acquise à la création de l'avatar, se dirigèrent toutes deux en direction de la place centrale de la ville. Dire qu'il y a peu, c'est sur ce lieu précisément que ce scella le destin de dix milles joueurs, arrivée sur la place, elle ne pu s'empêcher de penser à ce que ressentait son père en voyant le corps de sa fille ainsi.

Shi Kitsune, déconnectée de la réalité. Était-il seulement triste ? Quoiqu'il en soit, il lui faudrait bien y revenir un jour pour le savoir.

Mais pour le moment, inutile de trop y penser. Dans l'Aincrad, la vie naissait peu à peu, autour d'eux, quelques personnes riaient, souriaient, dans les lieux ouverts, on pouvait renifler la bonne humeur de ceux qui prenaient les choses du côté positif. C'était un peu le cas ici, ceux qui avaient encore du mal restaient dans l'ombre ou sous un vêtement flottant, n'osant se montrer.

L'espoir.

C'est bien parce qu'il était là que ces gens pouvaient quand même trouver le bonheur. Sans s'en rendre compte, au plus profond de cette enveloppe virtuelle si proche de la vraie, quelque chose battait, d'un rythme régulier. Et alors que cette situation était toute simple, le fait de marcher ainsi, de voir des gens, la réconfortait.

D'une seconde à l'autre, tout en écoutant Lisa. Elle se délivra, souriant de manière sincère, il lui avait fallu deux jours, mais elle arrivait enfin à revivre.

-Moi j'ai acheté le Nerve Gear de mon propre gré. En fait … Ce n'est pas tant le jeu que je recherchais. Mais une manière de fuir, mon quotidien était devenu très pesant ces temps-ci. Elle marqua un blanc, en comprenant qu'elle ne regrettait plus cette décision. C'est drôle, quelque part c'est Sword Art Online que je cherchais à quitter ces derniers jours mais tu vois, en regardant ces gens autour de nous, ces couples qui se forment, ces enfants qui courent et l'esprit combatifs des groupes qui se forment et décident de vivre.

Elle mit ses mains derrière son dos, marchant en de longs pas, doucement, comme pour savourer l'instant. Avant de se retourner vers sa compagne de route et de plisser les yeux, inclinant sa tête sur la droite en lui délivrant un délicieux sourire.

-La situation pourrait être pire ! Te ne crois pas, Lisa ?

Si elle l'avait vu ces deux derniers jours, Arane s'étaient éteinte. Shi l'avait laissé mourir, aujourd'hui, elle renaissait.

Lorsqu'elle lui demanda si elle cherchait à sortir, elle repensa aux dangers de dehors. Mais quitte à rester coincée, autant partir à la découverte du monde plutôt que de rester les bras croisés, on lui proposait même son aide pour les équipements, ça tombe bien ! Mise à part la Long Sword offerte au départ, elle n'avait absolument aucune protection, et puis oserait-elle le dire ?

Bah, allez. Pas de quoi avoir honte, elles débutaient toutes les deux après tout.

-Pour ce qui est de ta main tendue, c'est avec plaisir que je l'accepte. Je n'ai aucune idée d'où se trouve les boutiques de vente d'armes et d'armures, regarde, j'ai encore les équipements de départ, et puis avant de te rencontrer je n'avais pas l'intention de sortir si tu veux que je sois tout à fait honnête. Si je dois rester ici, autant ressentir les choses à leur maximum ! D'ailleurs, je sais que c'est peut-être un peu tôt mais ….

Elle s'arrêta en plein milieu de sa phrase, un peu gênée. Puis fit glisser d'un geste souple son index à la verticale, ouvrant le menu principal dans un bruit qui lui est singulier, proche du sifflement d'une épée délivrée d'un fourreau, jusqu'à ce que Lisa, où plutôt Lyciaa reçoive une demande d'ami au nom d'Arane,

Suite à quoi, elle la regarda, en haussant les épaules puis lui fit un clin d'oeil discret.

-En fait, ici, c'est Lyciaa, pas Lisa.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
518/718  (518/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Lyciaa
Messages : 256 |  Date d'inscription : 16/04/2015 |  
Posté le : le Mer 6 Mai - 23:59
Si ça pouvait être pire? NON CA NE POUVAIT PAS L'ÊTRE ET C'EST BIEN LA LE PROBLÈME! Se faire enfermé dans un jeu vidéo parce que l'on a paumé sa paire de boxe et après s'est faite accostée par le service Marketing de la société est l'une des raisons, voir peu être la plus stupide qui puisse arriver! Est-elle seule de s'être fait avoir de cette façon? Certainement trois ou quatre personnes: des japonais lambda en passant par une mère de famille ou son fils mais certainement pas en allant s'acheter une paire de boxe qui ont été juste oublié sur le lavabo près de la chaufferie!

Oui maintenant Lisa vient d'y penser... Comme quoi en rageant sur son sort cela pouvait raffraichir sa mémoire. Mais physiquement Lyciaa parait normal, voir même un peu trop décontractée alors qu'à l'intérieur ça bouillonnait.

-C'est vrai, la situation pourrait être pire. Au moins ceux qui cherche protection peuvent rester là en toute sécurité. Tu ne crois pas?

Oui elle répète la fin de la phrase. Non ce n'est pas de la moquerie ni du sarcasme, juste que sa situation ressemble forcement à celle où elle vient limite de sortir d'une séance de yoga sous calmant pas franchement légale. C'est soit ça, soit l'explosion de colère, colère qui au bout du compte, laissera place une nouvelle fois à la frustration.

"Ah? Les armures... Euh la grande avenue près des auberges se trouve l'unique boutique d'armes de la ville. C'est un peu la queue à cette heure ci. Je serais tenter de demander ta classe mais c'est un peu la misère en choix avec notre niveau. On peut juste prendre le pantalon simple et le plastron. Pour les armes, tu n'as que le choix que de celle de base. Ou la wakamachintruc il me semble. Mais bon que Allonge ou pas, c'est la Long Sword et puis c'est tout. Si les armures tu n'as pas trop le choix, en arme c'est encore pire."

Son écran s'afficha, Lyciaa hésita quelques instants le temps de lire. Elle ne connait pas le système mais en comprend au moins le but. Elle finit par valider.

"Ah oui c'est vrai Lyciaa... Normalement mon pseudo skype c'est "Lycia" qu'avec un "A" mais on m'a pris de vitesse. Donc Lyciaa avec deux "A".
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
100/718  (100/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Arane
Messages : 202 |  Date d'inscription : 02/05/2015 |  
Posté le : le Jeu 7 Mai - 22:08
Près de la grande avenue ? Ce n'était pas très loin, elle allait bien pouvoir trouver la boutique d'armes et d'armures avec les indications.

Partir en quête d'aventure. Une chose bien alléchante si l'on oubliait le fin qu'une mort aussi brutale qu'injuste pouvait se trouver au bout du chemin, alors autant s'équiper un minimum, la précaution était de mise.

-Oh, je suis une classe allonge. Comme toi ! Mais j'avais omis de te répondre, navrée.

S'excusa-t'elle en se frottant l'arrière du crâne, légèrement mal à l'aise. Elle s’empressa ensuite de partir à la recherche de cet objet qui était implacablement indispensable dans quelque boutique que ce soit, sa bourse de cols paraissait bien maigre mais elle suffisait à s'équiper un minimum. De toute façon, dans la ville de départ, il n'y avait rien d'autres que des protections pour les joueurs de niveau 1.

Elle haussa les épaules, ça ne devait pas coûter une fortune après tout. Afin de ne pas décourager les nouveaux joueurs, peut-être que le début de jeu était plus accessible.

-Je crois que c'est par là ... La grande avenue hein ?

Arane pressa le pas, tout en se retournant quelques fois pour voir si Lyciaa suivait bien. Pas de doutes à avoir là dessus, elle paraissait une pile électrique comparée à la jeune prêtresse en formation. Sur le chemin, elle tourna la tête en direction de son interlocutrice pour lui poser une question tout à fait banal mais pourtant crucial pour l'avenir de Sword Art Online, tout joueur devra bien un jour se la poser.

-En fait. Nous sommes bloqués ici, mais certains ont des objectifs différents, j'ai entendu parler des joueurs solo .. C'est étrange de vouloir partir seul et se mettre en danger non ? Je me demande, comment est-ce qu'on va faire pour terminer ce jeu, comment vaincre le défi lancé par Kayaba ?

Il y avait plusieurs manières de faire, Arane, elle, préférait y aller à petits pas, prendre de la distance et être sûre de faire les bons choix pour ne pas se mettre en situation dangereuse. C'est pourquoi elle se questionnait au sujet des joueurs solo.

Elle arrivèrent enfin à la boutique. Arane restera devant la porte, les mains jointes pour que Lyciaa vienne l'ouvrir à sa place, question de principe. Les coutumes de son temple restaient un vieux réfléxe et elle ne se voyait pas entrer dans une bâtisse, même commerciale sans frapper à la porte où se présenter. Elle supposa également que si Lyciaa était équipée, elle connaissait sûrement le vendeur.

Après tout, ce n'était qu'un pnj ? Mais quelques notions de vrmmorpg lui échappait encore visiblement.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
518/718  (518/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Lyciaa
Messages : 256 |  Date d'inscription : 16/04/2015 |  
Posté le : le Jeu 7 Mai - 23:09
Lyciaa se contenta d'un hochement de tête en guise de réponse concernant la classe d'Arane. Il est bien difficile de différencier les classes à ce moment du jeu: tous ont presque le même équipement. A croire que le jeu voulait que les joueurs s'habitue à la base du système avant de proposer une multitude d'objets et armes à ne plus savoir quoi en faire. Un joueur lambda le comprendrait ainsi, des joueurs comme Lyciaa non.

Rejoindre les grandes rues n'est pas une chose bien compliqué presque toute mènent à la place ou à la sortie de la ville. Les ruelles en revanche est une autre paire de manche. Donc non, les deux demoiselles ne mettront pas longtemps à retrouver l'une des grandes rues et finiront par atteindre chez Vanarth. Du moins c'est ce qui était écrit sur l'insigne en haut de la porte de la boutique. Plusieurs joueurs sont présents, certains passent commande par interface pour éviter d'avoir à faire la queue, d'autres préfèrent à l'ancienne et réclamer au vendeur PNJ derrière le comptoir. Même si Lyciaa n'est pas ce que l'on peut appeler un exemple pour le role play, préfère avoir à faire à un vendeur à l'ancienne. De toute manière elle mettrait certainement plus de temps à utiliser l'interface qu'à attendre son tour pour avoir son matériel...

"Les joueurs solo?"

Lyciaa sera assez surprise de la question. Elle même est une joueuse solo à en devenir mais ne s'en rend pas vraiment compte. Et si certains connaissent mieux le jeu et joue pour une quelconque rentabilité, la rouquine a un autre point de vue qu'elle peut comprendre.

"Il y a quelques rumeurs de coffres si on s'éloigne assez de la ville, le genre de coffres qui ne réapparaît pas donc je dirais "tout pour ma pomme" puisque personne ne sera là pour réclamer sa part. Après il y a ceux qui ont un peu de mal avec l'autorité ou les prises de décisions importantes. Dès que l'on forme un groupe, on a une part de responsabilité et comme l'extérieur peut être dangereux, on veut éviter de s'en vouloir se disant que l'on aurait pu sauver ce qu'il considérait comme un frère d'arme."

Mon dieu, ce qu'elle dit serait limite classer comme sage! En ce qui concerne Lyciaa est la prise de décision importante pour la simple raison qu'elle manque de confiance en elle même quand il s'agit de les prendre. Elle pense que si elle devait en prendre une en quelques secondes, elle prendrait toujours la mauvaise. IRL, elle a toujours eu ce problème et si elle est capable de voyager avec des inconnus avec la grande gueule qu'elle a, elle ne cherchera pas trop à s'attacher longtemps pour la simple raison qu'elle craint à devoir prendre une décision qui coûterait la vie à autrui. En réalité, c'est la raison pour laquelle elle sera considéré comme joueur solo pendant encore quelques temps. C'est peu être aussi la raison pour laquelle c'est un conseil qui peut être jugé comme sage et réfléchi pour certaines personnes.

"Y a deux méthodes pour acheter: tu rentres dans la boutique et tu tripotes à ton interface pour acheter ce qui te plait. Ou alors tu demandes au PNJ directement. Une histoire de "mots clés' qu'il détecte et où il varie sa réponse... Mon demi frère bavait devant le programme de simulation de réponse au point qu'il me les brisait même à table."
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
100/718  (100/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Arane
Messages : 202 |  Date d'inscription : 02/05/2015 |  
Posté le : le Ven 8 Mai - 22:39
-Des coffres qui ne réapparaissent pas ?

Un avantage certain pour les joueurs les plus avenants, principalement ceux ayant fait la beta et étant doté d'un don pour les jeux vidéos. Arane n'était ni l'une, ni l'autre, et surtout elle ne courait pas après la cupidité. Du stuff, elle en aurait bien un jour, et si ça lui permettait de se protéger et de sauver les autres, peu importe sa rareté.

-Je vois ce que tu veux dire. Mais, ce ne sont que des équipements, et c'est mal de courir après ces sortes d'artefacts, c'est de la cupidité et la soif de richesse mène souvent à des grands malheurs.

C'est mal, c'est mal. Un discours des plus manichéen qui pourrait faire vomir biens des gens, il faut dire que sa manière de penser ne différaient aucunement de celle de Shi, puisqu'elle l'est de toute manière. La seule différence, ce sont les caractères d'Arane qui définissent son identité de ce monde. Qui sait, peut-être allait-elle devenir quelqu'un d'autre sans s'en rendre compte ?

Elle partait à l'aventure, à la découverte de l'inconnu.

Hier encore, elle se dévouait à sa formation de prêtresse et à glorifier le nom de tant de divinités.

-Laissons de côté l'interface dans ce cas ! Je serais curieuse de savoir comment ça fonctionne.

Les deux demoiselles étaient donc dans la boutique de ce fameux Vanarth ! A moins que ne soit juste le nom de son magasin peut-être. Pressée de faire ses premiers achats, elle se dirigea vers le vendeur pnj d'un pas entrain, et les mains derrière le dos, un grand sourire aux lèvres, elle délivra au pnj;

-Bonjour ! Je suis Arane, une classe allonge de niveau 1, enchantée de faire votre connaissance sieur Varnath. Suite à quoi, elle s'inclina respectueusement. Voici Lyciaa, et euh, elle se présentera de son propre chef. Voilà ce que je voudrais, des équipements pour partir à l'aventure !

S'exclama-t'elle en levant le bras, pleine de bonne humeur à extérioriser.

Vanarth, qui se sentait probablement enjoué par la bonne humeur de sa client décidé de se manifester avec autant de puissance que la prêtresse en devenir.

-Bonjour et bienvenue, que désirez-vous ?

Un léger blanc se fit entendre, comme si un oiseau en papier déposait trois petits points flottant dans les airs. Arane, elle, croyait bêtement qu'il lui fallait répéter, ce qu'elle fit, avec beaucoup plus de retenue pour le coup. Elle se mise droite, haussa les épaules.

-Comme je viens tout juste de le dire, ce n'est que le début du chemin pour moi et je dois m'équiper afin de ne pas prendre de risques. Sans protection, je ne vais pas aller là, c'est la raison de ma venue ici.

-Bonjour et bienvnue, que désirez-vous ?
-... Ah.

Enfin, elle comprenait la situation. Elle se retourna vers Lyciaa, un peu rouge, tout en se grattant légèrement l'arrière de la nuque.

-C'est quoi les mots-clefs en fait ?
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
518/718  (518/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Lyciaa
Messages : 256 |  Date d'inscription : 16/04/2015 |  
Posté le : le Sam 9 Mai - 12:24
La connexion entre le cerveau de Lisa et celui de son avatar eut un certain décalage pour bien comprendre ce qu'elle venait tout juste d'entendre. Mais c'est quoi ce discours de communistes? Si elle savait que ça existait encore, entendre cela de la bouche d'une japonaise la surpris quelques peu. Pour Lisa, les communistes, espèce en voie d'extinction se trouvent soit à Cuba, soit en Corée du Nord, soit en France. Non même pas en Chine puisqu'elle estime que la seule chose de communistes qu'il y a dans ce pays est tout simplement le nom de leur partie!

"Comme on dit premier arrivé, premier servi. C'est un peu comme le rab' où il y a des frites en rab' à la cafétéria du bahut. C'est connu, tout ce qui est rare c'est recherché."

Discours digne du bon capitaliste moyen, Lisa en bonne américaine a cette façon de penser. C'était peu être mieux de passer à l'achat au lieu de s'éterniser sur un sujet qui aurait pu finir mine de rien en engueulade tôt ou tard puisque rien que voter Démocrate revient à voter pour des personnes perchées sur leurs petits nuages pour Lisa. Oui, avec les Démocrates au Texas profond, il ne faut pas plaisanter avec ça!

Tout ça pour voir que malgré une approche très role play de la part d'Arane, elle s'emmêla les pinceaux en développant une conversation mais dans le mauvais sens. Le programme Cardinal était peu être efficace mais peu être pas autant.


"Euh non... Je pense que là tu aurais fait un infarctus à Toshi... Ce n'est pas si efficace que ça."

C'est la première fois qu'elle donne le nom de son demi frère. Quand "elle lui les brise" comme elle dit si bien, c'est son demi frère mais en temps normal c'est Toshi.

"Par exemple les termes "achats" "vouloir" et "Plastron" suffisent pour enclencher les bonnes phrases."
"Et bien ma petite dame je vois qu'elle cherche à s'équiper!"
"Euh non ce n'est pour moi. C'est pour ma voisine."
"Alors, qu'est ce qu'il lui faut d'autres à la demoiselle?"

Le message demandant de valider l'achat apparaîtra devant Lyciaa: sa dernière remarque n'a vraiment pas été prise en compte! Elle annula l'achat d'un glissement de doigt avec un air agacé.

L'ironie du sort, Lyciaa connait certainement mieux le fonctionnement concernant la simulation de conversation de Cardinal que le jeu Sword Art Online lui même. Les conseils de Toshi sur le jeu, même si ils auraient été écouté que d'une oreille, aurait été certainement plus utile à Lisa que ceux ci. Mais bon ses conseils aident autrui, elle ne s'en plaindra pas non.


"Je ne connais pas la liste exacte des mots clés mais l'idée est là. A partir de tes demandes sous forme de phrases, le programme reconnait certains mots pour ensuite te donner une réponse se rapprochant le plus de celle que pourrait répondre une personne normal. Comme tu as vu, ce n'est pas encore tout à fait au point: les conseils n'en font pas parti et les discussions lambda ce n'est pas pour aujourd'hui et encore moins pour demain."

Pour une fois qu'elle pouvait partager son savoir autre que celui de clefs de bras ou prises de catch, Lyciaa n'allait pas être avare en conseil.

"Ce programme de simulation de réponse reste quand même vachement révolutionnaire et en avance sur son temps. Je n'ose pas imaginer ce que ça sera d'ici quelques années."
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
100/718  (100/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Arane
Messages : 202 |  Date d'inscription : 02/05/2015 |  
Posté le : le Dim 10 Mai - 23:04
Ah, donc ils s'agissait de mots-clefs en rapport avec la fonctionnalité du personnage non-joueurs. Ingénieux, en fait ! C'était un peu comme les tableaux d'Harry Potter et leurs systèmes de mot de passe. Oui, Shi regardait des Harry Potter, et non non l'auteur n'est pas du tout influencé par sa journée en date du post.

-Navrée. Fit-elle en souriant timidement. C'est tellement simple, mais parfois j'aime bien me compliquer la vie.

Elle acquiesça donc aux conseils prodigués par Lyciaa, qui mine de rien semblait en connaitre un rayon au sujet de ces intelligences artificielles par ce fameux Toshi qui devait sans doute être le frère auquel elle avait fait allusion. Elle réitéra.

-J'aimerais effectuer des achats, une armure particulièrement.

Elle pria silencieusement pour que le mot armure fasse parti du dialecte de base, allez, c'était quand même vachement explicite non ?

-Bien sûr ! J'ai un plastron et un pantalon simple, voici les prix.

Son interface sélectionne automatiquement la liste des item, c'était raisonnable et accessible pour les niveaux 1. Alors, ça n'allait pas impressionner un boss de labyrinthe mais ça avait au moins le mérite d'offrir un peu plus de protection et donc de survie ! Et c'était une chose précieuse dans cette nouvelle réalité.

-Et voilà !

S'exclama Arane en déposant les 1250 cols par le biais de son interface de paiement.

Les achats étaient faciles, elle trouva immédiatement comment s'équiper de l'équipement basique qui restait toutefois assez sommaire mais convenait déjà mieux que l'étoffe usée alloué à tout nouveaux joueurs.

D'un simple clic, le plastron se matérialisa ainsi que le pantalon simple. Suite à quoi, elle s’avança vers un des miroirs pour se regarder, avant de se tourner vers Lyciaa, l'air fière.

-Voilà, je suis maintenant équipée. J'espère que ça me va bien ! Même si ce n'est évidemment pas là l’intérêt premier de cet item.

Elle afficha un air dubitatif après coup, maintenant que les premiers pas étaient faits. Il fallait enchaîner les suivants et surtout ne pas trébucher, ça pourrait être fatale, elle regarda Lyciaa une nouvelle fois. Qu'allait-elle faire ? Maintenant qu'elle l'avait répertoriée dans la liste d'amis les deux jeunes femmes pouvaient toujours se contacter, Arane se demanda si elle n'abusait pas de la gentillesse de son amie, après tout elle courrait bien quelque part avant de la trébucher.

Elle s'inclina prestement, presque honteuse.

-En fait. Je suis désolée, je m'accapare ta présence et ton temps alors que je ne sais même pas ce que tu comptais faire de ta journée avant de tomber, littéralement, sur moi. J'espère que je ne te dérange pas !
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
518/718  (518/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Lyciaa
Messages : 256 |  Date d'inscription : 16/04/2015 |  
Posté le : le Lun 11 Mai - 18:50
Pendant que la japonaise faisait son shooping, Lyciaa lisait (ou plutôt tentait de lire) l'un des nombreux panneaux qui faisait office de tutoriel dans la boutique. L'un concernait les teintures. Hors de question de toucher à sa grosse tignasse, celle qui fait hanter tous les aspirateurs de salon de coiffure du Japon quand l'Américaine se permet de faire un brin de toilette de ce côté là. Par contre c'est vrai que pour les équipements ça pourrait faire un minimum classe. Toujours les même: couleur fer ou couleur bronze. Cela ne serait pas mal de teindre tout cela en rouge histoire de bien ressortir avec ses cheveux. Et puis slime c'est marrant, même Lyciaa sait ce que ce c'est. Ce n'est pas le genre de truc que l'on trouve dans des magasines avec des tentacules? Oui elle a déjà feuilleté en magasin par curiosité, oui elle s'est faite pas mal remarquer ce jour là mais au fond elle s'en foutait pas mal. De toute manière elle est arrivée à une conclusion bien à elle: comment on pouvait regarder ça sachant que rien ne remplacera à un bon vieux porno. Quoique même aux USA elle n'est pas censé avoir regarder là où elle est en âge de conduire un pick-up. Ce n'est pas très logique tout ça...

C'est quand Ariane se montra encore une fois désolé que Lyciaa finira par sortir de ses pensées, disons le franchement, complètement hors sujet.

-Pas de quoi être désolé, je peux bien perdre une heure là où j'aurais fini par en perdre deux à comprendre le fonctionnement de la mini-map.

L'Allonge regarda sa congénère de la tête aux pieds. Oui c'est vrai qu'elle était équipé mais son aînée à une tête qui n'a certainement jamais échangé de coups dans la cour d'un établissement scolaire. D'ailleurs a-t-elle déjà reçu ne serait ce qu'un coup dans sa vie? Certainement que non pour Lyciaa, signe qu'elle se plante entièrement avec cette vilaine habitude qu'est de juger les gens sur leur physique.

-Je cherchais une lance qui n'a encore pas été crafter par un joueur. A croire qu'il va falloir que j'apprenne à moi même crafter ce genre d'arme. Dans les jours à venir je compte de toute manière récolter des ressources. Ou farmer comme on dit. Le genre de chose sans trop de prise de risque à ce que j'ai compris. Tu m'as dit que tu es Allonge toi aussi? Ecoute je te propose un truc: ooon certaine hésitation avant de réutiliser ce mot va farmer ensemble et je me penche sur le problème qu'est le craft de lance. Si ça te va, je t'envois un mail dans les jours qui suivent?



avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
100/718  (100/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Arane
Messages : 202 |  Date d'inscription : 02/05/2015 |  
Posté le : le Mar 12 Mai - 17:48
-Très bien !

Un groupe pour aller au combat. Deux personnes, ça pouvait aller facilement contre des monstres de faibles niveaux et ça réduisait drastiquement les chances de mourir au combat, et il n'est jamais trop idiot de se souvenir que la mort s’exécute aussi bien sur l'avatar que sur la personne qui le contrôle.

Savoir ceci ajoutait une certaine tension, parfaitement lugubre à cette réalité.

Arane salua Lyciaa de la main tout en s'inclinant une nouvelle fois pour l'aide précieuse qu'elle lui avait apporté, ce n'était pas grand-chose au final mais ça l'aidait beaucoup et c'était rassurant de savoir que les gens étaient solidaires entre eux.

-Merci pour tout en tout cas, si ce n'est pas toi qui le fait. Je t'enverrais probablement un message privé, alors s'il te plait.

Demanda-t'elle d'une voix tout d'un coup beaucoup plus grave.

-Reste connectée d'ici là ... D'accord ?

Avant de se remettre à sourire comme si de rien n'était. Maintenant qu'elle avait fait la connaissance de Lyciaa, elle ne voulait pas la voir mourir. Si jamais son curseur devenait Offline, ce serait vraiment un grand choc pour la jeune prêtresse.

-Au revoir, Lyciaa. Essaie de ne pas tuer des gens en les bousculant trop fort !

La jeune femme s’avança vers la porte de la boutique en riant d'un air satisfait, légèrement moqueur mais de la bonne manière. Elle l'ouvrit ensuite et se dirigea autre part.

Spoiler:
Voilà ! Sauf si tu as quelque chose à rajouter je pense qu'on peut clore le rp Smile
Contenu sponsorisé
Posté le :
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum