Prisonniers d'un jeu mortel, votre seul espoir de vous en sortir est de finir le jeu Sword Art Online. Seul hic : vous pouvez vraiment mourir.


Lyciaa
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
518/718  (518/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Lyciaa
Messages : 256 |  Date d'inscription : 16/04/2015 |  
Posté le : le Ven 17 Avr - 0:25

Données de Lyciaa

Nom Véritable : Elisabeth "Lisa" Taylor
Surnom en Jeu : Lyciaa
Âge : 16 ans
Sexe (Véritable) :
Groupe souhaité :Solo Player
Résultat Bêta-Test : 11


Aucun masque sur l'Aincrad
Inutile de connaître son nom pour se douter qu'Elisabeth Taylor n'a rien de japonais et encore moins d'asiatique. De taille moyenne, c'est à dire plus grande que la japonaise moyenne, et donc d'un mètre 64, cette fille se veut particulièrement sportive et ne possède pas un poil de graisse. Soyons honnête, avec ou sans sport cette fille est de toute manière une pile sur pattes, de quoi faire pâlir une pub pour Energizer.

Elisabeth sait qu'elle pourrait avoir un certain succès, le charme occidentale étant belle et bien présent chez cette rouquine pourvu de quelques tâches de rousseurs. Mais voilà, la jeune fille ne fait rien pour s'arranger et à moins de craquer pour les garçons manqués qui s’intéressent plus à un ring de free-fight interdit aux mineurs qu'à une trousse de maquillage, il sera difficile de lui trouver un quelconque sex-appel: la touffes de cheveux roux lui tombant jusqu'au dos souvent mal coiffés malgré les deux nattes lui arrivant aux épaules et le fait qu'elle se moque totalement d'accessoires féminins sont là pour le rappeler. Petit détail peu particulier, Elisabeth à l'iris des yeux jaunes et la dernière personne a lui avoir dit une mauvaise blague sur la consanguinité a fini la tête dans les toilettes au lycée. Il faut aussi noté que l'accent américain est visible malgré qu'elle parle bien le japonais, ce qui est une tout autres autres affaires quand il s'agit de le lire...



Je pense donc je suis. Mais où ?
Cela a déjà été dit qu'Elisabeth est un garçon manqué? Il en sera de même pour sa mentalité et il en sera donc de même pour Lyciaa dans le jeu. Pour commencer, Elisabeth n'aime pas son prénom qui est celui de sa grand mère paternelle, ce qui fait que tout le monde l'appelle Lisa. Elisabeth, ou plutôt Lisa, a un franc parler que l'on pourrait appeler d'unique: malpolie et franche, elle ne cherchera pas à phraser pour vous dire "merde" et ses arguments se limiteront bien souvent à deux phrases bien placées. Malgré qu'elle se fit beaucoup aux clichés, Lisa est quelqu'un de sociable quand elle arrive à mettre de côté les préjugés si on arrive à comprendre une partie de sa personnalité : Lisa est une bonne vivante, préfère s'enquiller des bières dans le bistros du coin entre "potes" que de parler de jeux vidéos et fréquente les salles de club de combat quitte à rentrer chez elle avec un œil au beurre noir ou plusieurs pansements. Inutile de vous cachez que son rêve, c'est participer à des compétitions de sport de combat de haut niveau et préféra toujours Street Fighter grand nature que le jeu vidéo. Donc OUI : quand vous verrez Lyciaa sur Sword Art Online, vous allez certainement de vous dire comment elle s'est débrouillée pour se retrouver coincée dans ce jeu mortel puisqu'elle n'a pas une tête à jouer à un jeu vidéo et vous n'aurez pas du tout tord!

Cependant, son intellect est tout l'inverse de sa carrure de sportive: dire que Lisa n'a pas inventé l'eau chaude est certes abusée mais la vérité n'est pas bien loin. La rouquine est d'origine du Texas et profond qui plus est: celui où voter Démocrate signifie d'être mis sur le banc de la société et où on apprend à tirer avec une arme à feu dès ses 8 ans. Lisa ne fait pas exception à la règle, ce qui fait qu'elle a des préjugés que l'on pourrait considéré comme très restreints et peu ouverts d'esprit, tout comme sa façon de résoudre les problèmes quotidiens. Si la jeune rouquine se démarque par ses capacités physiques, il n'en sera cependant pas de même pour ce qu'ils seront mentales.

Les relations familiales après le décès de son père et le fait que sa mère se remette avec un japonais sont neutres sont neutres avec sa belle famille. Malgré une entente parfois tendue avec son "geek" de demi-frère, Lisa est suffisamment m'enfoutiste et facile à vivre (voir simplette) pour passer l'éponge après une clef de bras bien placé. Son déménagement au Japon l'a fait "un peu chier", préférant de loin l'air de sa cambrousse que celui de la ville mais le bonheur de sa mère prime avant tout le reste. Sa rentrée s'est faite manière assez chaotique : accent et le fait qu'elle sache mal lire l'Hiragana mais résolu de manière rapide et brutale aux toilettes pour femmes, incident passé inaperçu quand le Directeur a compris que son établissement avait de fortes chances de finir en Régional après qu'elle ait fêlée une côte au Senpai du club de Karaté et qu'elle s'intégrait bien socialement.



Once upon a time

Deuxième et dernier enfant d'Elen et Allen Taylor, Elisabeth se montra très tôt une enfant particulièrement dynamique et qui aurait pu finir finir hyperactive si il n'avait pas été élevé à la dure et à l'ancienne. Élevée dans le Texas (bien) profond, croire qu'Elisabeth a grandi dans une caravane est particulièrement trompeur: sa mère est responsable du chaîne de magasin et son père s'occupe de son ranch. Ils feront tous pour que leurs enfants ait une enfance correct et qu'il ne se vautre pas dans la luxure, la devise étant "toute récompense est le fruit de ton travail". Contrairement à son grand frère Jeffrey, Elisabeth se montre bien plus physique qu'intellectuelle, cette dernière étant, disons le franchement, parfois un peu simplette dans sa façon de vivre ou de voir les choses. Certainement une mauvaise chute de cheval dirons les mauvaises langues... A part le fait que ses parents se sont inquiétés un peu tardivement sur le fait qu'elle adorait le Baseball, les matchs violents à la télé le soir et qu'elle était en réalité en réalité plus viril et masculine que son grand frère plus vieux de 7 ans, il n'y aura pas grand choses à raconter sur son enfance si ce n'est qu'elle est plutôt sociable, malgré que chaque début d'année scolaire commence par une convocation du Directeur suite à une confrontation avec les éternels grandes gueules de la classe, confrontation qui se terminera souvent par un coup de boule bien placé de la part de la jeune miss.

A ses 12 ans, on notera le décès de son père, mort rapide après l'incendie accidentelle du ranch. Il a ouvert le rang pour sauver les chevaux, juste que ce n'était  pas forcément une bonne idée de rester d'ouvrir la porte et de rester au milieu. Le pauvre n'a pas cependant pas souffert mais nul doute que l'intelligence, Lisa la tient de son père. La jeune fille sera élevé par son frère par la suite, sa mère préférant voyagé à l'étranger pour affaire.

Un an plus tard elle se retrouvera quelqu'un, un japonais du nom d'Akihiro, veuf lui aussi avec un enfant du nom de Giishi. La jeune fille fait un peu comme on dirait "la gueule" mais accepte malgré tout sa belle famille, estimant que le bonheur de sa mère compte avant tout. De plus la relation avec "beau papa" est au bon fixe, ce dernier ayant toujours rêvé un fils "qui en a dans le froc" et qui s’intéresse au Baseball, pas un geek qui s'éternise derrière un ordinateur. La relation avec Giishi est un poil plus complexe: pour Lisa un geek reste un geek et Giishi représente le parfait gros cliché du "geek sorti tout droit des mangas" et qui fantasme sur sa demie-sœur (c'est peu être bien le seul...), ce qui amuse la rouquine mais l'exaspère en même temps. Le fait qu'elle soit simplette et facile à vivre lui évitera surtout de vivre un enfer.

A ses 16 ans, Elen se décidera de vouloir vivre avec Akihiro au Japon, ce qui fera disons le honnêtement "pas mal chier" Elisabeth qui est très bien au Texas. Elle a malgré tout pas terminé sa scolarité et n'aura guère le choix de suivre sa mère, surtout que son frère aime peu être bien sa sœur mais se la coltiner un peu trop longtemps, il ne fallait pas pousser mémé dans les orties!

Que dire de sa rentrée scolaire au Japon? Elle aurait pu mieux se passer il faut l'avouer: son accent américain bien voyant et son comportement garçon manqué fait que certaines filles la prendront pour cible... les deux premiers jours seulement... Car malgré sa grossièreté et son franc parlé, le courant passe bien dans les clubs sportifs avant de s’intéresser plus particulièrement au club de Karaté. Quand à l'éternel bizutage dans les toilettes réservé aux nouveaux, il finira dans la cuvette des toilettes mais pas pour la rouquine. Cet incident en resta là pour la simple raison que le copain de la miss qui a goutté à la cuvette se dégonflera après avoir entendu la rumeur comme quoi elle a fêlée une côte au gorille qui sert de Senpai de Karaté et que cela a été jusqu'aux oreilles du Directeur qui s’intéressera davantage à ce que l'américaine pouvait rapporter à son établissement qu'à des problèmes qu'il considérait comme banals. Bref, une entrée chaotique unique en son genre, qui s'est bien terminé mais où, traîner sa carcasse au Japon fait royalement chier une rouquine qui aimerait bien retourner au Texas le plus rapidement possible.

Tout aurait pu bien se terminer: continuer les cours malgré quelques difficultés à "écrire le japonais", finir son cursus scolaire et retourner aux States mais voilà, on dit que le Destin peut se montrer cruel. Dans le cas d'Elisabeth, il se montrera surtout bien cynique et pourvu d'un humour noir bien gras. Avec quelques amis, c'est en sortant du rayon "sport" du supermarché pour s'acheter une nouvelle paire de gants de boxe qu'elle se fera accoster par une jeune commerciale sorti tout juste des écoles de commerce, ventant les mérites du nouveau jeu vidéo Sword Art Online qui est sorti le jour même, sautant sur l'occasion de pouvoir faire de la pub du jeu auprès de ce qu'elle croyait une touriste étrangère. Elisabeth se fout royalement des jeux vidéos, ceci est un fait mais c'est après avoir dit que le jeu était naze parce qu'il y avait pas gants de combat et que la commerciale et c'est après que, prise au vif par la jeune fille qu'elle lui expliqua que "sword" voulait dire "épée" que Lisa lui arrachera le casque des mains en prétextant qu'elle savait de toute façon mieux parler l'américain que quiconque ici. Elle s'enfilera donc le casque pour une question de fierté mal et où, se créera vite fait un avatar (masculin comme par hasard mais avec un pseudo féminin avec deux "a" à Lyciaa parce que visiblement il existait déjà...) pour ne serait ce que tester cette fameuse technologie dont elle s'en foutait complètement.




To be or not to be !

Réactions face à l'emprisonnement :

"Putain mais si j'avais su, je les aurais acheté une journée plus tard mes gants de boxe... Je ne me serais pas faite niquer au moins..." Voilà ce que fut la première réaction de Lyciaa. Autant dire que les personnes qui l'on entendu, malgré la peur qui se lisait dans leurs yeux au vu de la situation, regarderont ce spécimen de travers et verront cette jeune fille habillée en homme puisque la rouquine venait tout juste de reprendre son apparence IRL. Elle n'a que très peu paniqué puisque surtout furieuse avec cette grande envie de vouloir latter la tronche à ce Kayaba. Puis la fureur laissera place à la frustration: c'est bien de vouloir latter quelqu'un mais il est régi parce que l'on appelle la règle des "3T" qui est "Trouve, Traque et Tue" et Lyciaa bloque dès le premier T.


Ambitions en Jeu :

Lyciaa, elle s'en fout du monde d'Aincrad et ce qu'elle veut, c'est sortir. Ne connaissant rien au jeux vidéo, elle n'a pas encore assimiler la galère que ça va être de finir le jeu et croit que ce n'est qu'une question de mois. Et même avec cela, elle croit bêtement que dès que la CIA va se pencher sur le problème, arrêter Kayaba n'est qu'une question de mois et que les Américains, en bons gendarmes de la liberté, va libérer tout ceux qui sont emprisonnés. Elle ne voit donc qu'à court terme et le long terme est à peine pensable pour elle. Malgré son caractère de fonceuse, croire que Lyciaa est mentalement inarrêtable est se tromper et la possibilité de broyer la joueuse mentalement est possible pour le peu qu'elle y trouve le confort tout en ayant sa dose d'adrénaline: ce n'est donc pas impossible qu'elle commence à lever le pied aux bout de six mois si elle y trouve son compte.




Compétences de Départ

Compétence de Classe : CP Allonge
Compétence Arme : Arme Lourde
Compétence Secondaire :Forge
...



Derrière l'écran
Surnoms/Pseudos :Blackscorpus
Comment avez-vous découvert AC ?Google est mon ami
Votre première impression ? RAS
Parrain ? (Si oui, qui ?) Non
Activité (estimation)1 fois tous les 2 jours en gros

Invité
Invité
Posté le : le Ven 17 Avr - 1:11
Félicitations, te voilà officiellement validée, ancienne camarade ! Lamacool
Tu peux désormais poster ta fiche technique ! Bienvenue et bon jeu ! En espérant que tu survives autant que possible dans le cruel monde d'Aincrad Chronicles. What a Face
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum