Prisonniers d'un jeu mortel, votre seul espoir de vous en sortir est de finir le jeu Sword Art Online. Seul hic : vous pouvez vraiment mourir.


Enfance [Ft. Emerald]
avatar

Caractéristiques
Niveau: 2
Expérience:
1044/1395  (1044/1395)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Qazea
Messages : 122 |  Date d'inscription : 19/03/2015 |  
Posté le : le Mer 15 Avr - 18:48
Décidément, cette semaine d'intégration dans le jeu était bien chargée. La terrible annonce fut suivit d'un combat. Le second jour, une quête. Le troisième et le quatrième jours servaient respectivement aux achats et à la quête. Enfin, on était le quatrième jour et j'avais prévu de faire une quête un peu plus tard. Mais j'étais décidé avant tout de me détendre un peu.

J'avais acheté une boisson rare à un marchand et en sirotait le contenu en marchant. Je tombais sur un endroit que je n'avais jamais vu pendant la bêta-test, dans les fins fonds de la ville de départ. Un parc était présent ici. Je m'installai sur le banc et me permis enfin de verser quelques larmes. Ma famille me manquait. Sans eux, je me sentais affreusement faible. Je m'essuyais en voyant de jeunes joueurs arrivés. Tellement jeunes qu'il s'agissait d'enfants.

Je les regardais courir et jouer tout deux ensembles, et un coup de poignard supplémentaire vint se placer dans mon cœur. Ces deux enfants me faisait penser à moi et à mon petit-frère. Je me sentais de plus en plus seul. Puis je me ressaisis, pensant que seuls les gens comme moi pouvaient sauvés d'une mort certaines des enfants comme eux.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
0/718  (0/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Emerald
Messages : 60 |  Date d'inscription : 13/04/2015 |  
Posté le : le Mer 15 Avr - 22:09


    Mine de rien, cela faisait déjà quelques jours qu'elle avait posé les pieds sur Sword Art Online. Pourtant, ses journées avaient été bien remplies entre l'annonce du Maître de Jeu et ses premiers pas entant que réelle joueuse... Une pause ne lui ferait pas de mal. Ainsi, Emerald avait décidé de ne pas s’égarer en dehors de la ville de départ et de visiter un peu plus en détails les lieux. Normalement, c'était la première chose à faire dans ce type de jeux sauf qu'elle avait toujours pensé que c'était une perte de temps. Bloquée dans ce monde, elle n'avait pas le choix et devait changer ses habitudes.

    Un pas après l'autre, elle se déplaçait d'allées en allées, vaguant au hasard d'un endroit à un autre. Equipée dans sa cape, elle était obligée de tirer sur sa capuche pour tantôt se cacher dedans ou encore la reculer et voir un peu mieux ce qui l'entourait. Prise d'un agacement, la demoiselle finit par la retirer totalement, la laissant tomber sur son dos en même temps que ses longs cheveux. Tant pis, c'était beaucoup trop difficile de se la jouer 'ninja' en permanence.

    Une centaine ruelle la mena à un nouvel endroit. Contrairement aux autres lieux, elle ne fit pas demi-tour et se laissa avancer pour voir un espace vert garnit de bancs simples. Des parcs existaient ici aussi ? C'était trop réel, trop dérangeant... Malgré ce goût amer, Emerald s'avança pour mieux observer le lieu. Deux enfants courraient et manquèrent de la bousculer en passant trop près d'elle. Ils se retournèrent pour s'excuser avec un sourire et repartirent comme des flèches. Avec cette situation, ils réussissaient à sourire comme si de rien ne l'était, mine de rien ils étaient tous deux courageux...

    - Je peux m'asseoir ici ?

    Avait-elle ajouté à un garçon quelques mètres plus loin. D'ailleurs, elle n'attendit pas sa réponse et s'assit à côté de lui sans se faire prier. Si elle était restée debout deux minutes de plus, ses jambes auraient lâché ! Marcher pendant autant de temps sans faire de pauses était vraiment long et fatiguant..! Emerald poussa un soupir en passant sa main dans sa chevelure pour placer ses mèches derrière son oreille et en jetant un regard discret -dû moins, il se voulait l'être- à cet individu. Un homme bien sûr, plus grand qu'elle... Une grimace la gagna pendant quelques secondes, sous la peur. Il n'était pas effrayant mais suffisait à lui rappeler légèrement son paternel. Sans qu'elle ne puisse se contrôler, les mots passèrent ses lèvres :

    - Veux-tu sortir d'ici ?..

    En se rendant compte de ce qu'elle venait de dire, la demoiselle se redressa et secoua ses mains devant elle comme pour chasser la question. A dire ce genre de choses, elle devait paraître étrange, tout le monde voulait partir, tous voulaient retrouver le train train habituel de leur vie. Forcément. Personne ne devait autant souffrir de la réalité qu'elle. Qu'elle et son corps meurtri.

    - Oublie juste ce que je viens de dire, c'était juste des paroles en l'air ! Elle se gratta l'arrière du crâne. En plus parler ainsi à un inconnu, je dois devenir folle franchement..

    Son regard se détourna vers le sol d'herbe tandis qu'elle croisait ses bras sous sa poitrine. Génial, on allait la prendre pour une tarée..
     


Spoiler:
Pour ce qui est de la longueur, je m'en fiche totalement. Je privilégie l'amusement à une quelconque longueur qui est superficielle ! Donc ne te soucie pas de cela et laisse libre court à ton imagination ♪
avatar

Caractéristiques
Niveau: 2
Expérience:
1044/1395  (1044/1395)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Qazea
Messages : 122 |  Date d'inscription : 19/03/2015 |  
Posté le : le Jeu 16 Avr - 19:09
Alors que j'étais perdu dans mes réflexions, je n'entendis personne arriver. Une voix de jeune femme me fit alors sursauter, me demandant si elle pouvait s'asseoir prêt de moi. Je m'apprêtais à lui répondre évidemment par la positive, mais elle s'assit sans attendre ma réponse, ce qui me déclencha un petit rire. Elle me lança un regard qui se voulait discret, mais j'étais tellement observé dans la vraie vie que je savais quand on m'observai.

Alors que j'ouvris mon menu dans le but de réfléchir à mon développement de caractéristiques – à près tout, je venais de gagner un niveau – quand la personne féminine se mit à me demander si je voulais sortir d'ici. Je ne réagissais pas, abasourdi. Elle continua en s'excusant, et m'indiquai que ce n'était que des paroles en l'air, et qu'elle devenait folle. Je me tournais vers elle et je découvrais enfin le corps de la voix féminine. Plutôt jeune, elle devait avoir deux ou trois ans de moins que moi. Ses sourcils étaient effacés, faisant ressortir ses yeux. Une longue et magnifique chevelure blonde tombait jusqu'aux fesses de la jeune femme. Je me permis de remarquer qu'elle avait de belles courbes et que sa poitrine était imposante, puis lui répondis.

- Non, tu n'es pas folle. À vrai dire, j'ai beaucoup souffert dans ma vie, donc c'est normal de poser cette question. Mais oui, j'ai envie de rentrer. Il reste encore trop de choses à vivre pour partir maintenant.

Je regardais maintenant la belle femme aux cheveux blonds qui regardait l'herbe. Je ne supportais les brins d'herbe d'ici. Parfaits, ils étaient tous de la même taille, me rappelant que nous étions prisonniers ici. Je détournai mon regard et tandis ma main à la jeune femme.

- Qazea, enchanté. Comment puis-je vous appeler ?
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
0/718  (0/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Emerald
Messages : 60 |  Date d'inscription : 13/04/2015 |  
Posté le : le Jeu 16 Avr - 20:21



    Entourant une de ses mèches blondes autour de son doigt, elle répétait ce geste plusieurs fois, un de ses nombreux tics nerveux. Niveau de sociabilité : zéro. C'était pas facile, derrière son écran elle aurait pu faire des phrases un peu plus correctes et avec du sens... Un léger soupir passa ses lèvres, peut-être que si la personne en question avait été une fille, elle aurait plus facilement pu discuter avec cette dernière mais non.

    - Trop de choses à vivre..? Répéta t-elle doucement C'est bien possible même si j'en ai aussi un peu souffert de ce monde... Mais se savoir comme une marionnette ne me plait pas vraiment alors j'essayerais sûrement de quitter cet endroit aussi...

    Emerald laissa un léger sourire gagner son visage, finalement il fallait vraiment qu'elle y sorte. Il n'y avait pas d'autres possibilités, elle ne pouvait pas passer toute sa vie ici. Certes, le monde était extrêmement réaliste mais, parler à des pnjs répétant sans cesse la même chose deviendrait agaçant. Même si à l'extérieur, il y avait son père, elle devait y aller hein...

    Elle détourna sa tête sur le côté pour le regarder tendre sa main. Il se présentait, devait-elle faire de même...? Retirant sa main de sa chevelure dorée, elle l'approcha de la sienne pour la serrer doucement. Son visage avait pris une teinte rouge pour une raison inexpliquée alors qu'elle gonflait des joues.

    - Emerald... J'ai choisi la classe 'Bretteur' et donc une simple Sword pour commencer même si cette arme n'est pas très efficace...
     

avatar

Caractéristiques
Niveau: 2
Expérience:
1044/1395  (1044/1395)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Qazea
Messages : 122 |  Date d'inscription : 19/03/2015 |  
Posté le : le Jeu 16 Avr - 20:51
Je vis la jeune femme entourer ses blonds cheveux autour de son doigt plusieurs fois d'affilés. Il s'agissait sans aucun doute d'un tic nerveux. Même si je n'étais pas particulièrement ouvert, je l'étais bien plus qu'il y a quelques années ou je lui ressemblais, anti-social et bourrés de tics nerveux, voir même de tocs. Je suppose qu'elle était une habituée au jeu, tout comme moi, qu'elle considérait que c'était plus facile de parler derrière un écran. Et si elle pensait ça, elle avait raison. Mais la facilité n'était pas le bon moyen dans Sword Art Online. Le moyen de facilité serai d'attendre dans la ville de départ que d'autres joueurs terminent le jeu. Mais moi, j'étais décidé à le terminer pour sauver toutes les personnes comme Emerald ou moi il y a quelques années.

Elle répéta doucement le début de ma phrase et expliquai ses pensées à voix haute, palant de se savoir comme une marionnette, que ça ne lui plaisait pas et qu'elle essaierai de quitter elle aussi cette endroit. Encore un point commun avec moi. Je détestais me faire manipuler et j'aimais me sentir libre de mes choix, ce qui n'était clairement pas le cas dans ce jeu.

Elle esquissa le début d'un sourire qui me fit réellement sourire. Je lui adressai l'un de mes plus beau sourire de tombeur, non loin de moi l'idée de la draguer. J'étais juste heureux de trouver une personne qui vivait ce que j'avais connu moi aussi. Elle serra doucement ma main et gonfla ses joues qui avaient pris une teinte rouge. Je trouvais ça très mignon, et ce geste me faisais penser à un petit enfant. Elle se présenta comme Bretteur, et qualifia la Sword d'arme faible.

- Encore un de nos points communs ! Je suis bretteur avec une Sword. Ça fait plaisir de voir un joueur qui lit le manuel et qui est allé chercher son arme gratuite. La simple Sword est une très bonne arme. Les armes à une main permettent d'attaquer plusieurs fois d'affilés à haut niveau. La long sword est légèrement plus forte mais ralentit le joueur.

J'hésitai à continuer. Après tout, les bêta-testeurs étaient mal considérés depuis le début de Sword Art Online, jugés comme avantagés. Je choisis néanmoins de faire confiance à la jeune femme.

- Tu peux me faire confiance, j'étais bêta-testeur. L'important est d'avoir de l'équipement augmentant des points de vies pour palier au léger bonus de la long Sword.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
0/718  (0/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Emerald
Messages : 60 |  Date d'inscription : 13/04/2015 |  
Posté le : le Jeu 16 Avr - 21:13



    Après un court instant, Emerald se décida à lâcher sa main, parce que ils se l'étaient déjà serrés donc autant en finir avec cette poignée de main. Néanmoins, le sourire qu'il lui lança la fit légèrement sursauter. Qu'est ce que c'était supposé vouloir dire ? Qu'il était heureux de faire sa connaissance ? Elle se contenta de cette simple explication pour ne pas trop y réfléchir, cela ne la mènerait à rien.

    - Eh bien je ne pouvais pas rester à découverte longtemps, ce serait dangereux pour ma survie. C'est évident non ?

    Emerald s'arrêta de parler en l'entendant décrire tout cela. Il n'était pas débutant, elle le savait à présent, soit il était un des chanceux soit avait joué sur d'autres jeux comme elle. Sa main replaça l'une de ses mèches derrière son oreille, une lueur un peu plus sérieuse gagnant son regard alors qu'elle souriait doucement, presque heureuse de trouver quelqu'un comme lui.

    - La Sword permet plusieurs attaques, c'est sûr mais, c'est une arme de début. Je cherche une rapière, ainsi je pourrais toujours attaquer vite et beaucoup plus fort... Même si pour le moment je ne suis qu'une débutante ici, je préférais gagner rapidement des niveaux.

    C'est sûr que passer d'un jeu où tout était facile à l'un où son niveau se trouve être le plus faible, ça changeait beaucoup de choses. Son style de combat ne semblait pas être le même que celui du garçon, une différence. Heureusement, ils ne pouvaient pas avoir en tête la même tactique pour tout. Son regard se porta vers lui, autant ne plus le détourner, elle perdrait de sa crédibilité.

    - Un équipement donnant de la vitalité ? Hum.. Ce n'est pas une mauvaise idée mais je préfère me consacrer à l'agilité, ainsi aucuns de ces monstres ne pourra me toucher. J'aurais l'avantage tout en gardant les autres stats à un certain niveau... Mais pour ça il faut de l'argent.

    Elle se pencha en arrière, basculant légèrement sa tête avant qu'un détail ne la frappe. Bêta-testeur ?! Brusquement, elle se redressa pour le regarder, contrairement à de la peur ou de la haine, c'était plutôt de l'admiration...ou quelque chose de ce genre. Parce qu'il avait eut la chance de voir le jeu avant qu'il ne soit en vente !

    - Vraiment ?... Tu en as de la chance, je n'ai même pas été choisie moi ! Cependant, tu es sûre de vouloir me faire confiance ? Je ne dis pas que je suis mauvaise mais bon... Par exemple je pourrais être une player killer même si je trouve ça inutile. Elle s'arrêta pour se gratter l'arrière du crâne Ce que je veux dire c'est que si nous ne nous connaissons pas, je ne peux pas encore totalement te faire confiance même si je ne doute pas de ce que tu me dis. D'ailleurs j'aimerais bien en savoir plus sur ce que tu avais vu dans la version pour les 'élus'. Si ça ne te gêne pas.

    Elle pencha légèrement sa tête sur le côté en s'appuyant sur son coude comme prête à entendre un récit d'aventure qu'on conterait aux enfants.  

avatar

Caractéristiques
Niveau: 2
Expérience:
1044/1395  (1044/1395)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Qazea
Messages : 122 |  Date d'inscription : 19/03/2015 |  
Posté le : le Sam 18 Avr - 21:57
Après un très léger instant, Emerald lâchait ma main, comme si elle souhaitait en finir. Considérait-elle cet acte comme un calvaire ? Était-elle comme moi avant, tellement anti-sociale au point même de détester le contact physique avec les autres personnes ? Elle sursauta également à mon sourire. Je commençai à douter. Emerald était peut-être même encore plus associable que moi.

Emerald parlait de ne pas rester à découvert quand je lui parlais des divers équipements. J'acquiesçais de la tête, montrant mon accord avec elle. Elle replaça une nouvelle fois une mèche derrière son oreille. Je vis une lueur dans son regard s'activer. Elle devait être heureuse d'avoir trouvé qulqu'un qui lui ressemble. C'était exactement ce que je ressentais.

Elle continua en enchaînant le fait que la sword était une bonne arme, mais une arme de départ. Quu'elle cherchait une rapière pour attaquer plus vite et plus fort. Qu'elle préfèrait gagner des niveaux rapidement. Son style de combat n'était pas tout à fait le mien : je privilégiais la vitesse et la force comme elle, mais les épée basiques pouvaient faire des choses que la rapière ne pouvait pas, notamment l'endroit ou l'on pouvait frapper. Elle médita ensuite sur mon équipement en me confiant qu'elle préférai les équipements confiants des bonus en agilités pour éviter de se faire toucher. Et qu'il était nécéssaire pour tout ça d'avoir de l'argent.

- Je me consacre aussi à l'agilité. Mais pour l'équipement du torse, j'en prends un qui augmente la vitalité : plus de vitalité veux dire plus de points de vies, ce qui signifie pouvoir encaisser plus de dégâts. Pour ce qui est de l'argent, tout de paie dans l'Aincrad. Tout. Je ne peux même pas de donnés des informations de bêta-test gratuitement. Tout cela sont les règles de l'Aincrad : il faut payer son équipement, ses informations, ses potions. Tu aura même besoin de payer dans certaines quêtes !

Elle se releva quand elle entendis que j'étais bêta-testeur. Elle me regardai d'un regard qui me surpris. C'était un mélange d'affection et d'admiration. J'étais tellement heureux de provoquer ce genre de sentiments ! J'observai les deux garçons jouer à la balle et retournai mon regard vers la demoiselle qui m'avait intéroger sur diverses choses, si je voulais lui faire confiance et si je pouvais lui raconter ce qu'était la version pour les élus.

- Comme je te l'ai dit, je ne peux pas te raconter les informations inédites gratuitement. Mais la version bêta était compliqué, et nous avons mis deux mois pour atteindre le boss de ce palier. Effectivement, chaque nouveau palier de l'Aincrad est gardé par un boss gigantesque. Toi comme moi nous jouons seul, mais saches qu'il est impossible de vaincre un boss seul, et une dizaine de joueurs est un minimum pour le premier pallier. Pour tout te dire, il existe même de puissants monstres dans la nature : il y a déjà un monstre puissant dans ce pallier si : The Bonebreaker.

Je me tus quelques instants avant de regarder de nouveau mon interlocuteur.

- Tu sais quoi ? Oui, je suis sûr de vouloir te faire confiance. Tu me ressemble mentalement traits pour traits. Et j'ai besoin d'alliés comme toi.

Je me tus et fis apparaître mon panneau de commande. J'appuyai sur le bouton de confirmation malgré mes doutes : j'avais peur qu'elle n'accepte pas. C'était une demande d'amitiée.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
0/718  (0/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Emerald
Messages : 60 |  Date d'inscription : 13/04/2015 |  
Posté le : le Mar 5 Mai - 0:18


    La demoiselle s'était arrêtée de parler après avoir fini ses explications et maintenant, elle l'écoutait attentivement. Tout comme elle, il devait déjà avoir joué à des autres jeux pour être aussi informé, les débutants préféraient toujours augmenter la défense ou encore la force d'armement ce qui les ralentissait fortement. Chacun son style mais avoir le même que quelqu'un d'autre pouvait donner de bonnes combinaisons. Lorsqu'il eut finit de parler, elle lâcha un soupir, déçue. Vouloir entendre les aventures des bêtas-testeurs n'était même pas permis ? C'était injuste..

    - Je le sais, j'essayerais sûrement de m'en fournir un dans les jours qui suivront mais comme je ne vais pas quitter tout de suite la ville, ce n'est pas pressant ! Je ne voulais pas des informations, j'aurais juste aimé savoir comment c'était avant humph...

    Emerald croisa ses bras sous sa poitrine tout en poussant un deuxième soupir. Ses joues étaient légèrement gonflées tandis qu'elle fronçait des sourcils, peu satisfaite de cette réponse incomplète. Elle aurait voulu savoir tellement de choses mais devait rester sur sa faim... Quoique, ce garçon vint à lui donner quelques détails qui firent briller rapidement ses yeux. Ils auraient beaucoup de mal dès le début, ce ne serait pas un jeu qui se finirait en une semaine, non il fallait donc compter plusieurs années... Plusieurs années sans voir son père, le bonheur y était.

    - Ce qui signifie qu'on doit recruter des membres de confiance avant d'affronter ce boss de palier ? Ce n'est que le premier et il semble déjà bien compliqué... Je n'en attendais pas moins de ce jeu ! Même si j'aurais préféré y jouer en sécurité...

    Lorsqu'il fit apparaître son tableau de commande, Emerald haussa des sourcils en voyant l'invitation apparaître. Même s'il était un garçon, il ne semblait pas méchant alors, doucement, elle valida tout en détournant sa tête. Une trop grande fierté mal placée qui ressortait et la dérangeait même si au fond, ça la rendait heureuse de rencontrer ce genre de personnes, fan de MMORPG.

    - Ne...te méprends pas, si j'accepte c'est uniquement parce que j'ai besoin de ton aide et que tu as besoin de la mienne...!
     

avatar

Caractéristiques
Niveau: 2
Expérience:
1044/1395  (1044/1395)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Qazea
Messages : 122 |  Date d'inscription : 19/03/2015 |  
Posté le : le Mer 6 Mai - 13:40
Lorsque la demoiselle eut finit son explication, elle se tut et m'écouta attentivement. Je souriais une nouvelle fois. Elle était mignonne, polie, et possédait presque tout mes traits de caractères. C'était un signe envoyé des cieux. J'avais jouer à de nombreux jeux de rôles et je savais qu'il s'agissait de la meilleur tactique : privilégier la rapidité d'attaque sans faire de mauvais dégâts tout en augmentant l'esquive et la vitalité. Les débutants choisiront la défense, croyant que c'est un bon plan si il est seul, mais les monstre les aura à l'usure. La seule alternative était de privilégier les gros dégâts et la défense. Dans ce cas, les dégâts reçus et infligés seraient à peu près les mêmes.

La jeune femme m'indiqua qu'elle souhaitai savoir comment c'était avant. Je rigolai en voyant la mimique qui accompagnait sa phrase : elle croisa ses bras en dessous de sa généreuse poitrine en poussant un soupir. On aurait dit un petit enfant ronchon. Je trouvais ça plutôt amusant. Toutes les personnes dans Sword Art Online n'étaient pas des enflûres. Je pensais qu'il y aurai beaucoup plus de tueurs que ça… Elle se mit ensuite à gonflés ses joues et à hausser les sourcils, se qui me fit lâcher une autre information.

- Tu veux savoir comment était SAO lors de la bêta-test ? Et bien tout était exactement pareil, mais bien plus facile. Et pourtant, il nous aura fallu nous y reprendre à six reprises avant de vaincre le boss de palier. C'est dur à admettre, mais… Dans six mois, seuls les meilleurs seront encore en vies. Les autres seront morts, ou en vie mais inactifs, restant uniquement dans les villes.

Elle s'étonna ensuite des autres détails que j'avais précisé sur la difficulté des boss. Ses yeux luisaient d'une couleur assez originale. Elle avait l'air heureuse de ne pas rentrer chez elle rapidement. Elle conclua donc en disant qu'il fallait recruter des membres de confiances avant d'ffronter des boss de palier, et elle hocha la tête en disant qu'elle n'en attendait pas moins de SAO, mais qu'elle aurai souhaitée y jouer en sécurité.

Je fus heureux de voir qu'elle accepta ma demande tout en détournant la tête. Je connaissais ça : de la fierté mal placé. Enfin, pour moi, elle n'était pas mal placée. Je trouvais ça mignon de dire que c'était car on avait besoin d'aide, de refuser d'admettre que l'on s'entendait bien avec quelqu'un.


- Bien sûr, un échange de bons procédés !
Contenu sponsorisé
Posté le :
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum