Prisonniers d'un jeu mortel, votre seul espoir de vous en sortir est de finir le jeu Sword Art Online. Seul hic : vous pouvez vraiment mourir.


Marco le fin gourmet !
avatar

Caractéristiques
Niveau: 2
Expérience:
693/1395  (693/1395)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Mocakafe
Messages : 54 |  Date d'inscription : 14/04/2015 |  
Posté le : le Mar 14 Avr - 22:37

Données de [Mocakafe]

Nom Véritable : Marco Battistini
Surnom en Jeu : Mocakafe
Âge : 35
Sexe (Véritable) : M
Groupe souhaité :Joueur
Résultat Bêta-Test : 9


Aucun masque sur l'Aincrad
Marco est plutôt de Taille moyenne pour un homme, 1m76 pour être plus précis, mis à part c’est bras il n’est pas très muscler.

Amateur de bonne nourriture, il dispose d’un embonpoint léger acquis au fil du travail et du stress qu’en découle son métier, son visage aux traits anguleux semble toujours indiquer un air soucieux, pensif depuis qu’il est dans SAO.
La faute en revient surtout à ces sourcils presque toujours froncé et à son visage fermé, qui n’affiche que très rarement un sourire ou même une grimace.

Sa coupe, toujours couper court et elle aussi en rapport avec sa profession mais l’on peut rapidement remarquer qu’elle est impeccable, couper au millimètre près et ce sans qu’aucun cheveux fou ne mette en désordre l’harmonie parfaite qui s’en dégage.

Sa barbe et sa moustache son elles aussi toutes les deux bien soigné  et finisse, avec c’est yeux vert clair, de parfaire le tableau d’un homme propre sur lui qui a atteint sa pleine maturité.




Je pense donc je suis. Mais où ?
Marco est un bon vivant, cette phrase résume parfaitement le caractère de l'italien, presque toujours le sourire aux lèvres, avide de blagues et de bon plats on pourra croire qu'il prend tout à la légère, mais dès qu'il met un pied au boulot, il devient un bourreau de travail en demandant toujours plus d’efforts à son corps et à celui de c’est co-équipiers, il est téméraire, sévère et intransigeant.
Sa vie privée ne dépasse jamais la maison ou celle de c’est voisin, quand il cuisine, plus rien n’existe d’autre pour lui.
Il est aussi un père aimant et un sacré mauvais joueur qui contestera toujours sa défaite !

Dans SAO, rien n’a vraiment changé pour lui, mis à part son inquiétude qui ne le quitte plus et cette peur ancrée au fond de lui qui lui répète chaque jour qu’il ne reverra plus jamais c’est enfants.
Son sourire a donc disparu, en surface seulement, pour ceux qui arriverais à apaiser son inquiétude ou simplement à lui faire oublier ces tourments quelle que instants, ils découvriraient un homme pleins de vie, qui ne rêve que d’une seul chose au fond.
Il est extrêmement protecteur avec les adolescent et les enfants qui lui rapelle probablement sa famille dont il n'a aucune nouvelle.
Il est toujours aussi sévère au boulot et accompliras chacune de c’est tâches avec application  tout en restant un mauvais joueur hors pair !




Once upon a time

7 mars 1987 – Naissance de Marco, d’un père italien, Abramo et d’une mère japonaise, Riyoko en pleine province de Lecce, au niveau de la botte de l’Italie, ce petit bout d’homme de 3,4 kilos fait sa première entrée dans ce nouveau monde !

28 avril 1994 – A l’âge de sept ans, Marco fait sa première découverte culinaire en travaillant à la plonge dans le restaurant de son père, pendant que celui-ci est affairé avec la clientèle, le jeune garçon compose par lui-même une délicieuse purée à la carotte qui, même si elle semble anodine ici, la suivra tout au long de sa vie avant SAO.
Le père retournant en cuisine, incendia de mille insultes son fils qui avait osé approcher de la marmite. Se calmant une heure plus tard, après une bonne gifle infligée à Marco avant de le renvoyer dans sa chambre, il goûta, sur ordre de sa femme, la purée composée par le petit homme.
Personne ne sait vraiment s’il à aimé la purée mais il est sûr qu’il est retourné dans la chambre de son fils et l’a serré dans ses bras, pour la première fois de sa vie, avant de lui souffler quelques mots inaudibles.

15 septembre 1997 - Après plus de dix ans d’existence, l’avenir de Marco est pratiquement tout tracé, sa passion pour la cuisine lui permettra de reprendre le restaurant familial quand il sera en âge.
Quand il rentre, il n’a pas le temps de souffler que sa mère le prend à part afin de lui enseigner le Japonais et l’art Nippon, les cours de sa mère sont durs et impitoyables, elle confisque chaque jour le goûter qu’elle lui a préparé le matin même tout en dévoilant les délicieuses sucreries à l’intérieur et il doit donner le nom de chacun des gâteaux en japonais sous peine de les voir s’écraser au sol et d’être piétinés.
Elle finit ensuite le tout par des poèmes traditionnels de la culture Japonaise.
Puis quand sa mère le relâche enfin, épuisé mentalement, c’est son père qui l’attrape au détour du couloir afin de l’aider au service du soir, plonge et fabrication de sauce au menu et quand il ose se plaindre que son père ne lui fourni que des tâches ingrates, il lui répond avec tout le calme dont il est possible que la sauce est l’un des points clé de n’importe quelle recette, la touche final en somme.

Le soir épuisé, il remonte dans sa chambre et s’écroule dans son lit, les week-ends ne sont pas des plus reposants non plus et les notes du jeune italien en classe baissent toutes rapidement, à cause « D’un manque de sommeil remarqué. »

10 avril 2002 – Afin d’améliorer la langue japonaise écrite de son fils, Ryioko, la mère de Marco, lui offre le nouveau MMORPG en vogue… au Japon.
Durant ces rares moments de temps libre, il s’adonne donc avec joie à son jeu favori tout en discutant des choses simples de la vie avec d’autres joueurs bien réels, et c’est ainsi qu’il rencontra Antonio, un autre italien de seize ans environ dont le père, japonais lui aussi, avait trouvé l’idée d’apprendre l’écriture Nippone sur un MMO très bonne.
Les deux jeunes italiens abandonnèrent bien vite le japonais pour discuter dans leur langue natale de sujets plus vastes et remarquèrent tout de suite qu’ils avaient tous les deux une passion pour la cuisine ce qui fût bien vite leur sujet de discussion principale.
Une franche amitié empreinte de rivalité débuta ainsi, tandis qu’une relation père/fils devint de plus en plus tendue.

9 Juin 2005 – A 18 ans, Marco travaille en alternance dans le restaurant de son père, mais les dissensions entre les deux s’accentuent jour après jour.
Abramo étant extrêmement conversationniste et Marco voulant donner dans l’originalité et de s’ouvrir à une nouvelle clientèle.
Les soirées en famille sont donc animées, dans le mauvais sens du terme et il n’est pas rare que de la vaisselle soit brisée.
Heureusement, l’adolescent s’est procuré, avec ses économies, un nouveau MMORPG, qui sera aussi son dernier avant un moment, où il retrouve son ami Antonyo le soir après une énième dispute familiale.
D’ailleurs ils passent de moins en moins de temps sur leur jeu favoris et viennent régulièrement se voir lors de leurs vacances respectives ce qui leur permet de pratiquer le japonais sous l’œil implacable de Ryioko, ou du père d’Antonio lorsque Marco va chez lui.
Ensemble, ils économisent leurs maigres salaires afin d’ouvrir eux mêmes un restaurant en Sicile, aidés secrètement par la mère de Marco et de Tompa, le père d’Antonio.

17 octobre 2008 – Après l’obtention de son diplôme de cuisinier, un an après celui d’Antonio, les deux jeunes gens remarquèrent qu’ils leur manquait encore des fonds pour créer le restaurant de leur rêve.
Marco décida donc de prendre sur lui-même et d’aller demander de l’aide à son père et tout ce passa comme il l’avait imaginé.
Abramo entra dans une colère noire, souhaitant même que son fils n’est jamais existé, comment pouvait-il le trahir ? Lui planter un couteau dans le dos de la sorte?
Marco, hors de lui également mis une droite à son père qui s’écroula entre les ustensiles de cuisine, avant de s’enfuir en courant avec un peu d’argent et de prendre le premier train direction la maison d’Antonio.

8 mars 2009 – Marco, qui vit depuis quelques temps chez son ami Antonio reçoit, un jour après son anniversaire, une lettre de sa mère avec qui il discute régulièrement.
A l’intérieur de la lettre, le souhait d’un bon anniversaire bien sûr, mais également un chèque doté d’une somme d’argent pharaonique !
Les deux compères décident donc d’utiliser cet argent pour monter leur entreprise en Sicile et les travaux commencent rapidement, le nom de leur petit restaurant sera donc « à la carotte dorée » en référence au plat le plus somptueux de Marco, la purée de carotte, énormément améliorée depuis sa première fois.

15 novembre 2010 – Les compteurs du restaurant explosent ! La salle est pleine à craquer le midi comme le soir, les clients adorent la mixité entre la cuisine japonaise et la cuisine italienne.
Marco et Antonio sont vite débordés par l’attroupement incessant et décident donc de lancer une campagne de recrutement.
C’est ce jour-là que Marco rencontra Victoria, une femme plus grande que lui, aux cheveux châtains clair et au sourire angélique, ses petits yeux noisettes ont bien vite fait de faire succomber l’homme au cœur uniquement emplit par la cuisine.
La jeune femme est donc bien vite engagée en tant que maître d’hôtel et fort heureusement, elle est meilleure que tout ce qu’ils auraient pu espérer.
La relation entre Marco et son père ne s’améliore pas pour autant, aucun des deux ne voulant pardonner à l’autre, l’un pour la trahison, l’autre pour n’avoir pas cru en ses rêves.
Ryioko, bien que blasée par leur attitude, tente toujours de les réconcilier, en vain. Elle passe donc la plupart des fêtes soit avec son fils et son ami, soit avec son mari, alternant à chaque fois.

13 mai 2011 - Alors que tout ce passe dans le meilleur des mondes, le restaurant obtient trois étoiles, ils sont en discussion pour en ouvrir un nouveau et Victoria est finalement tombée sous le charme du jeune cuisinier. Un appel en provenance de sa mère va pourtant bouleverser son petit bonheur, son père est mort, une AVC foudroyante, personne n’a rien pu faire.

Les obsèques se déroulent dans un silence pesant. Marco pleure son père disparue bien trop tôt et découvre quelle que heure plus tard qu’il hérite du restaurant de celui-ci, comme son père en rêver depuis longtemps.
Confus par tout ce qui lui arrive, il décide de le garder et de l’intégrer à la filière de son entreprise, sans en changer le nom… Ni le menu, il avait beau être en conflit avec lui, il reste tout de même son père.

21 Aout 2012 -  Victoria, enceinte depuis maintenant neuf mois met au monde la petite Maria, Marco devient donc père à l’âge de 25 ans et il ce promets en son for intérieur de ne pas commettre les même erreurs que son père, il se remet peu à peu de la mort de son paternelle et invente une nouvelle recette à base d’aliments tous  plus coriace les uns que les autres, en l’honneur de la ténacité d’Abramo.

29 octobre 2015 -  Les affaires sont florissante, plusieurs magasine parle du duo de chef, Antonio et Marco comme de formidable cuisinier en devenir et ils ouvrent dans la foulée un troisième restaurant.
La vie de Marco n’est pas des plus simple, essayant de concilier travail est famille, il regrette amèrement de ne pouvoir passer plus de temps avec sa fille, mais ne peut faire autrement en pleine période de gloire pour eux…
Il rate donc des moments important de la vie de sa fille, la première fois qu’elle se met à marcher, qu’elle a parlé et d’autres encore, ce que sa femme, Victoria lui reproche de plus en plus.

3 février 2017 – Quand leur deuxième enfant né, Luca, Marco a déjà 29 ans et Victoria 32 ans, là, elle lui lance un ultimatum, beaucoup moins travailler et mettre la cuisine de coter donc pour s’occuper de c’est deux enfants, ou continuer et ne plus jamais revoir Victoria ni les enfants.
Il hésite pour le moment, trouvant cela injuste de la part de Victoria d’imposer un-t-elle choix et continue d’alterner boulot épuisant et vie de famille sans même dormir parfois pendant plusieurs jours, il passe la journée avec sa famille et la nuit, dans son labo de cuisine, imaginant toujours plus de recettes.
La petite chaine de restaurant continue de faire un tabac et une petite pub passe même à la télévision italienne

11 décembre 2019 – Le destin finit par choisir pour Marco, entre son travail ou sa vie de famille.
En rentrant un soir, Victoria se fait faucher par une voiture, gravement blessé, elle meurt trois heures plus tard à l’hôpital sur le banc d’intervention.
Complétement abattu, il sombre dans une légère dépression, mettant en danger la vie de c’est deux enfants.
Après six mois d’horreur, il se rétablit peu à peu grâce à sa mère et à son meilleur ami, Antonio.  Afin de reconstruire sa vie sur de bonne base, il décide de consacrer le plus de temps possible à c’est deux enfants, Antonio accepte sans sourciller qu’il arrête de cuisiner durant quelle que années, il sera en échange responsable de la communication et de la représentation de la marque  des deux cuistots.

1 novembre 2022 – Marco vit d’un bonheur simple est tranquille, même si les meurtrissures de la disparition de Victoria reste ouverte, il avance dans la vie avec c’est enfants sans trop se soucier de l’avenir.
Responsable depuis maintenant trois ans de la communication de la chaine, Marco recommence en secret à bricoler dans son atelier de cuisine, la passion l’emportant toujours sur la raison.
C’est deux enfants grandissent bien et il n’est jamais plus heureux qu’en leur présence, il est donc attristé de devoir les laisser une semaine au bon soins de leur oncle Antonio tandis ce qu’il a rendez-vous au japon pour conclure une affaire.
Sa mère en profite, toute excitée qu’elle est que son fils retourne dans son pays natal, pour lui rappeler la langue, qu’il sait bien manier malgré quelles que difficultés au départ.

6 novembre 2022 – Lors de l’entretient avec l’acheteur potentielle, tout ce passe comme sur des roulettes et Marco la jouant finement, un restaurant devrais ouvrir c’est porte dans l’année qui vient.
Heureux de leur transaction, les commerçants japonais offre, en guise de bonne foi, une des 10 000 versions du Near gear à l’italien avec le jeu Sword Art Online à l’intérieur.
Il hésite l’après-midi à envoyer un message à c’est enfants, mais les revoyant dès le lendemain après-midi il décide donc de ne rien faire et plutôt que d’attendre patiemment le soir, il se surprend à enfiler le Near Gear pour « Se rappeler son enfance. »
A l’intérieur tout est nouveaux pour lui et un énorme sourire parcourt son visage, qui disparaitra bien vite une fois qu’il aura compris que ce jeu était mortel.




To be or not to be !

Réactions face à l'emprisonnement :

J'étais complétement perdu, des milliers de questions s'entrechoquant dans ma tête : Comment cela était-il possible ? Vais-je vraiment mourir ici ? Pourquoi le MJ fait il ça ? Est-ce la mode de tous les nouveaux jeux, un genre d’event de début ? Pourtant les morts on l’air si réel…
J’ai absolument passé et repasser dans ma tête chaque hypothèse plausible mais chacune me ramener à la triste vérité, j’étais emprisonné dans le jeu, à cause d’un homme aux rêves de grandeur complétement fou, Kyaba…
Je rester un moment accroupis sur place à me demander ce qu’aller devenir mes deux enfants, Luca et Maria, puis les deux restaurant ouvert avec mon ami avant de secouer la tête et de me relever, j’écarter directement mes inquiétudes au sujet de notre entreprise et me concentrer sur ma fille et mon fils, leur adresser une prière silencieuse surement pleines de fausse promesse et me mis en quête de ma première recette avec dans l’idée qu’aucun combattant n’irais loin le ventre vide.


Ambitions en Jeu :

Son but ultime, détruire ce monde et simplement rentrer chez lui revoir sa famille.
Mais il n’est pas bête, il sait que les chances de victoire son maigre, trop peut-être.
Aussi est-il en quête d’un objet ou plutôt d’un mythe qui n’existe probablement pas, aucune rumeurs ne circulant dessus, pas même un nom, rien… Mais c’est cet infime espoir, si petit soit-il, lui permets de ce lever chaque matin, de s’entrainer et de ne pas abandonner.
Il poursuit également un rêve, celui de découvrir toutes les saveurs que renferme ce nouveau monde, de les mélanger et de faire les meilleurs plats de tout SAO et d’être reconnu en tant que t’elle, quitte à crée lui-même un restaurant.
Il sera le plus souvent bon envers les autres joueur et n’hésiteras pas à filer des coups de mains à droite à gauche, comme un père bienveillant, même si le coté sévère et chef de cuisine aurons tendance à reprendre le dessus en pleins combat.




Compétences de Départ
( Cette partie concerne les compétences de départ choisies. Ne les mettez pas toutes, seulement les plus importantes à vos yeux comme la compétence de classe, et les compétences d'armes que vous comptez utiliser [lance ou masse pour un tank, dagues pour un beast tamer, etc])
Compétence de Classe : [CP] Allonge
Compétence Arme n°1 : Arme lourde
Compétence secondaire : Cuisine
...



Derrière l'écran
Surnoms/Pseudos : Nabis/Moca/Nanashie
Comment avez-vous découvert AC ? Depuis un autre jeu RP qui fait de la pub et en votant pour lui sur jeux alternatif, je suis tombé sur le fofo !
Votre première impression ? Je ne dirais rien sans la présence de mon avocat !
Parrain ? (Si oui, qui ?)
Activité (estimation) Le soir et le weekend principalement !

avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
0/718  (0/718)
Friendlist:
Solo Player
Solo Player
Emerald
Messages : 60 |  Date d'inscription : 13/04/2015 |  
Posté le : le Mer 15 Avr - 11:42
Bienvenue sur le forum & bonne chance pour la rédaction de ton histoire ♪
avatar

Caractéristiques
Niveau: 2
Expérience:
693/1395  (693/1395)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Mocakafe
Messages : 54 |  Date d'inscription : 14/04/2015 |  
Posté le : le Sam 18 Avr - 0:15
Tout d'abord, merci Emerald, ensuite... Enfin fini non de dieu !

Elle m'en aura fait baver cette chronologie et je n'en suis même pas satisfait... Pas bien grave, il reste pleins de points noirs dans l'histoire que j'aurai tout le temps de développez quand il discutera avec d'autre !
avatar

Caractéristiques
Niveau: 9
Expérience:
200/6134  (200/6134)
Friendlist:
Informateur
Informateur
Minsk
Messages : 495 |  Date d'inscription : 28/01/2015 |  
Posté le : le Sam 18 Avr - 11:05
Alors malgré les fautes, la fiche est bonne, vraiment, l'histoire suit un fil logique et tout, et le perso est pour le coup plutôt original, ce que j'aime beaucoup !

Faudra juste faire attention aux fautes en RP, elles sont assez récurrentes mais heureusement, pas trop agressives. Le seul truc sur lequel j'ai tiqué c'est la légère dépression dans laquelle il a sombré à la mort de sa femme... C'est quand même un peu trop soft vu ce qu'elle a mangé dans la figure xD Mais on comprend après que ça l'a bien marqué.

Ensuite, avant la validation, je vais te demander d'avoir un avatar aux normes, à savoir 200*400px. Si tu as des images mais pas moyen de recadrer l'un de nous pourra s'en charger.

Une fois que ça sera bon, tu seras validé !
avatar

Caractéristiques
Niveau: 1
Expérience:
75/718  (75/718)
Friendlist:
Joueur
Joueur
Sen'ken
Messages : 156 |  Date d'inscription : 30/03/2015 |  
Posté le : le Sam 18 Avr - 11:11
Hello et bienvenue sur AC Smile

Effectivement, une fiche très intéressante, tu as fait un vrai effort pour développer l'histoire et la personnalité de ton personnage, c'est chouette.
Fais juste un petit peu attention aux erreurs d'inattention (c'est/ses ; quelle que/quelques ; etc.) Wink

En tous cas bon jeuuuuuu.
avatar

Caractéristiques
Niveau: 9
Expérience:
200/6134  (200/6134)
Friendlist:
Informateur
Informateur
Minsk
Messages : 495 |  Date d'inscription : 28/01/2015 |  
Posté le : le Sam 18 Avr - 12:56
Bien, du coup tout est bon ! Je te valide, et n'oublie pas d'aller faire ta Fiche technique. Une fois qu'elle sera ok tu pourras RP o/

Bon courage dans l'Aincrad What a Face
Contenu sponsorisé
Posté le :
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum